Le processus de bois à Tounfite et son poids économique

By 9 May 2011

Système de production localisé Filière- bois (cas de la ville Tounfite) – Partie II :
Introduction
La problématique que nous proposons d’aborder dans cette partie porte sur la possibilité de parler d’un SPL à base du bois dans la ville de Tounfite.

La dite « ville » englobe quatre communes à savoir, la commune centrale de Tounfile ; Sidi Yahya ou Youssef, Agoudim et finalement celle d’Anemzie. Par sa géographie plus étendue et diversifiée elle contient cinq forêts riches.

Le choix de Tounfite s’explique par le fait que cette ville souffre des problèmes de marginalisation, de pauvreté, d’exclusion.

En effet depuis l’aube de l’indépendance le bois qui constitue la principale richesse de la ville n’a permis d’assurer un développement plus équilibré est durale, et pour des raisons multiples l’exploitation intensifiée, le non, renouvellement de la dite richesse

La question qui s’impose est la suivante : y a-t-il des moyens efficaces pour freiner l’usage abusif des ressources forestières et de faire participer la population concernée à la gestion rationnelle de ces ressources ? Peut-on instaurer des SPL à base du bois permettant la constitution de groupement d’auto-développement ?

processus de boisPour traiter la question posée, ci-dessus, on retiendra le plan suivant : le premier chapitre doit être consacré à la description, de la filière, le second présente une étude de cas ayant pour objet de répondre à la question suivant : en quoi Tounfite peut être favorable à un SPL à base du bois ?

Chapitre I : description de la filière
Certes au sein de la ville de Tounfite la filière bois constitue on elle même le secteur dominant par rapport aux autres secteurs tels que l’agriculture et l’élevage.

Pour mettre au clair les différentes phases de cette filière nous avons opté dans ce chapitre à une description détaillée de celle-ci et ce, à travers deux point essentiels : le processus du bois et son poids économique (S1), et l’analyse des intervenants de la filière (scieries, les coopératives et les menuiseries) (S2).

Section I : le processus de bois à Tounfite et son poids économique
L’importance économique du cèdre de Tounfite  est toutefois mis en cause par trois principaux types de dommages : l’écorçage de la cime des arbres par les populations de signes, les défoliations dues aux attaques de chenilles, et les pourritures internes par des champignons parasites[1].

Ces phénomènes induisent des pertes économiques de type suivant : ralentissement de croissance, dégradation de la qualité des produits manque à gagner sur les investissements et insatisfaction des besoins du marché en produit ligneux. Les estimations de volume et de qualité du bois deviennent complexes en présence de ces tares, qui affectent la valeur des marchandises des produits, en particulier les biles de pied qui ont la plus grande valeur.

Par ailleurs les recherches dans ce domaine ont été longtemps soumises à des difficultés d’évaluation pour les arbres sur pied. Mais actuellement, la technologie sylvatest basée sur les ultrasons.

Pallie à la difficulté d’identification des arbres sur pied atteints et à l’estimation de leurs tares internes.

Le tableau ci-dessous résume les qualités du bois du cèdre exploité au Maroc au cours de la période (1990-2000). Le rendement des surfaces mises en exploitation affiche une tendance à la baisse.

Tableau1 : volumes de bois de cèdre exploitation au Maroc au cours de la période :1990-2000

Année Volume Rendement par produit
Surface(ha) Total(m3) Par hect(m3ha) Prix de vente(DH/m3) Bois d’ouvre Bois d’industrie Bois de feu
1990 48836 623601 12.8 288 23 21 56
1991 83858 135385 16.1 23 15 43 42
1992 97391 843154 8.7 271 17 39 44
1993 334574 604310 1.8 145 11 27 62
1994 192638 1228926 6.4 237 18 42 41
1995 147501 1080145 7.3 233 21 31 48
1996 117724 1155840 9.8 191 25 29 46
1997 219847 449156 2.0 140 14 14 71
1998 408410 1746536 4.3 191 15 41 44
1999 221257 656229 3.0 219 24 13 63
2000 303222 1029028 3.4 233 18 35 47

Source : MCEF, 2001

La production annuelle en bois d’œuvre de cèdre de la ville de Tounfite est d’environ 12000 m3/an en moyenne sur la période 1992/2000, (tableau 2). La dite ville est composée de cinq forêts, en l’occurrence, Tounfite, Agoudim, Tirghiste, Sidi Yahya ou Youssef et Midkane (tableau 2 et 3).

Les forets de Tirghiste et de Sidi Yahya ou Youssef sont exploités sur un rythme annuel.

Tableau2 : Evolution de la production de bois d’ouvre dans la ville de Tounfite

Année Volume (m3)
1992 10460
1993 2000
1994 16453
1995 14940
1996 11653
1997 4890
1998 11378
1999 13247
2000 9519
2001 16056
2002 18318
Total 128013
Moyenne/an 11638

Source : CDF De Tounfite, 2003

Tableaux 3 : Evolution du volume de bois de cèdre exploité dans les forets de la zne de Tounfite

année Sidi yahya ou youssef Tounfite Midkane Agoudim Tirghiste
Volume(m3) PrixDh/m3 Volume(m3) PrixDh/m3 Volume(m3) PrixDh/m3 Volume(m3) PrixDh/m3 Volume(m3) PrixDh/m3
1992 1020 947 2880 1232 2920 665 3640 533
1993 0 0 0 0 0 2000 143
1994 3579 790 5201 554 1388 870 0 0 6291 631
1995 5762 494 8095 543 0 0 0 0 1083 352
1996 3484 369 3595 629 0 0 697 955 3877 311
1997 1577 159 0 0 0 0 3313 348
1998 4574 485 1126 983 1150 317 3697 281 831 598
1999 4388 216 1432 793 2038 741 0 4489 585
2000 4008 294 2409 906 0 0 795 299 2307 261
2001 4482 433 0 0 1185 67 3052 349 7337 356
2002 4749 642 1749 853 0 0 2453 418 9367 383

Source : CDF de Tounfite, 2003
Le tableau 3 permet de constater que le prix de bois de cèdre est plus élève dans la forêt de Tounfite que dans des autres forêts. En effet, les peuplements de Tounfite sont facilement accessibles au regard des autres forêts, qui nécessitent à elles des coûts de mobilisation assez élevés. Le bois y est en plus de bonne qualité et saint et vendu sec.

Tableau 4 : prix moyen du bois de cèdre dans la ville Tounfite

Foret Prix moyens de bois (dh/m3)
Sidi yahya ou youssef 483
Tounfite 812
Midkane 499
Agoudim 495
Tirghiste 409

Source : la coopérative de Tounfite

Après avoir présenter le poids économique du bois dans la ville de Tounfite, il convient de mettre en évidence les intervenants de la filière.

Lire le mémoire complet ==> (Système de production localisé Filière Bois : Tounfite)
Mémoire de la Licence en Sciences Economiques
Faculté des sciences Juridiques, Économiques et Sociales
______________________________________________________
[1] Projet de développement rural intégré des zones fores tiers et péri forestières. Annexés : 2 composant développement forestière document de travail I, l’analyse de filière. Page 24