Les annonceurs sur Internet

By 25 December 2011

La publicité sur Internet – CHAPITRE 2
La publicité sur Internet a connu un développement rapide depuis son apparition en 1994, aux Etats-Unis, et en 1997 en France. Internet est même considéré par certains comme étant le 6ème grand média.

Les organismes de recherches et de statistiques de la publicité (IREP, etc.) continuent, cependant, à le classer dans la catégorie des hors médias, sans doute en raison de sa jeunesse mais aussi parce qu’un grand média est avant tout un média de communication de masse. Or, la masse est composée d’individus anonymes, de niveaux socio-économiques et culturels différents, dispersés dan l’espace, peu ou pas organisés, ayant peu d’interaction. De fait, l’ampleur, l’hétérogénéité et l’anonymat caractérisent l’audience des mass médias, du mot latin media (moyens) et du mot mass (grande quantité) dans lesquels on retrouve les cinq grands médias publicitaires : la presse, la radio, la télévision, l’affichage, et le cinéma.

En conséquence, si l’on reprend les caractéristiques des médias de communication de masse -les mass média- et qu’on les confronte à celles d’Internet, des points communs et des différences apparaissent.

Internet s’en rapproche en tant que média mondial à audience forte, hétérogène et dispersée physiquement.

Les annonceurs sur InternetEn revanche, il s’en distingue par l’interactivité (la relation entre l’homme et la machine) et l’interaction (les relations entre les individus) mais aussi par le fait que l’anonymat vis-à-vis des communicateurs n’est pas garanti. Internet est un média interactif à grande audience alors que les cinq grands médias fonctionnent à sens unique, de l’émetteur vers le récepteur, en mode push.

Section 1 : Les annonceurs sur Internet:
Pour un annonceur, Internet présente un double avantage : il est économique par rapport aux autres médias et est polyvalent; il est, en effet, aussi bien capable d’informer, de proposer des offres, de vendre, de saisir les commandes et les paiements, de rester en relation suivie avec l’internaute, de dialoguer avec lui, etc.

Aussi, en France, les annonceurs ont-ils dépensé, en 2005, 382 millions d’euros en publicité en ligne (y compris les liens sponsorisés) ce qui représente 1.2% des dépenses totales de communication (médias et hors médias), soit 3 fois plus que dans le grand média Cinéma. Le fort taux de croissance des dépenses –qui se situe selon les organismes dans une fourchette allant de 53.4% à 74% entre 2004 et 2005- s’explique par l’augmentation du nombre des annonceurs qui a progressé de 30% sur un an pour atteindre 1399 annonceurs actifs en 2005.

Cette tendance à la hausse s’est poursuivie au premier semestre 2006 d’après une étude réalisée par l’IAB France et TNS Media Intelligence. Le nombre d’annonceurs et la variété de leur secteur d’activité se sont accrus : la grande consommation (Coca Cola, Procter & Gamble, L’Oréal, etc.) et la distribution, jusqu’à présent peu présentes sur le Web, S’y intéressent comme un élément majeur d’une stratégie pluri média.

De plus, l’étude a recensé 1 536 annonceurs actifs au premier semestre et parmi eux de nouveaux entrants tels que Virgin Mobile et Quicksilver. Selon le président de l’IAB France, la tendance à la diversification des secteurs et à l’augmentation du nombre d’annonceurs présents en ligne va se poursuivre. Les PME constituent le prochain réservoir de croissance; leur budget de communication étant plus faible que celui des gros annonceurs pluri média, les atouts d’Internet (polyvalence, économie, personnalisation, etc.) ne peuvent que les attirer.

Les secteurs dont les parts de voix restent les plus fortes sont le tourisme, les équipements et matériel sportifs, les télécommunications, l’audiovisuel et les services.

Les dix premiers annonceurs sur Internet en 2005 (en millions d’euros):

Evolution 2005/2006

Budget Internet

Annonceurs

+130%

62.7

Ebay

+140%

54.0

Switch Voyage

+48%

49.0

SNCF

+55%

33.4

France Telecom

+88%

29.7

Kravel

+130%

29.7

SFR

+160%

27.9

Cofidis

+190%

22.3

T-online

+310%

17.3

Ilius (Meetic)

+440%

15.6

EDF

       (Source : TNS Media Intelligence, janvier 2006,  in www.journaldunet.com)
DEUXIEME PARTIE : à propos du marketing électronique :

Lire le mémoire complet ==> (Marketing électronique : Apparition du concept Marketing)