Category Archives: Juristes d’affaires

Volatilité et krachs boursiers, Théorie de l’efficience insuffisante

2. Volatilité et krachs boursiers La logique de l’efficience conduit le marché à produire des estimations justes. Le prix observé sur le marché ne peut en théorie jamais s’éloigner durablement de la valeur fondamentale. Les travaux de Schiller (1981), basés sur les prix et les dividendes observés, montrent que la volatilité des cours boursiers est… Read More »

Saisonnalité, rentabilité et météorologie, Théorie de l’efficience

B. Une application empirique décevante Certains phénomènes observés sur les marchés financiers sont difficilement appréhendés par la théorie de l’efficience. La multiplication des anomalies observées (1) ainsi que les bulles spéculatives (2) sont un challenge pour les tenants de la finance classique. Ceux-ci essaient de la sauver mais les arguments avancés ne sont que partiellement… Read More »

Théorie de l’efficience économique – Traduction juridique

2. La traduction juridique de la théorie de l’efficience Dans un marché idéal, les agents ont accès à toute l’information, supposée gratuite, relative aux avantages et aux risques que comportent les décisions financières. Le rôle du droit des marchés financiers est de garantir une telle situation d’absence d’« asymétrie d’information ». Le principe d’efficacité caractéristique… Read More »

Formation du prix selon la théorie de l’efficience insuffisante

La théorie économique bouleversée par la force explicative de la finance comportementale – Première partie Toute la finance moderne s’est construite sur la base de la théorie de l’efficience des marchés financiers. S’appuyant sur les mathématiques, elle fut qualifiée par la quasi-totalité des auteurs, et c’est encore l’opinion dominante, de paradigme scientifique. Evoquer simplement sa… Read More »

La finance comportementale, régulation des marchés financiers

“… l’éclatement de la bulle Internet en 2000, ou encore qu’elle a définitivement acquis ses lettres de noblesses par l’attribution du prix Nobel d’économie à Daniel Kahneman et Vernon Smith en 2002 pour leurs travaux dans ce domaine, mais parce que la finance comportementale est bien plus qu’une théorie alternative à la finance classique. C’est… Read More »