Category Archives: Sciences Humaines TFE

Le profil des chômeurs et chômeuses à Drummondville

2.4 Le profil des chômeurs et chômeuses À partir des demandes de cartes d’identité, de paiement de loyer, de secours directs et autres53 qui apparaissent dans les procès-verbaux du conseil de ville, il a été possible de connaître le nom de 342 chômeuses et chômeurs, qui génèrent au total 620 requêtes. La profession et le… Read More »

Les salaires et le coût de la vie à Drummondville

2.3 Les salaires et le coût de la vie Si le chômage est moins important à Drummondville que dans d’autres centres urbains de la province, il faut souligner que la majorité de la population active drummondvilloise travaille dans les industries textiles de coton et de soie artificielle. Or, dans ces secteurs, même avec une augmentation… Read More »

Le problème du chômage de la ville de Drummondville

2.2 Le problème du chômage Dès décembre 1929, le chômage est identifié par les autorités municipales comme un des problèmes les plus importants à Drummondville. Le maire, lors d’une assemblée spéciale regroupant les membres du conseil de ville et des manufacturiers locaux, explique que la « situation […] est loin d’être bien attrayante pour bien… Read More »

Situation économique et finances municipales de Drummondville

LA CRISE, LE CHÔMAGE ET LES CHÔMEURS – Chapitre II : Pour comprendre les mesures d’aide aux chômeurs mises en place à Drummondville et les enjeux auxquels elles donnent lieu, il importe de cerner au préalable les caractères particuliers de la crise dans cette localité. Nous verrons que la conjoncture économique y est atypique, en raison… Read More »

Mise en place des politiques sociales durant l’entre-deux-guerres

LES MESURES D’AIDE AUX CHÔMEURS ET LEURS ACTEURS: LE CAS DE DRUMMONDVILLE – Chapitre I : 1.1 La mise en place des politiques sociales durant l’entre-deux-guerres Avant la Loi de l’Assistance publique (1921), il n’existe pas de mesures sociales publiques pour venir en aide aux pauvres1. En effet, les mesures existantes se résument essentiellement à de… Read More »

Mesures d’aide aux chômeurs durant la crise de 1930 à Drummondville

“…politiques d’aide aux chômeurs sont conçues par le gouvernement fédéral. Toutefois, une large part de la gestion et du financement de ces politiques revient aux municipalités. En effet, les gouvernements locaux peuvent déterminer les critères d’admissibilité, décider des montants accordés aux familles et mettre sur pied des mesures d’assistance parallèles: par exemple, établir un bureau… Read More »

Le sort du spectateur de Requiem for a Dream

3.2.3 Le sort du spectateur de Requiem for a Dream Certes, le spectateur de Requiem for a Dream est avant tout dominé par une pulsion scopique ; il occupe par conséquent une position de voyeur, à l’instar de tout spectateur de cinéma. Cette position est amplifiée au cours du prologue, par le biais du regard… Read More »

Mécanismes d’identifications primaire et secondaire du spectateur

3.2.2 Identifications primaire et secondaire L’identification du spectateur au cinéma fonctionne d’une façon analogique à l’identification du sujet dans la formation du Moi psychanalytique. Pour expliquer la dynamique de l’identification, Christian Metz propose deux niveaux d’identification au cinéma (primaire et secondaire), chacune fondée sur le fonctionnement de l’identification dans la formation du moi. L’identification primaire,… Read More »

Spectature et identification : la narration subjective

3.2 Spectature et identification Nous avons pu constater jusqu’à présent que le film de Aronofsky se démarque par une structure mettant au défi les conventions narratives hollywoodiennes. En renversant certains codes narratifs indissociables du cinéma de masse, le réalisateur réussit à consolider sa critique de la culture de masse et la forme de son film.… Read More »

La structure narrative de Requiem for a Dream

3.1.2 La structure narrative de Requiem for a Dream Requiem for a Dream réussit à s’écarter considérablement des conventions narratives typiques du cinéma hollywoodien classique. La structure du film de Aronofsky n’a effectivement pas beaucoup en commun avec la suite logique de codes narratifs décrite à la section précédente. D’une part, le film se distancie… Read More »