CRIJ : la sélection et la fidélisation (rapidité et singularité)

By 2 July 2013

4.2. La sélection
4.2.1 S’adapter à la « culture jeune »

Le public du CRIJ est jeune, il faut donc s’adapter à leur « univers », et comme nous l’avons vu précédemment, cela passe forcément par les réseaux sociaux.

Le CRIJ est donc présent sur ces réseaux : il possède un profil sur le réseau social Facebook depuis plus d’un an ; laps de temps durant lequel ils ont accumulé plus de 2300 « amis » mais également des « partenaires jeunesse ». Cette page permet au CRIJ de partager des informations sur des événements, des ateliers, ou encore des associations. C’est un support de diffusion d’informations.

Le CRIJ est également présent sur Twitter, réseau qui permet de se créer un profil, de diffuser des nouvelles, courtes et succinctes, et de suivre les nouvelles diffusées par ceux que vous avez choisi de suivre. L’intérêt est de trouver en temps réel des informations sur un sujet que vous aimez, que ce soit pour le travail ou pour les loisirs. L’avantage majeur de ce réseau, réside dans Les Retweets (RT), qui sont des messages «recopiés» : ils sont utilisés pour transmettre un message jugé intéressant. Par exemple si quelqu’un rédige un bon tweet, les gens intéressés vont retweeter son message, et il peut être ainsi retweeté à l’infini. Le message n’est donc pas seulement diffusé aux abonnés, mais aussi aux abonnées des gens qui ont fait un RT. 69 Les meilleurs tweets peuvent ainsi se répandre très vite et toucher un large public. C’est là tout l’intérêt pour un organisme comme le CRIJ d’être présent sur ces réseaux, il peut ainsi se faire connaître mais également faire connaître des partenaires ou événements spécifiques. Le CRIJ suit 93 personnes sur ce réseau (organismes association etc…), tandis que 258 personnes les suivent sur cette interface.

Le fait d’afficher les logos d’appartenance à ces réseaux sociaux est très positif comme l’ont mentionné certains de nos interrogés :

« Je pense que cela pourrait être un peu mieux organisé mais sinon au premier coup d’œil je la trouve assez attirante, on sent qu’il s’agit d’un endroit pour les jeunes,, les logos de facebook twitter…peuvent être attractif pour certaines personnes. » Jessica, 20 ans, Étudiante

Il ne faut donc pas hésiter à rendre ces icônes encore plus apparentes, car, comme nous l’avons vu plus haut, c’est dans cet aspect communautaire que réside toute l’attractivité du public jeune.

De même, pour coller au public cible des jeunes citadins, il ne faut pas non plus hésiter à afficher clairement la localisation de la structure, c’est un atout incontestable et un élément récurrent dans les entretiens : comparé à d’autres organismes le CRIJ est facile d’accès !

« Sa facilité d’accès puisqu’il est localisé en centre ville de Toulouse. » Rémi, 19 ans, Étudiant

D’autre part, certains jeunes ont souligné l’intérêt d’avoir une cartographie, un plan de Toulouse pour les aider à localiser les lieux d’offres de jobs ou de logements, comme Adrien par exemple :

« Il serait intéressant de faire apparaître un plan de Toulouse bien défini par des zones pour améliorer les recherches de jobs ou de stages, sa faciliterait énormément les recherches. » Adrien, 21 ans, Étudiant

4.2.2 Des annonces à mettre en avant

Qu’il s’agisse de l’emploi, du logement ou des stages, ce que les jeunes cherchent sur le site du CRIJ ce sont des annonces, comme le montrent les tableaux ci-dessous. C’est donc là- dessus que le CRIJ doit concentrer toute son attention :

« Le CRIJ pour des infos mais surtout pour les annonces de coloc, appart et job… »Valérie, 23 ans, Étudiante

Tableaux 16 – 17 -18 : Éléments recherchés par les jeunes au CRIJ
Éléments recherchés par les jeunes au CRIJ
Éléments recherchés par les jeunes au CRIJ
Éléments recherchés par les jeunes au CRIJ

4.3. La fidélisation : rapidité et singularité
4.3.1. La rapidité

Il semblerait que les jeunes aient peu la mémoire des sites visités et de leurs déplacements sur le Net, ils privilégient donc les « parcours courts », et les liens directs. Selon de nombreux sites de webdesign, il faut donc respecter certaines règles pour ne pas lasser le visiteur, afin de capter l’attention de l’internaute mais également de la retenir, ce qui passe par la rapidité de l’accès aux informations recherchées. Certains nomment cela «la règle des trois clics », principe de conception web selon lequel l’internaute doit avoir accès à n’importe quelles informations en moins de 3 clics et qui conseille donc de ne pas multiplier les pages et les onglets. Concernant le site du CRIJ à proprement parler on soulèvera les points suivants :

a) Le poids des pages

Le poids des pages a un impact ergonomique au niveau du temps de chargement. Ce dernier doit être le plus court possible car une page chargée en plus de 10 secondes décourage souvent l’internaute. Il faut donc être vigilent à la « légèreté » des pages car l’internaute peut vite se lasser d’un site internet; dans l’idéal les pages ne devraient pas peser plus de 30 à 40 Ko

. Il faut donc optimiser la taille des images avec un format adapté.

