L’enjeu de qualité pour la profession comptable

By 11 August 2012

L’enjeu pour la profession – Section 3 :

La recherche de la qualité dans l’exécution des missions vise la promotion de la profession, pour toute la profession. Alors, quelles sont les retombées de cette gestion de la qualité ?

Sous-section 1 : Le progrès et le développement

En définissant des normes de travail qui soient communes, admises par tous, qui s’appliquent à toutes les missions et à toutes les structures, la mise en place d’une politique qualité contribue sans conteste à solidariser la profession en renforçant sa cohésion et son unité. La politique qualité devient en quelque sorte le système de référence dans lequel chaque unité puise pour définir son comportement et son organisation interne. Elle met donc chacun sur un même pied d’égalité par les obligations qu’elle impose et élimine ceux qui ne respectent pas les règles du jeu.

En effet, l’objectif essentiel d’une politique qualité au sein du cabinet consiste à améliorer la prestation offerte, c’est-à-dire à faire progresser la profession en l’adaptant aux besoins des clients.

La démarche qualité, vecteur de progrès et de satisfaction client, transcende les obligations professionnelles. C’est une dynamique appelée à procurer des gains de productivité et un accélérateur de motivation pour tous77.

La première mission de la profession comptable reste de garantir la fiabilité des données comptables. Certes, c’est la finalité des missions d’assistance comptable. Il en découle ainsi que la qualité est construite principalement dans ce type de mission qui procure pour tous les cabinets les avantages suivants :
– un moyen de distinction et de différenciation;
– une source de sécurité;
– fait accroître la valeur ajoutée du collaborateur;
– professionnaliser les collaborateurs;
– harmoniser, optimiser et formaliser les méthodes de travail;
– transformer les bonnes pratiques en meilleures pratiques;
– accroître la notoriété du cabinet;
– une condition de survie de l’unité de travail face aux autres canaux d’information;
– un impératif pour rester compétitif, crédible et performant.

Les réponses données à l’enquête démontrent que la satisfaction client amène, dans la majorité des cas, au renouvellement de la convention d’assistance comptable et constitue, par là même, un indice de performance du cabinet78.

Sous-section 2 : La crédibilité

Une profession qui, de sa propre initiative, en dehors de toute obligation légale, s’organise en vue d’améliorer la qualité du travail, ne peut qu’inspirer le respect aux yeux des tiers, que ce soient les clients, les banquiers ou les pouvoirs publics.

En effet, la mise en place, par les professionnels comptables, d’une politique qualité constitue la preuve que leurs ressortissants respectent dans leurs travaux les règles, les normes et les recommandations et assure sans doute la démonstration de leur crédibilité.

Ainsi, le fait de garantir la qualité des services professionnels et de pouvoir le démontrer constituera un atout inappréciable pour la conservation de la confiance du public. Sans cette confiance, la profession comptable ferait face à un avenir très sombre79.

Sous-section 3 : La compliance

Par «compliance», il faut comprendre le respect des prescriptions légales, prudentielles et internes, l’observation de normes usuelles du marché et de règles de comportement, la maîtrise des conflits d’intérêts ainsi que l’éthique professionnelle.

L’IFAC a résumé ses positions à ce sujet dans un énoncé de politique du conseil intitulé «Assuring the Quality of Audit and Related Services». On peut y lire la mise en garde suivante : « Lorsqu’un comptable ne se conforme pas, ou ne semble pas se conformer aux normes professionnelles ou aux exigences légales, la profession a du mal à maintenir la réputation d’intégrité, d’objectivité et de compétence qu’elle s’est acquise au cours de nombreuses années où elle a servi les clients, les employeurs et le public80».

En effet, la mise en place d’une politique qualité, en définissant des normes de travail qui soient communes et admises par tous, contribue sans conteste à assurer la compliance de la profession.

Lire le mémoire complet ==> (La gestion qualité dans les missions d’assistance comptable)
Mémoire en vue de l’obtention du diplôme d’expertise comptable – Commission d’Expertise Comptable
Faculté des Sciences Economiques et de Gestion – Université de Sfax

____________________
77 « Dossier actualité », SIC n° 223, mai 2004.
78 Voir l’analyse des questions n° 9 et 10 du questionnaire en annexe n° 2.
79 Fédération internationale des comptables (IFAC), « Quality Assurance Moves to the Forefront », newsletter, Septembre, 1992, page 5.
80 Fédération internationale des comptables (IFAC), « Assuring the Quality of Audit and Related* Services» (Statement of Policy of Council), New York, Juillet, 1992.