Résultats de l’enquête (filière bois)

By 9 May 2011

Résultats et interprétations des données de l’enquête – SECTION II :
“Pour mettre en lumière l’importance de la filière bois on a tenté dans ce 2ème chapitre de présenter l’échantillon de l’enquête et le questionnaire (S1) ainsi que les interprétations des résultats du questionnaire pour arriver à la présentation de nos propres recommandations (S1°).”

A-les résultats
Tableau : 7 Les informations relatives à l’identification de l’atelier

Thème de référence Information demandée Les réponses obtenues
La coopérative Scierie1 Scierie 2
Identification de l’atelier Nature de l’atelier coopérative scierie scierie
Année de création 1939 1993 1985
Effectif de personnel 145 2 6
Nature du personnel Non qualifie Non qualifie Une seule personne qualifie
Niveau de qualification technicien
Chiffre d’affaire en dh 205594,41 20000 30000

Source : la coopérative, l’atelier1 et l’atelier 2

Commentaire :
Ce tableau permet de donner un niveau général sur les trois ateliers du bois de la ville de Tounfite il s’agit de la coopérative et les deux scieries.

Cette présentation a pour objectif de mettre en valeur, la production, l’effectif du personnel, année de création, informations sur la taille de chaque atelier.

Tableau : 8 Présentation des informations relatives à la production

Thème de référence Information demandée Les repenses obtenues
Informations relatives à la production coopérative Scierie 1 Scierie 2
Mode de l’activité L’exploitation     forestière et l’herboisement Fabrication des fournitures de bois Fabrication des fournitures de bois
Les marchés dans lesquels les produits sont vendus Marché local et national Marché local Marché local et national
L’adoption des nouvelles technologies pour améliorer la production On a l’intention d’accéder à des nouvelles technologies pour améliorer la capacité de production L’insuffisance des moyens financiers Non
Les échanges extérieurs Non Reste un rêve On n’a pas la capacité de faire face à la concurrence étrangère

Source : la coopérative et les deux scieries de Tounfite

Commentaire :
Les ateliers enquêtés ont pris l’initiative de produire en fonction de l’importance du marché comme un facteur déterminant, ainsi le marché local et national sont pris on considération dans les stratégies des ateliers. Par conséquent, il est à signaler que la technologie et les échanges international n’ont aucune place dans les préoccupations des ateliers.

Tableau : 9 Présentation des informations relatives à la compétitivité

Thème de référence Information demandée Les repenses obtenues
Information relative à la compétitivité coopérative scierie 1 scierie 2
la fréquence de changement des outils Annuellement on fait l’entretien des moyens de production Il n y a pas de changement d’outils de production cause de l’insuffisance des moyens financiers Pas de changement d’outils de production
Le changement des outils a un impact sur le processus de la production Impact très important Pas d’impact Pas d’impact
Les mesures préconisées pour garder un produit plus compétitif Amélioration au niveau de la production Amélioration au niveau de la production Amélioration au niveau de la production
Des difficultés pour répondre aux exigences du marché Oui Sans difficultés Sans difficultés
y a-t-il des coolaborations avec des autres entreprises de même domaine Oui Non Non

Source : la coopérative et les deux scieries de Tounfite

Commentaire :
La qualité est un indicateur essentiel de la compétitivité et le développement des ateliers, de ce fait l’amélioration au niveau des produits par le changement des outils reste importante pour garder les produits plus compétitifs.

Tableau : 10 Présentation du rôle des acteurs

Thème de référence Information demandée Les repenses obtenues
Rôle des acteurs coopérative Scierie 1 Scierie 2
Le rôle des autorités publiques Rôle important Pas d’importance Pas d’importance
Le rôle de la région Pas d’importance Pas d’importance Pas d’importance
Le rôle de la société civile Rôle assez important Pas d’importance Pas d’importance

Source : la coopérative et les deux scieries de Tounfite

commentaire :
Sauf la coopérative qui consiste que les autorités publiques et la société civile jouent un rôle plus au moins important, alors que les deux scieries voient que celles-ci n’ont aucun rôle.

Tableau : 11 Le développement local dans le point de vue des ateliers

Thème de référence Information demandée Les repenses obtenues
L’atelier et le développement local coopérative Scierie 1 Scierie 2
Le développement local La création d’un nombre important des journées de travail La participation de la population à l’activité locale Améliorer les conditions et la qualité de la production pour pouvoir répondre aux besoins du marché
la responsabilité sociale Tous les droits du personnel sont assurés La responsabilité est assurée
La connaissance de l’étude menée par la DAT sur SPL Non on a aucune information sur l’étude effectue Non due à la marginalisation de la ville
La prise en considération du développement durable Oui à savoir l’herboisement Non

Source : la coopérative et les deux ateliers de Tounfite

Commentaire :
Pour le développement local chaque atelier à sont point de vue :

  • La coopérative : le développement local réside dans :

-la création d’emplois ;
-augmentation de pouvoir d’achat ;
-la conservation des ressources naturelles.

