Système de management environnemental: Définition et les enjeux

By 12 April 2013

C. Le management de l’environnement : Effet de mode ou réelle prise de conscience

Nous allons voir dans cette troisième sous partie, le management environnemental et en quoi consiste ce dernier. Nous verrons dans un premier temps en quoi consiste ce management, pour voir ensuite ses enjeux. Nous verrons dans un troisième temps ses outils et enfin, nous nous attarderons sur le système management environnemental.

1. Définition du concept environnementale : de la prise de conscience au système de management

On a assisté depuis quelques années, à une prise de conscience de la part de la population, mais aussi des organisations, de l’intérêt de l’environnement sur notre vie quotidienne. Ainsi c’est développé la volonté de réduire notre empreinte écologique sur l’environnement et la volonté de développement durable. Il y a eu une prise de conscience sur le caractère irréversible de certains comportements.

Le développement durable est un concept qui vise à « répondre aux besoins des générations actuelles, sans compromettre ceux des générations futures »3

Il y a environ dix ans, on a assisté à l’émergence de nouvelles dispositions afin de protéger l’environnement. En 1992 avec la conférence des Nations Unis sur l’environnement à Rio, il est pris une décision permettant d’officialiser le concept de développement durable. En 1993, le sommet de la Terre marque le début de la lutte pour la réduction des gaz à effet de serre et pour la protection de la couche d’ozone. Les conférences de Berlin en 1995 et celle de Kyoto en 1997 vont imposer un calendrier de réduction d’émission de gaz à effet de serre. Mais les États-Unis, le principal pollueur mondial ne ratifie pas ce protocole.

3 Définition donnée par l’ancien premier ministre norvégien BRUNDTLAND, en 1997.

Clairement, le management environnemental est né dans les années 1990. En 1992, on adopte au niveau européen, le règlement sur les écolabels. La même année en France, est adoptée la loi sur les déchets d’emballages. Ainsi est crée les éco emballages. En 1993, est crée en Europe, le règlement sur le système de management environnemental et d’audit. Et en 1996, est crée la norme ISO 14 001 sur le management environnemental. Ce référentiel est une avancée importante pour les organisations, car il leur permet le déploiement d’actions en matière environnementale. De plus, la mise en place d’un système de management environnemental (SME) permet aux organisations de satisfaire les exigences des différentes parties intéressées de l’organisation.

L’environnement et son management est la volonté de réduire au minimum les effets dommageables de ses activités sur l’environnement et aussi d’améliorer sa performance environnemental. (Norme ISO 14 000).

La norme ISO 14 001 s’appuie énormément sur des textes européens comme la directive SEVESO, relative à la prévention des accidents majeurs. On a observé que l’écologie est devenue un thème important pour les hommes politiques. Les exigences légales représentent une part importante dans la définition du management environnemental. On demande de plus en plus aux organisations de respecter des contraintes en termes d’émissions et de rejets de déchets. On pousse ainsi les organisations à s’inscrire dans ce type de démarche. La mise en place d’un SME permet à l’organisation de rester en conformité avec les normes telles que la norme ISO 14 001, mais aussi avec les textes et les dispositions législatives qui sont de plus en plus attentives aux problèmes environnementaux.

On se rend compte que la volonté de protéger l’environnement est devenue une réelle problématique. Les organisations souhaitent contribuer à protéger cette dernière. Ce n’est pas innocent, les organisations souhaitent mettre en place une telle démarche en place pour plusieurs raisons. Tout d’abord, en mettant en place une politique environnementale, on permet aux organisations de réduire leur coût en matière d’énergie. En effet en favorisant des énergies plus propre ou bien en réalisant une chasse au gaspillage, l’organisation peut réduire ses coûts et être plus rentable. Ensuite en termes d’image et de notoriété, les retombées d’une telle politique sont plus que positives, car les clients sont satisfaits de l’organisation et c’est signal très fort qui est envoyé aux futurs clients de l’organisation.

Le management de l’environnement est devenu un élément indispensable pour les organisations en termes de rentabilité, de notoriété, mais aussi en termes de mise en conformité avec les règlements.

Après avoir étudié l’évolution du concept environnemental, nous allons voir quels sont les enjeux de ce dernier.

2. Les enjeux du management environnemental

L’engagement des organisations à réduire les impacts de leur activité sur l’environnement est encore limité. Les organisations s’engagent uniquement dans le but de se mettre en conformité avec les règlements. Mais depuis l’apparition de la norme ISO 14 001, beaucoup d’organisations complètent leur management de la qualité avec un volet environnemental. Depuis 1999, le nombre d’organisation certifié ISO 14 001 a progressé de 60 %. En effet, la norme ISO 14 001 permet aux organisations qui la mettent en place de bénéficier d’une meilleure notoriété et ainsi devséduire de nouveaux clients et d’en tirer un avantage.

Un des enjeux du management environnemental est tout d’abord financier. Les coûts de réparation des dommages causés sur l’environnement sont de plus en plus importants. En effet, les organisations dites pollueuses sont souvent poursuivis en justice afin de les obligées à réparer les dommages causés. Ce fut le cas de Total, lors du naufrage de l’Erika. C’est aussi un enjeu financier car les organisations lors d’investissements liés à la prévention, elles doivent calculer comment ces investissements peuvent leur revenir rentable et non inutile.

Un des seconds enjeux du management environnemental est celui de la notoriété et de l’image. En effet, les médias sont de plus en plus attentifs aux problèmes environnementaux, et lorsque qu’un accident environnemental comme celui par exemple de British Petroleum et la marée noire au États-Unis, ces accidents sont rapidement relayés par les médias. L’image de l’organisation en prend un coup, et la révélation d’un accident environnemental peut avoir de très graves conséquences sur l’organisation. Premièrement, son image est entachée par un scandale. Deuxièmement, cela peut avoir une incidence sur ses cotations boursières si cette dernière est cotée en bourse. De plus, cela peut avoir une incidence sur les clients de ses organisations, qui peuvent décider de changer de fournisseurs suite à cet accident. Avec l’émergence du concept de développement durable, les organisations doivent soigner leur image en matière environnementale, en mettant en place des actions environnementales, sociales, financières afin de développer le concept de développement durable.

Enfin le dernier enjeu du management environnemental est celui de respecter les règlements. En effet, la législation concernant la protection de l’environnement évolue rapidement, de façon permanente, et les textes font preuve d’une grande complexité dans leur compréhension. Cela constitue un casse tête pour les organisations. De plus en plus, les organisations qui ne possèdent pas de service juridique externalisent ce service auprès de cabinets de veille juridique qui doivent tenir au courant les organisations de l’évolution des règlementations pour se tenir en conformité. La mise en conformité et le respect des règlementations est une condition nécessaire à la mise en œuvre d’un SME.

Les organisations ne peuvent pas ignorer l’importance de ces enjeux.

Après avoir vu les enjeux du management environnemental, nous allons voir dans une troisième sous partie, les outils applicables à la démarche environnementale.

Lire le mémoire complet ==> (Le management de la qualité, de la sécurité et de l’environnement QSE)
Mémoire professionnel – Master Management Stratégique des Organisations Parcours Ressources Humaines
Université de Reims Champagn-Ardenne – Institut Remois de Gestion