Comportement de participation, motivation et attitude vis-à-vis des TIC

By 12 January 2013

3. Rôle modérateur et de contrôle des variables : comportement de participation, motivation et attitude initiale vis-à-vis des TIC

La démarche de réalisation du test d’hypothèses relatives aux variables modératrices passe par l’étude de l’indépendance des modérateurs et l’analyse multi-groupes. Dans une analyse multi-groupes, chaque groupe représente une modalité spécifique du modérateur. Dans notre étude, nous avons constitué deux modalités pour chaque variable modératrice : la modalité faible et la modalité forte. Chaque groupe devient l’échantillon de base. Il convient de ce fait de disposer de suffisamment d’individus dans chaque groupe. Compte tenu de la taille relativement faible de notre échantillon, la taille des groupes constitués n’est pas suffisante pour entreprendre une analyse par les équations structurelles. Nous avons donc procédé à une analyse multi-groupes et établi le rôle des variables modératrices par le test de comparaison de moyenne. Les variables modératrices dans ce cas ont été analysées comme des variables de contrôle.

Les résultats des analyses sont présentés ci-après.

3.1. Rôle modérateur du comportement de participation

L’analyse de la corrélation avec les autres variables modératrices indique qu’il existe une corrélation relativement faible mais significative entre le comportement de participation et la motivation au seuil de 5% (coef. 0,173).

Deux groupes ont été constitués en fonction de deux modalités du comportement de participation : faible participation et forte participation. Le groupe dit à faible participation représente le pourcentage de l’échantillon dont la réponse est en dessous de la moyenne (2,69). Les répondants dont le niveau de participation est au dessus de la moyenne constituent le groupe à forte participation. Le tableau ci-après reprend la répartition de l’échantillon en fonction des deux modalités de la variable « comportement de participation ».

Tableau 85 : Répartition de l’échantillon selon la modalité de comportement de participation

Faible participation<2,69 Forte participation>= 2,69 Echantillontotal
Effectif 84 121 205
Moyenne 1,66 3,40 2,69
Ecart type 0,59 0,57 1,038

Le test de différence de moyenne est ensuite réalisé sur chacune des variables du modèle dans les deux groupes.

Le tableau ci-après reprend les principaux résultats obtenus

Tableau 86 : Test de différence de moyenne selon la modalité de comportement de participation

Variables Moy.Faible Moy.Forte Variationdifférencede moy. des

2 échantillons

Test deLevene d’égalité de variances Test T Décision :différence Moy. significative
ASSURANCE 3,240 3,60 0,837 F : 12,231Sig : 0,001 T : 4,338Df : 201,9Sig. 0,000 OUI
EMPATHIE 2,648 3,082 0,434 F : 0,535Sig. 0,465 T : 3,248Df : 203Sig. 0,001 OUI
TANGIBILITE –ATTRACTIVITE 3,06 3,5 0,442 F : 1,635Sig. 0,202 T : 3,541Df : 203Sig. 0,000 OUI
TUTORAT 3,25 3,35 0,109 F : 4,44Sig. 0,036 T : 0,831Df : 151,34

Sig. 0,407

NON
Plateformefacteur« FACILITE » 3,54 3,71 0,167 F : 2,629Sig. 0,106 T : 1,345Df : 203Sig. 0,180 NON
Evaluationdirecte qualitéGlobale 3,49 3,68 0,190 F : 8,003Sig. 0,005 T : 1,768Df : 154Sig. 0,079 NON
SATISFACTION 3,36 3,59 0,23 F : 6,461Sig. 0,012 T : 1,887Df : 148,3Sig. 0,061 NON

Les résultats montrent que pour certaines variables, le comportement de participation explique la différence au niveau de la qualité perçue entre les individus. Il n’existe par contre pas de différence significative de satisfaction entre les individus à forte participation et les individus à faible participation.

Notre hypothèse H 4.1 ne peut donc pas être validée dans son ensemble.
H 4.1 partiellement validée : le comportement de participation a un rôle de contrôle partiellement sur la qualité perçue et n’a pas d’effet de contrôle sur la satisfaction

Le comportement de participation permet d’expliquer la différence de niveau de qualité perçue uniquement au niveau des dimensions de service (assurance, empathie, tangibilité). Il n’explique pas cette différence au niveau des dimensions spécifiques (tutorat, et facilité). Il existe une différence significative de « qualité perçue globale ou générique » entre les individus à faible participation et les individus à forte participation. Notre hypothèse H4.1 peut être partiellement validée.

motivation avant le début des cours à distanceH4.1 partiellement validée : le comportement de participation a un effet de contrôle sur la qualité perçue de service globale ou générique mais pas sur la qualité perçue spécifique.

Le comportement de participation ne permet pas de justifier une différence significative dans le niveau de satisfaction des apprenants.

L’hypothèse H4.2 n’a pas été validée.

