Comparaison de solutions de type Microsoft et de type Linux

By 25 April 2011

Comparaison chiffrée de solutions de type Microsoft et de type Linux – Section III:

Il est souvent plus aisé de comparer deux solutions sur base de leurs prix. Cette comparaison nous offre une idée générale assez représentative. Le problème des solutions Microsoft se situe au niveau des licences d’exploitation qui sont tellement vastes et peu explicites que même les responsables informatiques des sociétés s’y perdent.

De plus, vu l’impossibilité de rencontrer personnellement des personnes travaillant pour le département licence de Microsoft, nous devrons nous contenter des prix disponibles auprès des revendeurs. Ces chiffres proviennent du site Red Corp ainsi que de l’entreprise Microservices faisant partie du Groupe Systemat et datent de juillet 2002.

Afin de produire des chiffres significatifs, examinons le problème selon trois dimensions différentes. Celles-ci restent néanmoins similaires au niveau de leur contenu général. Considérons des organisations standard ayant respectivement 50, 100 et 250 personnes à leur service.

Voici donc les produits qui seront installés sur les ordinateurs pour la solution Linux32
les produits qui seront installés sur les ordinateurs pour la solution Linux
les produits qui seront installés sur les ordinateurs pour la solution Linux32
les produits qui seront installés sur les ordinateurs pour la solution Linux32
les produits qui seront installés sur les ordinateurs pour la solution Linux32
NB: Vu que Linux est généralement considéré comme sécurisé et immunisé contre les virus et particulièrement contre les virus sous Windows, nous n’ajouterons pas de programme anti-virus spécifique.

En ce qui concerne la solution de type Windows, voici les produits retenus:
Coût de la solution Linux
la solution de type Windows, voici les produits retenus: Coût de la solution Linux

Solution Windows:
la solution de type Windows, voici les produits retenus: Coût de la solution windows

Coût de la solution Linux
Coût de la solution Linux

Coût de la solution Windows:
Coût de la solution windows

Coût de la solution Linux
Coût de la solution Linux

 

Coût de la solution Windows:
Coût de la solution Windows

4 Conclusions
Pour tenter de résumer ces chiffres, voici donc un tableau récapitulatif:
tableau récapitulatif

MicrosoftComme nous pouvons le constater, ces investissements en solutions propriétaires ne sont pas proportionnels au nombre d’utilisateurs. De fait, plus l’entreprise est importante, moins ses dépenses sont importantes par utilisateur. Si on pose l’hypothèse que le chiffre d’affaire est d’autant plus important que le nombre d’utilisateurs croît, l’impact de cette dépense sur le budget de l’entreprise est moindre et l’économie en termes relatifs réalisée en choisissant les logiciels libres plutôt que les logiciels propriétaires est est de ce fait diminuée.

Nous pouvons donc conclure qu’il est moins gênant pour les grosses sociétés de s’équiper avec des solutions de type propriétaire si nous n’observons que les coûts et leur importance par rapport au chiffre d’affaire.

Lire le mémoire complet ==> (Logiciels informatiques ( Logiciel propriétaire, non libre))
_______________________________________
32: Ces chiffres proviennent du site Red corp http://www.resdcorp.be