  • Les scieries :

-amélioration des conditions de travail et de production ;
-aucun rôle pour la société civile ;
-répondre aux exigences de marché.

B- Les recommandations :
Après ces études sur les SPL à la ville de Tounfite il nous apparaît clair que la constitution d’un SPL n’est pas valable. Cela est dû à certains facteurs :

-l’absence de coopération entre les ateliers d’une part et entre ces dernières et les autres acteurs d’une autre part ;
-la production est par commande ce qui entrave la production ;
-manque de la planification ;
-la totalité des activités ont un caractère traditionnel et clos ;
-diversité des tailles des ateliers ;
-le processus de la production s’arrête aux produits semi-finis ;
-l’exploitation illégale et intensive du bois ;
-la désinvolture des autorités locales concernées ;

La réunion de tous ces éléments rende la constitution d’un SPL très difficile à réaliser.
Bref il convient de signaler que Tounfite comme d’autre zones au Maroc constitue un champ fertile aux SPL. Mais le succès de ceci nécessite l’engagement de l’action effectif des différents partenaires à savoir : l’Etat, l’entreprise, et les élus pour assurer certaine conditions plus particulièrement celles relevant de l’investissement matériel et immatériel.

Conclusion
En définitif tout au long de cette partie nous avons essayé de passer en revue les différentes phases caractérisant le système de production localisé filière bois.

Dans le premier chapitre nous avons donné une description plus au moins exhaustive de la filière bois de Tounfite, qui porte sur le processus de bois càd son système de production, de consommation, ainsi que son impact sur le plan économique local, régional voire même national.

Le deuxième chapitre, sous forme d’une étude de cas permet de dresser une vision globale sur le fonctionnement de la filière, toutefois le manque de professionnalisme des différents acteurs nécessite certaines recommandations dans le but de la mise à niveau de cette filière.

Conclusion Générale
Nous avons Déjà constaté, à plusieurs reprises, que le thème que nous l’avons exposé jusqu’à présent à savoir les systèmes  de production localisés se présentait comme un nouveau mode d’organisation de la production.

Cette réflexion sur les SPL reflète l’importance que nous attachons au développement de l’entrepreneuriat en tant que moyen pour accroître l’adaptabilité et le dynamisme de notre économie.

Résultats de l’enquête (filière bois)L’intérêt que les grappes suscitent partout à conduit aussi bien le programme d’action et de coopération concernant le développement économique et la réaction d’emplois au niveau local (OCDE) que la délégation à l’aménagement du territoire et à l’action régionale (DATAR) a lancé des travaux d’envergure sur ce sujet.

Or, ce qui est remarquable au niveau des SPL marocains est ce faible rôle des acteurs intervenants.

Au niveau de notre étude de cas sur la filière-bois à la filière de Tounfite, on a constaté qu’il y a des contraintes qui présent sur la filière à savoir :

  • L’irrégularité de la production ligneuse.

–  Le coût elève de la mondialisation du bois.
–  Le manque de professionnalisme des exploitants- scieurs.
–  La faible exploitation de la capacité des scieries, est estimée à 50%.
–  Un rendement faible, en raison d’un équipement obsolète, qui dégage beaucoup de pertes tant au niveau de la matière première qu’au niveau du travail.

Afin d’améliorer la capacité de la filière, une série d’actions peuvent être proposer :
– Projeter une reconstitutions de la cédaire à court et moyen terme, avant de passer à une phase de production à long terme.
– Inciter les exploitants-scieurs à améliorer les opération de première et deuxième transformation ainsi que l’exploitation : moderniser le matériel, former les ouvriers, organiser les chantiers, apprendre aux responsable les techniques de comptabilité et de marketing.
– Créer un complexe artisanal de menuiserie et d’ébénisterie, en partenariat avec la délégation de l’artisanat de khenifra.

Annexe
Questionnaire

I –  Identification
1- Gérant : Age    sexe    niveau de formation
2- Date de constitution : ../../..
3- Nature de l’entreprise
SNC    SARL     SA    Autre à
Préciser
4- Chiffre d’affaire :DH
5- Nombre de personnel : .
Homme
Dont
Femme
6- Nature de personnel :
Qualifié     non Qualifié
7- Niveau de qualification :
Q    T TS    Ingénieur

II- La production :
1- Quelle est votre activité ?
2- Quel est  le facteur que vous juger le plus déterminant pour réussir votre production ?
-l’importance du marché
-une recherche marketing très poussé sur le marché
-le degré de différenciation du produit nouveau
3- Quels sont les marché sur les quels sont vendus les produit ?
– Marché local
– Marché national
– Marché international
4- Pensez vous accéder à des nouvelles technologies pour améliorer votre production ?