H4.2 non validée : le comportement de participation n’a pas d’effet de contrôle sur la satisfaction

3.2. Rôle modérateur de la motivation

Les deux groupes constitués pour effectuer le test de l’effet modérateur de la motivation représentent, d’une part, les répondants dont le niveau de motivation est au dessus de la moyenne et, d’autre part, les répondants dont le niveau de motivation se situe en dessous de la moyenne. Le tableau ci-après reprend la répartition de l’échantillon en fonction des deux modalités de la variable « motivation avant le début des cours à distance ».

Tableau 87 : Répartition de l’échantillon selon la modalité de motivation

Faible motivation<3,30 Forte motivation >=3,30 Echantillontotal
Effectif 124 81 205
Moyenne 2,76 4,11 3,29
Ecart type 0,516 0,316 0,800

Le test de différence de moyenne est ensuite réalisé sur chacune des variables du modèle dans les deux groupes.

Le tableau ci-après reprend les principaux résultats obtenus

Tableau 88 : Test de différence de moyenne selon la modalité de motivation

Variables Moy.Faible Moy.Forte Variation :différencede moy. des

2 échantillons

Test deLevene d’égalité de variances Test T Décisiondifférence Moy. significative
ASSURANCE 3,34 3,64 0,303 F : 3,812Sig. 0,052 T : 3,373Df : 203Sig. 0,01 OUI
EMPATHIE 2,69 3,22 0,524 F : 0,175Sig. 0,676 T : 3,951Df : 203Sig. 0,00 OUI
TANGIBILITE -ATTRACTIVITE 3,12 3,64 0,524 F : 0,175Sig. 0,676 T : 3,951Df : 203Sig. 0,00 OUI
TUTORAT 3,18 3,51 0,337 F : 0,747Sig. 0,388 T : 4,190Df : 203Sig.

0,008

OUI
FACILITE 3,54 3,80 0,268 F : 9,018Sig. 0,003 T : 2,159Df :200,24

Sig.

0,022

OUI
EvaluationGlobale qualité 3,44 3,85 0,416 F : 26,853Sig. 0,00 T : 4,450Df : 202Sig. 0,00 OUI
SAT 3,27 3,84 0,57 F : 4,922Sig. 0,28 T : 4,995Df : 203Sig. 0,00 OUI

H5 validée : la motivation a un rôle de contrôle sur la qualité perçue et la satisfaction

3.3. Rôle modérateur de l’attitude initiale vis-à-vis des TIC

Les répondants qui ont une attitude positive vis-à-vis des TIC représentent plus de deux tiers de l’échantillon. Le tableau ci-après montre la répartition de l’échantillon en fonction des deux modalités de la variable « Attitude vis-à-vis des TIC »

Tableau 89 : Répartition de l’échantillon selon la modalité d’attitude initiale vis-à-vis des TIC

Attitude négative<3,45 Attitude positive >=3,45 Echantillontotal
Effectif 48 157 205
Moyenne 2,94 4,17 3,45
Ecart type 0,45 0,379 0,764

Le test de différence de moyenne a été réalisé sur les variables du modèle et les résultats sont présentés dans le tableau suivant.

Tableau 90 : Test de différence de moyenne selon la modalité d’attitude initiale vis-à-vis des TIC

Variables Moy.Faible Moy.Forte Variation :différencede moy. des

2 échantillons

Test deLevene d’égalité de variances Test T Décisiondifférence Moy. significative
ASSURANCE 3,35 3,49 0,136 F : 0,290Sig. 0,591 T : 1,283Df : 203Sig.

0,201

NON
EMPATHIE 2,55 3,01 0,46 F : 2,63Sig. 0,106 T : 2,97Df : 203Sig. 0,03 OUI
TANGIBILITE 3,05 3,41 0,359 F : 0,220Sig. 0,639 T : 2,432Df : 203Sig.

0,016

OUI
TUTORAT 3,04 3,39 0,356 F : 5,692Sig. 0,18 T : 2,459Df : 203Sig. 0,15 OUI
FACILITE 3,35 3,73 0,381 F : 1,089Sig. 0,298 T : 2,675Df : 203Sig.

0,008

OUI
QUALITEGlobale 3,25 3,71 0,457 F : 1,002Sig. 0,318 T : 3,918Df : 203Sig.

0,000

OUI
SAT 2,94 3,67 0,726 F : 0,791Sig. 0,375 T : 5,55Df : 203Sig.

0,000

OUI

Dans l’ensemble, les étudiants ayant une attitude positive vis-à-vis des TIC sont plus satisfaits et perçoivent une qualité globale plus élevé. L’exception est faite pour la variable
« Assurance » qui n’indique pas une différence significative entre les deux groupes de répondants.

H6 validée dans l’ensemble: L’attitude initiale vis-à-vis des TIC a un rôle de contrôle sur la qualité perçue et la satisfaction. Exception faite de la variable « Assurance »

Lire le mémoire complet ==> (La mesure de la qualité perçue d’un dispositif de e-learning)
Thèse pour l’obtention du Doctorat Nouveau Régime ès Sciences de Gestion
Université NANCY 2 – Institut D’administration Des Entreprises