Evolution dans le cadre des Presses universitaires du Septentrion

By 6 September 2013

2 ‐ Historique de cette évolution dans le cadre des Presses universitaires du Septentrion

2.1 ‐ Les débuts du numérique chez cet éditeur

Les Presses universitaires du Septentrion sont une association loi 1901 créée en 1971 qui s’appelait alors les Presses universitaires de Lille. Elle est composée de six membres :

* Université des Sciences et Technologies de Lille – Lille 1

* Université du Droit et de la Santé – Lille 2,

* Université Charles‐de‐Gaulle – Lille 3,

* Université du Littoral – Côte d’Opale,

* Université de Valenciennes et du Hainaut‐Cambrésis,

* Université catholique de Lille.

Avec six comités éditoriaux et 1 719 titres à son catalogue dont 1 209 édités au 23 août 2012, les Presses universitaires du Septentrion sont les presses les plus importantes au nord de Paris. Travaillant auparavant sur une chaîne basée sur le papier, l’évolution de la chaîne éditoriale intégrant le numérique est passée, chez cet éditeur, par plusieurs étapes, avant même de mettre en place la production de livres numériques.

1. <www.insystem.fr/Accueil>

Suite à une réflexion importante sur son passage au numérique en 2005, les Presses universitaires du Septentrion ont développé, avec l’entreprise In System1 spécialisée en solution de gestion, un conducteur éditorial spécifique nommé Dora, mis au point courant 2011 et utilisé en janvier 2012. Cette interface est une base de données dans laquelle l’éditeur peut trouver toutes les informations nécessaires lors de la composition d’un ouvrage, de son expertise à sa version finale pour impression. Les comités de sélection et auteurs y sont également présents. L’un des points forts est que ce programme en réseau évite les doublons entre les différents services de la chaîne éditoriale et centralise les informations. Les Presses universitaires du Septentrion, comme celles de Caen pour leur chaîne éditoriale XML, n’ont pas l’intention de garder ce conducteur éditorial pour elles, mais de le proposer aux autres presses universitaires.

Fenêtre d’un ouvrage sous Dora
Fenêtre d’un ouvrage sous Dora

Cet éditeur a développé une chaîne traditionnelle papier dont les ouvrages publiés sont très bien promus, autant sur le Web que sur le terrain, grâce au service communication/presse. Les Presses universitaires du Septentrion ont eu leur propre site Internet dès 1995 <http://www.septentrion.com/>. Elles ont donc choisi de ne pas passer directement par une plate‐forme pour faire connaître leurs ouvrages, mais de développer un site entièrement dédié à l’éditeur et à ses publications. Le site a été remanié en 2011 et offre aux internautes de multiples possibilités. Le lecteur a plusieurs choix de recherche, il peut visualiser en partie un ouvrage qu’il peut acheter sur le site, il peut partager un ouvrage sur les réseaux sociaux ou réagir directement en rédigeant un commentaire. Le site est régulièrement mis à jour, notamment vis‐à‐vis des nouveautés publiées chaque mois, ce qui amène les internautes à y retourner régulièrement. Les métadonnées téléchargeables des ouvrages sont écrites sous Onix, ce qui est très important pour leur interopérabilité avec d’autres plates‐formes car Onix est le standard international d’échange des métadonnées dans l’industrie du livre2. Développé depuis 2000 par EDItEUR, groupe international de développement de standards pour le commerce électronique du livre et d’e‐book, Onix est basé sur le XML et propose plus de 450 balises de description de contenu3. Les métadonnées des ouvrages publiés par cet éditeur sont ainsi disponibles sur d’autres bases de données telles qu’Electre, la Bibliothèque nationale de France, the British Library, the Library of Congress, place des librairies, Lybfly, Livres Hebdo ou encore Google Books. Les métadonnées sont un enjeu fondamental pour le livre numérique car ce sont grâce à elles que l’internaute va trouver l’ouvrage sur le Web et l’acheter ou le consulter.

2. La Clil, Commission de liaison interprofessionnelle du livre, a d’ailleurs « retenu le format Onix 3.0 comme norme de référence pour la description des livres numériques », p 71 [SNE, 2012].

Depuis 2008, il est possible de consulter gratuitement et à hauteur de 20 % certains des ouvrages édités par les Presses universitaires du Septentrion sur Google Livres4, ce qui représente au total 882 titres. Cette fonctionnalité est possible sur le site des Presses universitaires du Septentrion depuis sa refonte en 2011. Les livres en ligne ne sont pas des ePub, mais des PDF, donc des livres numérisés et plus précisément homothétiques car ce sont la reproduction de la version papier des ouvrages. Cette possibilité de feuilletage en ligne est favorable pour l’achat des ouvrages par les internautes et cela permet aux Presses universitaires du Septentrion d’évoluer avec les usages des lecteurs qui lisent de plus en plus sur écran. Grâce à cette présence sur Google Livres, les ouvrages édités par les Presses universitaires du Septentrion sont d’autant mieux référencés et donc facilement accessibles par les internautes.

Cette évolution des standards de fichiers vers le XML dans le monde de l’édition contribue d’ailleurs à intégrer davantage le numérique chez cet éditeur. Par la suite, cela l’a amené à faire évoluer sa chaîne de composition en une chaîne d’édition électronique.

3. Pour en savoir plus sur le standard Onix : <www.editeur.org/8/ONIX/>
4. Voici l’exemple de la fiche produit de l’ouvrage d’Augustin Dumont, Les années d’apprentissage philosophique, publié par les Presses universitaires du Septentrion en juin 2012 avec les différentes métadonnées et l’aperçu Google Livres : <www.septentrion.com/fr/livre/?GCOI=27574100025320>

Lire le mémoire complet ==> (Publication numérique dans l’édition scientifique : Presses universitaires du Septentrion)
Mémoire de stage Master 2, Mention Ingénierie documentaire, édition et médiation multimédia IDEMM
Université Charles de Gaulle, Lille 3 – Unité de Formation et de Recherche IDIST