OUI      NON
Justifiez..
5- Est-ce que vous pensez à faire des échanges extérieurs ?
OUI       NON
Expliquez

III- La flexibilité, la compétitivité de l’entreprise.
1- Quelle est la fréquence de changement de vos outils de production ?
2- Est-ce que le temps de changement d’outils (en années) a impact sur le processus de production ?
-impact très important
3- Est-ce que vous trouver des difficultés pour changer votre stratégie. ?
OUI     NON
Si oui, quelle sont
4- Quelle sont les mesures que vous préconisez pour garder un produit plus compétitif. ?
la baisse du prix
des améliorations au niveau de produit
5- Pensez-vous faire des partenariats avec des autres entreprises de vous domaine ?
OUI     NON
Si oui, dans quel but ?
……..
6- les interrelations avec l’extérieure sont elles ?
– très important
-mportant
-inutiles
7- Est-ce que vous trouvez des difficultés à répondre aux exigences du marché ?
OUI    NON
Si oui, quelles sont ?

IV- Le rôle des acteurs
1-Quel rôle stratégique joue les autorités publiques (la commune et la délégation des Eaux et Forets ?
-Rôle important
-rôle assez important
-pas d’importance
2-Quel est le rôle de la région comme acteur  partenaire ?
-Rôle important
-Rôle assez important
-pas d’importance
3-Quel rôle joue la société civile dans l’amélioration de votre productivité ?
-Rôle important
-Rôle assez important
-pas d’importance
4-Existent-ils des organismes de formation ?
OUI          NON
Si oui, quel rôle joue dans la décision de votre stratégie

V- L’entreprise et le développement local
1-Qu’est ce que le développement local pour vous ?
2-les responsabilités sociales ont-elles une place dans vous finalité ?
3-Est-ce que vous prenez en considération le développement local dans vos stratégies ?
OUI   NON
Si oui, dans quelle mesure ?
4-La prise de décisions en matière de votre stratégies tient elle compte du développement durable ?
OUI     NON
Si oui, a quel degré
5-La conservation des ressources naturelles à été-t-elles prise en considération ?
OUI    NON
Si oui, comment
6-Avez vous pris connaissance de l’étude menée par la DAT sur les SPL ?

Liste des tableaux

Tableau Titre
Page
Tableau 1 Volumes de bois de cèdre exploitant au Maroc au cours de la période 1999 – 2000 41
Tableau 2 Evolution de la production de bois d’œuvre dans la ville de Tounfite 42
Tableau 3 Evolution de volume de bois de cèdre exploité dans les forêts de la zone de Tounfite 43
Tableau 4 Prix moyen de bois de cèdre dans la ville de Tounfite 44
Tableau 5 La classification des grumes 46
Tableau 6 Rendement des principales classes du bois dans la fabrication d’équarris 46
Tableau 7 Présentation des informations relatives à l’identification de l’atelier 56
Tableau 8 Présentation des informations relatives à la production 57
Tableau 9 Présentation des informations relatives à la compétitivité 59
Tableau 10 Présentation des informations relatives au rôle des acteurs 60
Tableau 11 Le développement local au point de vue de l’atelier 61

BIBLIOGRAPHIE GENERALE

OUVRAGES
  • Ø Yahya El Yayaoui, la mondialisation communication-monde ultra libéralisme planétaire et pense unique.1  Edition janvier 1998.
  • Ø Jean-Marie Harribey.developpement soutenable, Paris : Economica, Edition 1998
  • Ø Alaoui Moulay Mamoune , économie du developpement , Paris :Edition,2003
  • Ø Benyayha Mohamed Bouachik Ahmed, une nouvelle collectivité locale, Paris ; Edition ; 1997
  • Ø Abdou Mohamed, Elément d’économie sociale ,1 Edition 2004
  • Ø J.P Poulet , la mondialisation , Edition 1998
  • Ø B. Kherdjemil .Mondialisation et dynamiques des territoires Edition 1998
  • Ø P.Veltz. Mondialijsation :Villes et territoires sur les réseaux et les territoires . 1 Edition1996.2 Edition 1997,press universitaireFrance,Paris Edition1,1996,fevrier .Press universitaire deFrance, Paris Edition 2,1997
  • Ø 0   Zriouli M’hamed, Edification de la région économique .Paris L’Harmattan
  • Ø Mohamed Harakat , Rôle des collectivités locales dans le développement économique et social au Maroc .Paris L’Harmattan,2002
  • Ø James N Rosenau, le processus de la mondialisation retombées, signification, échange impalpable et symbole subtile, introduit en  anglais .
  • Ø Georges Benko rt Alain Lipiepz «  les régions qui gagnent ». .Press universitaire de France

