Développement local : objectifs, outils, acteurs et leur rôle

By 24 February 2011

Développement local: Acteurs et leur rôle (B):

Le  passage du culturel à l’économique montre une voie de constitution de l’acteur local.

Des individus et des groupes entrent sur la scéne local (3). Ils devienent au présent, porteurs de l’identité collective et raménent au présent, la conscience d’appartenir à une histoire commune. Mais en même temps, ils proposent d’autres voie de développement de la société locale et agissant sur les représentations courantes et les idées reçues(4).
Ces acteurs doivent convainere de la pertinence du projet et surtout de sa valeur alternative.

A travers l’action, l’acteur transforme durablement la logique du système d’action, d’une part, de nouveaux enjeux se dégagent au fur et à mesure que l’action atteint ses objectifs, un système d’alliance et d’opposition se constitue autour du mode de gestion des acquis économique et sociaux. D’autre part les acteurs se positionnent différement dans le système, ils montrent des compétences qui débordent leurs savoirs professionnels et constituent de nouveux réseaux d’action collective.

D’après ce que nous avons déjà cités la réussite d’une telle développement local nécessite la collaboration de tous les opérateurs et les intervenants au niveau local et la mobilisation de toutes énergies, ainsi deux groupes d’acteurs peuvent être distingués :

@ Les acteurs Publics à savoir :

  • Les collectivités locales : Ce sont, les communes, les provainces et les perfectures et régions,(5) elles agissent par l’intérmédiaire des assemblées provinciales, préfectorales, communales et régionles. Elles sont considerées par tous les analystes comme le levier puissant de développement local.
  • L’Etat : Il s’agit des organes centraux des pouvoirs publics notamment le gouvernement. A noter que l’Etat, acteur du développement local, dans le contexte actuel marqué par la mondialisation, la globalisation est appelé à assumer le rôle de maillon intermédiaire entre le niveau supra-national, par l’intégration dans un bloc solide capable d’affronter la rude concurrence génée par ce nouveau contexte, et le niveau infra-national à travers la promotion du développement local et l’adaptation des conditions locales aux exigences de la globalisation.
  • Les services exterieurs des départements ministeriels : Ce sont des organes déconcentrés du gouvernement appelées à concerter avec les collectivités locales et servir de relais du gouvernement au niveau local.

@ Les acteurs Privés :

ils concernent les entreprises, le secteur bancaire, les organismes professionnels, les associations culturelles etc…

A ce niveau, les PME (petites et moyennes Entreprises) représente la pièrre angulaire en égard à leur poids dans le tissu productif à leur atouts et aux potentialités qu’elles offrent pour le développement local.

@ Autres acteurs :

qui sont notament :
–         Les ONG internationales ;
–         Les organisations multilatérales : agences des nations unies, banque mondiale.
–         La coopération décentralisée, qui commence à être un moyen privilégié le transfert de connaissances, de moyens et de compétences.

En fait, le développement local exige la participation efficace et dynamique de tous les citoyens et la mobilisation d’un ensemble d’outils.

C- Objectifs et Outils:

Parmi les principales objectifs de développement local on trouve en premier lieu, la mobilisation de toutes les potentialités dont dispose un territoire donné pour dynamiser les activités productives et améliorer le niveau de vie des citoyens de ce même territoire.

Développement local

En deuxième lieu, il s’ageit de l’élaboration et la fonctionnement des projets de développement local qui crées une synergie entre(6) :
– Les potentialités de ce territoire à savoir les ressources agrécoles, industrielles, touristiques, culturelles et écologiques.
– Ses ressources humaines (dynamisme et qualification, esprit d’entreprise et richesse culturelles des population locales).
– Son insertion dans les orientations de l’aménagement du territoire (infrastructures de communication, grandes orientations économiques).

En troisième lieu, il s’agit donc d’opérer une répartition rationnelle et inteligente des rôles sur le plan territorial entre les acteurs publics: gouvernement, collectivités locales, services exterieurs des déppartements ministériels…etc.et les acteurs privés: Secteur privé, les organismes professionneles ect…..en vue de lutter contre les déséquilibres socio-spatiaux hérités et harmoniser spatialement les actions du développement dans le cadre d’un véritable plan d’aménagement du territoire.

Pour la réalisation de ces objectifs, des outils, des méthodes et des métiers spécifiques ont été developpés puis affinés par l’expérience :
Le diagnostic, point de départ de toute démarche de developpemnt local, il s’appuie généralement sur une étude pluri-disciplinaire et exhaustive des forces et des faiblesses du territoire.

– Le projet global qui doit être élaboré consensuellement par les partenaires, dégager des lignes de force et des priorités
– à moyen et long terme « intégrer » les différentes fonctions du territoire dans une optique de développement « durable ».
– L’animation, portée par les techniciens du développment, femmes et hommes « à tout faire » dont la mission consiste tout à la fois faire émerger les projets, les financer et les accompagner tout en « manageant » une dynamique du territoire et la relation entre ses différents partenaires :
– La formation –Développement, concept de formation pluridisciplinaire, pas systématiquement qualifiante, mais conçue sur mesure et au coup pour accompagner la réalisation des projets.

Première Partie: Analyse de développement local
CHAPITRE I: Les Principes et les conditions de Développement local
Section I: Définition, Acteurs, Objectifs et Outils de développement local:

Développement des NTIC au Maroc : Apport économique et contraintes
Mémoire de Licence en Sciences Economiques
Faculté des Sciences Juridiques, Economiques et Sociales

_____________________________________
(3)– Arocena « Développemnet par l’intive locale » P. 214
(4)– Arocena « L’acteur dans le système d’action locale » P.105
(5)– L’art 93 de la constitution revisée de 1996.
(6)– Bernard brunet « Le Développemnet local : un concept mais aussi une pratique».