Les différentes approches de la définition des PME

By 26 February 2012

La problématique et les différentes approches de la définition des PME – Section 2 :
Il est n’est pas facile de définir la petite et moyenne entreprise PME qui se rapport à la fois à une notion économique et à une notion de structure et d’organisation. Sur le plan économique, la petite entreprise marocaine se caractérise par son incapacité à exercer une influence significative sur son marché. Sur le plan de la structure, elle est marquée par la prépondérance de la personnalité de l’entrepreneur « propriétaire gérant ».

§1- La diversité :
A juste titre, P.A.Julien et B.Morel, estiment que la diversité est une première caractéristique de la réalité économique des petites et moyennes entreprises. Diversité par la dimension d’abord, car sous cette appellation sont regroupées des entreprises de taille différentes. La population des PME compte des entités moins de cinq employés ou ouvrier aussi bien que des entreprises de 200 personnes au même plus. Pour certains, elle peut compter jusqu’à 500 personnes. Aussi bien une tendance actuelle est-elle d’étudier séparément les moyennes entreprises, les petites entreprises et les très grandes entreprises. cette même diversité se trouve au niveau du marché et du produit. Les petites et moyennes entreprises PME de type artisanale inscrirent dans un marché local, se distinguent des entreprises hautement spécialisées jouissants d’un créneau international. Pareille diversité se trouve au niveau de statut juridique adopté. A coté du statut de l’indépendant, se trouve divers statuts juridiques qui vont de la société unipersonnelle à la société Anonyme.

Devant cette diversité économique, juridique, il est n’est pas étonnant que la problématique de la définition de la PME ait fait culer beaucoup d’encre : fois à définir la petite et moyenne dimension. Cependant, tant au point de vue juridique qu’économique, il n’existe pas à l’heure actuelle une définition exhaustive de la petite et moyenne entreprise PME.

§2- Les raisons d’une définition :
la définition des PMEOr, cette question n’est pas dénuée d’intérêt pratique si l’on songe notamment au fait qu’une définition de la petite et moyenne entreprise PME conditionne d’élaboration et la mise en œuvre d’une politique industrielle à l’égard de ce type d’entreprises.

Si le monde d’aujourd’hui s’accord à penser qu’il faut soutenir, aider et encourager le développement des petites et moyennes entreprises PME au sein de l’économie et si le débat politique s’oriente davantage vers le « comment » que vers le « pourquoi », il convient néanmoins de disposer d’une définition opérationnelle de la petite et moyenne entreprise par l’application des différents programmes gouvernementaux.

Non sans humours, R.Peterson remarque qu’il y a une certaine ironie à vouloir définir les petites et moyennes entreprises PME comme elles représentent 98% des décisions économiques en nombre des firmes, il serait naturel d’essayer d’identifier l’exception, c à d les grandes entreprises. L’expérience américaine témoigne aussi de la difficulté apporter une solution réaliste à cette problématique. Selon les spécialistes de la « Small Business Administration », essayer de définir la petite entreprise d’une façon trop spécifique pourrait apporter plus de difficultés que d’avantages.

Aussi cette administration préconisait-elle de « donner une définition bien simple, énoncer clairement l’intention de législateur et laisse les restes à l’interprétation des cas3 ». Néanmoins à fin de cerner la réalité économique de la petite et moyenne entreprise PME, il est nécessaire de faire une synthèse de l’ensemble des définitions.
Les petites et moyennes entreprises : Evolution et caractéristiques – Chapitre 1 :

Lire le mémoire complet ==> (Les performances des P.M.E marocaines: Etude empirique)
Mémoire de licence en sciences économiques et gestion