THESES
O.Eddilani , Mondialisation restructuration productives et spatiales perspectives  du Maroc .Thèse de doctorat national faculté des sciences Juridiques,économiques et sociales.Fès,2004

REVUES ET JOURNAUX

  • La vie économique (divers numéros)
  • Rapport mondial sur le développement humain .Paris ,2001
  • Programme social de proximité 2004/2005, Ministère de développement social de la famille et de la solidarité
  • Le discours royal ,18 Mai 2005
  • Entreprise et mondialisation 13 Edition, journées portes ouvertes 19/20/21 Mai 1998, ISCAE, Maroc

AUTRES

  • Système de production localisé : une nouvelle logique de développement pour le Maroc.S/D de Malika Hattab ChristmanN° 14 autonome 2004
  • «   La question des système de productions localisés  »local is beautiful.N° 37. 2001. Maison de la recherche en sciences de l’homme
  • Direction de l’aménagement de territoire

Table des matières
Sommaire :01
Introduction Général03
Partie I : la globalisation et les enjeux des SPL comme une des voies du développement durable05
Introduction de la partie………..05
Chapitre 1 : Système productif marocain face aux contraintes de la globalisation06
Section I : La globalisation : définitions et domaines d’influence.06

  1. La globalisation: problématique de définition……….06
    1. La globalisation : un réalité nouvelle.07
    2. La globalisation : un prolongement des tendances passées08
    3. La globalisation un nouvelle âge du capitalisme……09
  2. Les domaines d’influence de la globalisation .10
    1. La globalisation au niveau économique..10
    2. La globalisation au niveau politique…….10
    3. La globalisation au niveau social.11
    4. La globalisation au niveau technique..12

Section II : La valorisation du territoire pour faire face à l’ouvert…13

  1. La naissance de « l’Etat territoire » et la restructuration du local13
  2. L’importance du local et ses potentialités.16

Chapitre 2 : Le système de production localisé, définitions, fonctions, caractéristiques et acteurs..18

Section I : SPL, définition et fonctions.18

  1. Qu’est ce qu’un SPL ?……………………………………………………..18
  2. Les fonction d’un SPL..23

Section II : Les caractéristiques et les acteurs d’un SPL.24

  1. Les caractéristiques d’un SPL..24
  2. Les acteurs d’un SPL26
    1. L’Etat comme acteur politique..26
    2. La région comme acteur partenaire…26
    3. L’entreprise comme acteurs clé.27
    4. Les organismes de formation comme acteurs stratégiques27
      1. La société comme acteur civil27

Chapitre 3 : Le système de production local : expression de la volonté de soutenir un développement durable…29
Section I : Les modèles locaux de développement…29

  1. Districts industriels et industrialisation tardive (Italie).30
  2. District industriel Français .30
  3. Système productifs localisés et pays en développement …31

Section II : SPL et développement économique au Maroc33

  1. L’expérience marocaine pour le développement des SPL.33
  2. Les SPL comme un outils de développement35
  3. SPL comme voie de développement durable.36

Conclusion  de la partie ..37
Partie II : Système de production localisé : Filière-bois (cas de la ville Tounfite)38
Introduction  de la partie ..38
Chapitre 1 : Description de la filière…39
Section I : Le processus du bois à Tounfite et son poids économique.39
Section II : Les intervenants de la filière (les scieries – les coopératives – les menuiseries)..45

  1. Les scieries45
  2. Les coopératives47
  3. Les menuiseries.48

Chapitre 2 : Etude de cas :En quoi Tounfite peut être favorable à un SPL à base de bois.49

Section I : La présentation de l échantillon et de questionnaire..49

  1. Présentation de l’échantillon50
  2. Présentation de questionnaire..52
    1. L’objectif de questionnaire.53
    2. contenu de questionnaire …53

Section II : Résultats et interprétations des données de l’enquête…..56

  1. Les Résultats ..56
  2. Les recommandations.62

Conclusion  de la partie
Conclusion Générale

Lire le mémoire complet ==> (Système de production localisé Filière Bois : Tounfite)
Mémoire de la Licence en Sciences Economiques
Faculté des sciences Juridiques, Économiques et Sociales