La formation professionnelle et l’entreprise marocaine

By 16 July 2011

La formation professionnelle
PARTIE 2
Dans ce cas, le degré de compétence du responsable de la Gestion des Ressources Humaines GRH est estimé selon le nombre des réclamations et des problèmes qui arrivent jusqu’à la direction.

L’existence de main–d’œuvre qualifiée est une autre force essentielle que les entreprises devront exploiter encore davantage. Pour se mettre à niveau, elles devront abandonner progressivement la production en grandes séries de produits de qualité moyenne et s’orienter vers la fabrication de séries plus petites dans des gammes soigneusement sélectionnées. Cela exige un nouveau mode de pensée et une réorganisation de la part de la main d’œuvre.

La coopération inter-entreprise dans le domaine de la formation professionnelle offre au secteur privé un système de formation flexible incluant la pratique du travail en entreprise et capable de répondre aux exigences de l’industrie.

§1-La formation professionnelle:
Depuis des décennies, la formation d’ouvriers qualifiés et de personnels administratifs capables d’exercer leur activité dans les entreprises industrielles est considérée comme l’un des obstacles décisifs à l’amélioration de la capacité de performance des entreprises marocaines.

Dans certains PMI, les problèmes de formation ne constituent aucunement une préoccupation des chefs d’entreprises. Il en résulte que le budget affecté à la formation est plus que famélique. Pour marquer la volonté politique du pays de changer la situation, il est important de faire prendre les frais de formation par la collectivité nationale donc par le budget. Cette volonté qui s’est traduite en 1984 par une stratégie de refonte du système de formation professionnelle (FP)

La formation professionnelleDepuis, on assiste à l’élaboration et la mise en œuvre de volumineux programmes de formation initiale et continue en entreprise soutenus par le programme MEDAI.

La corrélation entre l’amélioration de la formation et le renforcement de la compétitivité des entreprises était suffisamment étroite pour qu’on décide d’incorporer ce secteur dans le PMAN.

Mis à part différents volets de ce programme, il convient de mentionner une innovation organisationnelle qui pourrait servir de modèle. Il s’agit des groupements interprofessionnels d’aide au conseil (GIAC), crées avec le soutien de la banque mondiale pour promouvoir la FP. Les GIAC sont des associations constituées, sur la base du volontariat, par des PME/PMI qui versent des cotisations et définissent les compétences et la formation continue dont elles ont besoin pour leur personnel.

Lire le mémoire complet ==> (L’environnement et la démarche de la mise à niveau de l’entreprise : problèmes et facteurs)Mémoire de fin d’études