Concernant le CRIJ, l’ajout d’images illustratives des annonces de logement serait un atout, notamment pour l’aspect interactif que nous allons évoquer plus loin, à condition que leur format soit optimisé, (30 à 40 Ko environ).

b) Les liens de retour

De même que l’avait précisé l’étude du CRP consulting l’an passé, nous soulignons que l’internaute devrait avoir la possibilité de revenir à la page d’accueil et au menu principal en un simple clic afin de faciliter sa navigation.

c) Le moteur de recherche

C’est ce que confirme notre sondage et ce que soulignent également certains de nos entretiens : le moteur de recherche intégrant toutes les données du site arrive en seconde position du second classement des outils susceptibles d’intéresser le public du CRIJ :

« Et puis le moteur de recherche (…) ce que je veux moi c’est aller vite, si j’arrive et que je trouve pas l’info parce que le site est mal fichu, la solution c’est de taper dans la barre d’outils là emploi, et ça t’emmène aux petites annonces d’emploi du CRIJ spécifiquement, mais là ça te renvoie sur des salons des trucs des machins… » Julie, 23 ans, Étudiante

« Le moteur de recherche pour retrouver facilement des éléments précis vus auparavant » Rémi, 19 ans, Étudiant

Tableaux 19 : Les moyens d’information envisagés par le CRIJ qui sont susceptibles d’intéresser les jeunes [Classement 2]

 Intérêt des jeunes pour les outils suivants : 2° classement Effectifs Pourcentage
Espace personnalisé gratuit 15 11,7
Espace abonné payant 1 ,8
Noter une ressource 16 12,5
Foire aux questions 11 8,6
Moteur de recherche intégrant toutes les données du site 16 12,5
Être informé sur les manifestations du crij par web mail 11 8,6
S’abonner gratuitement à des flux thématiques 20 15,6
Total 128 100,0

4.3.2. Interactivité et personnalisation sont les mots d’ordre

Cependant l’attraction ne suffit pas, encore faut-il retenir les visiteurs du site Internet, les « fidéliser ». Pour cela, diverses méthodes peuvent être utilisées ; car bien que ces « règles » d’agencement, de rédaction ou de contenu soient bénéfiques à un site web, l’originalité n’en est pas moins un atout ! En effet la sobriété n’annule pas la créativité. En respectant ces principes, vous facilitez la navigation mais il est possible d’apporter des changements tant que le résultat reste compréhensible.

a) L’interactivité

Le premier point que nous souhaitons souligner ici c’est l’importance de l’interactivité d’un site web dans cette nouvelle « génération Internet »!

A l’issue de notre enquête, des diverses lectures et des résultats issus de notre double méthodologie, on peut sans nul doute souligner l’importance de l’aspect communautaire et interactif des sites Internet : avec l’avancée de la technologie, un site plus interactif et de suite plus attractif qu’un site statique. C’est là une des principales lacunes du site : cet organisme est là pour assurer la fiabilité des informations et faire respecter des normes institutionnelles, mais au-delà de cela il y a d’autres normes, celles de la notion de réseau qui regroupent dynamisme, diffusion d’idées, réactivité, réciprocité etc. L’idée serait de faciliter au maximum les échanges avec les internautes: sur leurs avis personnels, leurs impressions, leurs demandes etc. en faisant du site Internet un lieu d’interactivité entre les publics.

Ainsi, au même titre que pour un bien marchand, c’est « l’avis des consommateurs » qui pourrait être partagé et rendre le service plus interactif. Les normes institutionnelles étant validées, il serait alors intéressant d’instaurer par la suite un second service, celui d’un « jugement qualité », le jeune pourrait ainsi donner son avis sur un bien, sur des critères tels que l’ensoleillement d’un appartement ou encore l’attractivité du quartier (boulangerie/presse à proximité, cadre agréable, parc à pied, métro à 5 minutes etc.). Élément souligné par Raphaël et Julie lors de nos entretiens :

« Une dernière chose qui me semble importante, les commentaires des gens ou des avis personnels des personnes qui connaissent l’entreprise /le quartier. » Raphaël, 23 ans, Étudiant

« L’avis des autres « consommateurs » est souvent très regardé, pour un film ou une fringue… y a que ça de vrai ! Et alors pour un restaurant n’en parlons pas ! C’est l’univers Internet maintenant, Deal with that ! » Julie, 23 ans, Étudiante

