Le Conseil International des Associations Chimiques ICCA

By 17 June 2012

C. International Council of Chemical Associations

Le Conseil International des Associations Chimiques (ICCA) est la voix mondiale de l’industrie chimique, représentant les fabricants et les producteurs chimiques partout dans le monde. Elle représente plus de 75 pour cent des opérations de l’industrie chimique avec une production excédant USD 1.6 trillion par an. L’ICCA favorise et coordonne le Responsible Care et d’autres initiatives volontaires de l’industrie chimique.

International Council of Chemical Associations
L’ICCA a un rôle central dans l’échange d’informations de l’industrie internationale et dans le développement des rapports de position sur la politique. C’est également le canal principal de communication entre l’industrie et les divers organismes internationaux qui sont concernés par la santé, l’environnement, y compris le Programme d’Environnement des Nations Unies (UNEP), l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC) et l’Organisation pour la Coopération et le Développement Economiques (OCDE).

Au niveau international, le Responsible Care fut adopté par l’ICCA en 1992. Aujourd’hui c’est une initiative globale pratiquée dans 45 pays, qui partagent un engagement commun, celui d’améliorer la gestion des produits et des procédés chimiques. Six principes directeurs sont définis par l’ICCA et doivent être appliqués par toutes les entreprises chimiques à travers leurs associations nationales (cf. annexe 1). Les pratiques spécifiques en matière de Responsible Care peuvent changer d’un pays à l’autre lorsqu’elles sont déterminées par les lois et par l’association nationale de chaque pays (cf. annexe 2). Cependant, tous les programmes nationaux de Responsible Care doivent présenter les huit caractéristiques fondamentales suivantes, définies par l’ICCA:

* l’engagement formel de chaque entreprise de respecter un certain nombre de principes directeurs, engagement pris dans la majorité des cas par le directeur général;

* une série de codes, notes d’orientation et listes de vérification destinés à aider les entreprises à mettre en œuvre cet engagement;

* la mise au point graduelle d’indicateurs qui serviront à mesurer l’amélioration des performances;

* un processus permanent de communication avec les parties intéressées extérieures à l’industrie sur les questions qui touchent à la santé, à la sécurité et à l’environnement;

* la mise en place de forums au sein desquels les entreprises peuvent échanger des vues et confronter leurs expériences concernant la mise en œuvre de l’engagement;

* l’adoption d’un titre et d’un logo afin d’indiquer clairement que les programmes nationaux sont conformes au concept de la gestion responsable et en relèvent;

* l’examen de la meilleure façon d’encourager toutes les entreprises membres à s’engager vis-à-vis de la gestion responsable et à y participer;

* des procédures systématiques visant à vérifier la mise en œuvre des éléments mesurables (ou pratiques) de la gestion responsable par les entreprises membres.

Lire le mémoire complet ==> (Responsible Care dans les entreprises chimiques françaises)
Master Recherche Sciences de Gestion (DEA) – Mémoire Majeur
IAE de Poitiers – Université de Poitiers

_______________________________
Source d’informations : http://www.icca-chem.org/
Source d’informations : http://www.responsiblecare-us.com