Présentation de l’hôpital psychiatrique et de l’équipe du service

By 3 September 2013

3 Partie clinique
3.1 PRESENTATION DU CENTRE HOSPITALIER SPECIALISE ET DU SERVICE

3.1.1) L’hôpital

L’établissement qui m’a accueilli pour mon stage de troisième année est un centre hospitalier spécialisé, anciennement dénommé « hôpital psychiatrique ». Il a été créé à la fin du 19 ème siècle . Il couvre une superficie de 18,5 hectares et près de 1500 soignants y travaillent dont 150 médecins.

Différents lieux de vie sont mis à la disposition des patients ( bibliothèque, service religieux, salle de sport….)

Notre service est relié à un secteur comprenant quatre villes de la région parisienne. Il possède deux pavillons. Le premier comporte le secrétariat, l’accueil, le bureau du surveillant, la salle d’ergothérapie, une bibliothèque et le bureau du chef de service. L’autre pavillon a trois niveaux : les deux premiers correspondent à deux unités d’hospitalisation, chacune sur un niveau comprenant des lieux de soins, de détente , des bureaux médicaux, un réfectoire, des chambres d’isolement, et les chambres des patients (comprenant un ou deux lits) à l’autre bout du pavillon. Le dernier étage est plus petit et est réservé aux vestiaires du personnel et à la salle de réunion qui fait aussi office de salle de psychomotricité.

3.1.2) L’équipe du service

L’équipe du service est composée :

– d’un chef de service psychiatre

– de trois praticiens hospitaliers psychiatres

– d’infirmiers

d’aides-soignants

– d’agents de services hospitaliers

– de quatre psychologues à mi-temps

– de trois ergothérapeutes

– d’une psychomotricienne à mi-temps (son autre mi-temps étant sur l’extra-hospitalier dépendant du service)

– des secrétaires médicales

– une assistance sociale.

3.13) Les prises en charges et les activités

Soins infirmiers

Les infirmiers, avec les aides soignant, assurent les soins médicaux de base, assistent les patients dans leur vie quotidienne ( habillage, toilette, repas, soutien psychologique), participent aux activités occupationnelles (jeux de cartes, baby foot, ping pong, ballades…).

Prise en charge psychologique

Les psychologues assurent essentiellement des prises en charges individuelles en psychothérapie (souvent d’inspiration psychanalytique), mais orientent aussi fortement les réunions de synthèse et d’orientation thérapeutique. Certains pratiquent également quelques tests d’intelligences ( cube de Kohs, Rorschach, Wechsler adult intelligence scale).

Soins médicaux et chimiothérapie

Chaque psychiatre est référent d’un certains nombres de patients, dont il assure avec lui les entretiens (pouvant parfois déboucher sur une psychothérapie), il prescrit le traitement médicamenteux et les autres prises en charge avec l’avis de l’équipe infirmière.

Les médicaments agissant sur le psychisme s’appellent des psychotropes . Il en existe quatre grandes classes : les anxiolytiques (contre l’anxiété, les plus connus étant le valium et le tranxène), les hypnotiques (luttant contre l’insomnie, comme le rohypnol et le noctamide), les neuroleptiques (anti-psychotique, les plus connus étant le largactil et l’haldol) et enfin les antidépresseurs (prozac, laroxyl…).

Ergothérapie

Les trois ergothérapeutes possèdent une grande salle de travail. Les activités proposées aux patients ont pour but de favoriser la créativité et l’expression de la personnalité et sont donc un excellent support de valorisation narcissique. Elles sont essentiellement manuelles : dessin, collage, modelage, peinture, cuisine, poterie, jeux de stratégies…

Les autres activités

Les patients du service ont également la possibilité, encadré par des infirmiers et des aides-soignant, de pratiquer des activités sportives (musculation, ping pong, escalade, piscine…), des promenades ainsi que des activités dites « récréatives et occupationnelles » ( cartes, scrables…).

Lire le mémoire complet ==> (A propos d’une expérience de relaxation dans un service de psychiatrie adulte)
Mémoire de fin d’études – Centre de formation en Psychomotricité
Université Pierre Et Marie Curie – Paris VI – Faculté de Médecine Pitié-Salpêtrière