Ce service pourrait alors également passer par une foire aux questions :

« une foire aux questions est toujours intéressante, en tapant une question sur un moteur de recherche on peut y tomber dessus et avoir notre ré- ponse… la magie d’internet. » Thomas, 25 ans, Salarié

b) La personnalisation

La personnalisation est un élément qui est ressorti de nos entretiens, et qui semble donc être important dans la fidélisation du public, comme l’illustrent les citations mais aussi le tableau et le graphique ci-après : l’espace personnalisé gratuit arrive en tête des suffrages, avec presque 40% des répondants déclarant être intéressés par cet outil.

« Les informations que je recherche habituellement seraient liées, ce qui me permettrait alors au site de me proposer des informations qui corres- pondent à mon profil. Exemple, je recherche un travail de Web-designer il serait intéressant de me proposer dans ce cas du travail en maq uettiste PAO, ou en programmation. » Raphaël, 23 ans, Étudiant

« Cela permet un suivi des recherches facilité » Rémi, 19 ans, Étudiant

« Pour ne pas avoir à faire 10 fois les mêmes recherches! S’enregistrer avec notre type de recherche pour qu’on n’ait plus qu’à venir voir les nouveautés depuis notre dernier passage ! » Caroline, 23 ans, Salariée

« Encore une fois ce qu’il y a de triste c’est d’être un parmi tant… le mieux serait un espace personnel, consultable de manière régulière » Lisa, 23 ans, Étudiante

« Avoir une page qui retient tes informations, après si je mets dans mes favoris une certaine rubrique… bin ça m’évite de refaire tout le tour à chaque fois… » Julie, 23 ans Étudiante

« Cela est intéressant car il permet de garder en mémoire les recherches que j’ai effectué et les annonces que j’ai trouvées. En temps normal, je note mes recherches sur papier libre, facile donc de perdre mes notes alors qu’avec le compte internet , je suis sûre de les retrouver » Suzanne, 24 ans, Étudiante

Tableaux 20 : Les moyens d’informations envisagés par le CRIJ qui sont susceptibles d’intéresser les jeunes [Classement 1]
Les moyens d'informations envisagés par le CRIJ qui sont susceptibles d'intéresser les jeunes

Graphique 17 : Les moyens d’information susceptibles d’intéresser les jeunes
Les moyens d'information susceptibles d’intéresser les jeunes

En second classement, on retrouvait également les flux thématiques à 15,6 % des suffrages,

« C’est rassurant de recevoir des offres, ça permet d’optimiser son temps » Alexandra, 22 ans, Étudiante

« Si je ne me trompe pas, c’est comme une newsletter ? Si c’est bien le cas, parce qu’on n’aurait même pas à revenir sur le site web. On pourrait recevoir directement sur notre boite mail les nouveautés en fonctions de nos critères ; Si on est intéressé, on clic et on retombe sur le site web ! » Caroline, 23 ans, Salariée

« Cela permettrait d’être informé en continu des nouvelles annonces, in- formations, etc. et ainsi de ne pas manquer de « bonnes affaires ». Sarah, 23 ans, Étudiante

c) La gratuité

Il nous faut également préciser qu’un des atouts majeurs du CRIJ c’est de proposer de nombreux services gratuits, c’est un élément que nous avons retrouvé dans de nombreux discours de jeunes interrogés, qui soulignent par exemple le caractère « non intéressé » d’un organisme qui dispense des services gratuits ; mais qui se révèle également dans notre sondage car seulement 1,6 % des répondants ont déclaré être intéressé par un espace abonné payant dans en tête du classement des outils susceptibles de les intéressés sur le site du CRIJ ; chiffres qui se divise de moitié dans la seconde place du classement.

Quelle(s) information(s) tu aimerais trouver sur le site du CRIJ ?

« Des infos fiables, claires et complètes. Et surtout gratuites. J’ai horreur des sites qui font une publicité mensongère » Jessica, 20 ans, Étudiante

« Quel élément t’attire en premier ? Sur quoi as-tu envie de cliquer ?

Trouver un job … au CRJ, c’est gratuit. » Fabien, 18 ans, Étudiant

« Je fais plus confiance aux annonces du CRIJ que celle d’appartager.- com (pour les colocs par exemple) car le CRIJ est un organisme public qui n’a pas de visée commerciale par exemple + liberté de consulter les annonces sans inscription et sans frais. » Valérie, 23 ans, Étudiante

Lire le mémoire complet ==> (Usage des technologies de l’information et de la communication dans la recherche d’emploi et de logement chez les jeunes)
Master 2 GLECOP – Mémoire Recherche – Action
Université de Toulouse Le Mirail