Services Web sémantiques éducatifs

By 13 March 2013

6.4.2.2 Services Web sémantiques éducatifs

Un dernier point sur lequel l’informatique structurale permet d’envisager des nouveaux développements est celui de Services Web [§ 4.7.3] et de Services Web sémantiques.

Dans son état actuel, l’architecture de SPECS rend possible le développement de Services Web sémantiques. En effet, étant donné que les documents pédagogiques numériques générés par SPECS sont accessibles à partir d’une adresse URL, plusieurs formes d’accès s’envisagent :

* accès à l’ensemble de documents du répertoire de documents,
* accès à l’ensemble de médias du répertoire de médias,
* accès à un seul document,
* accès à une seule ressource ou à l’ensemble correspondant à une sélection prédéfinie de plusieurs contenus (nœuds, liens ou médias),
* accès aux balises sémantiques (sans considérer le contenu balisé).

Bien que le cadre de fonctionnement des Services Web actuels soit avant tout orienté pour répondre aux besoins spécifiques des modèles business-to-business, son adaptation à des besoins pédagogiques est possible, en suivant les pratiques des deux types d’utilisateurs envisagés par notre système : auteurs et lecteurs.

Pour les lecteurs, les Services Web sont dédiés à la facilitation de l’exploration et de l’accès aux contenus de SPECS. À travers des langages et des protocoles pour la description d’un service, un simple scénario d’utilisation consiste, par exemple, en un développement d’interfaces mSpaces pour explorer les documents créés ou les médias stockés. D’autres types d’usage plus avancés pour les lecteurs consistent dans le développement de moteurs de recherche de Services Web pédagogiques dans lesquels, par exemple, les utilisateurs appartenant à un partenariat interuniversitaire peuvent formuler des requêtes croisées et basées sur l’identifiant d’un document, le nombre d’exercices, le nombre d’activités, le nombre de séquences, etc. Ils peuvent encore consister dans le développement de moteurs de traduction multi-langues.

Pour les auteurs, nous distinguons deux directions dans l’usage créatif de Services Web. D’une part, vers la définition, la caractérisation et l’abstraction de services nécessaires pour accomplir une tâche spécifique. En ce sens, les auteurs créent des services candidats à une mise à disposition des lecteurs; leur adoption implique une série de négociations avec le reste du personnel enseignant et administratif. D’autre part, vers le développement d’un cadre de travail collaboratif pour faire évoluer les relations syntaxiques et sémantiques des documents pédagogiques numériques. À ce sujet, les Services Web peuvent fonctionner comme les médiateurs grâce auxquels les auteurs communiquent leurs nouveaux besoins, leurs corrections ou leurs remarques concernant la structuration des documents. En d’autres termes, il s’agit de la construction d’un réseau sémantique, parallèle à celui de documents, ayant comme objectif l’amélioration de la syntaxe des documents sans que celle-ci soit implémentée immédiatement dans tout le système, mais plutôt au fur et à mesure du procès de négociation.

Dans le contexte de Services Web sémantiques éducatifs, l’accent n’est pas mis spécifiquement sur les structures, mais plutôt sur les événements, les comportements et les états des structures [HEP 06] : les négociations sont représentées par les interactions des auteurs à travers les interfaces des services. Le procès de négociation constitue le résultat d’une série d’événements dans lequel les évolutions des négociations sont discernables sous forme d’une notation orientée services, semblable à la structure d’un dialogue.

En termes généraux, il peut être stipulé que les Services Web sémantiques constituent un complément à une architecture du type informatique structurale dans la mesure où ils offrent un cadre adéquat pour proposer de nouvelles structures pédagogiques au moyen d’autres langages également sémantiques et neutres du point de vue de la structuration pédagogique tout en restant utilisables par les acteurs et les agents informatique.

Objet technique hypermédia : repenser la création de contenu éducatif sur le Web
Thèse pour obtenir le grade de Docteur – Discipline: Sciences de l’information et de la communication
Université De Paris VIII – VINCENNES-SAINT-DENIS – U.F.R. Langage Informatique Technologie