Category Archives: Juristes d’affaires

Le paternalisme libéral : le concept du « Nudge »

B. Le paternalisme libéral Une réglementation matérielle fait peur. Pour être justifiée et acceptée, elle devra s’appuyer sur un courant politique. Les politiciens sont plus démagogues que les juristes car il leur faut convaincre l’électorat (1). Pensée comme la mise en œuvre d’un politique bienfaisante, les exemples de réglementations correctives apparaissent bien plus séduisants (2).… Read More »

Les mécanismes de correction, la finance comportementale

2. Les mécanismes de correction Les biais auxquels sont soumises les autorités de régulation sont problématiques par leur portée et par leur échelle, d’où la nécessité de les corriger. Par exemple, un excès de confiance peut amener les autorités régulatrices à ignorer leurs propres erreurs comportementales et à pousser dans le sens d’une intervention excessive.… Read More »

Les biais des autorités régulatrices

II. Un succès aux effets ambivalents D’unepart, la finance comportementale serait victime de son succès. Adopter systématiquement un point de vue comportemental peut générer certains effets pervers. Appliquons l’approche comportementale jusqu’au bout de son raisonnement : si tout le monde souffre de biais comportementaux, cela n’inclut-il pas aussi l’autorité régulatrice elle- même ? (A). D’autre… Read More »

Réglementation incitative ou éducative, Biais comportementaux

2. Une réglementation incitative ou éducative Certains auteurs ne sont pas en faveur d’une intervention systématique des autorités régulatrices pour corriger les différents biais. Les autorités régulatrices ne pourraient pas renverser les présomptions de forme forte et intermédiaire qui pèsent sur les réglementations matérielles que l’on vient d’évoquer. Selon eux, les modèles « a minima… Read More »

L’aménagement de la réglementation des marchés financiers

B. Les réglementations justifiables Les réglementations aménageant les dispositions actuelles (1) ainsi que celles qui ne restreignent pas ou très peu la liberté de l’investisseur (2) sont susceptibles de renverser la « présomption de non-intervention ». 1. L’aménagement de la réglementation actuelle Les autorités régulatrices peuvent appréhender les biais comportementaux des investisseurs de plusieurs façons.… Read More »

Le droit, outil de correction des comportements de la finance

L’analyse juridique renouvelée par la portée normative de la finance comportementale – Seconde partie Les travaux de recherche en finance comportementale ont trouvé un prolongement naturel dans le domaine juridique. Sous l’impulsion de l’analyse économique du droit, la légitimité et l’utilité d’un système juridique sont désormais appréciées à l’aune de sa compétitivité. L’introduction de l’approche… Read More »

Les biais cognitifs – Les principaux biais comportementaux

2. Les biais cognitifs Le système cognitif humain peut être défini comme un système de traitement de l’information actif, en ce sens qu’il manipule l’information à travers plusieurs processus cognitifs tels que l’encodage, le stockage, ou la récupération. Les erreurs cognitives sont susceptibles de se produire au cours de ce processus et présentent donc l’intérêt… Read More »

Les principaux biais comportementaux : Biais affectifs

B. La présentation des principaux biais comportementaux Un ensemble de travaux hors du champ de l’économie, à savoir ceux portant sur la psychologie des comportements en situation d’incertitude, a permis d’identifier les erreurs commises par les investisseurs. Platon et Aristote sont les premiers à considérer trois aspects dans la pensée humaine : les « pensées… Read More »

L’irrationalité de l’investisseur, La finance comportementale

2. L’irrationalité de l’investisseur La finance comportementale, dans le prolongement de la Noise Trader Approach NTA, cherche à expliquer les anomalies observées sur les marchés en se basant sur l’étude des comportements humains. En observant les marchés financiers réels, la finance comportementale appréhendela complexité et l’intensité des interdépendances qui lient les investisseurs, ainsi que le… Read More »

Fondements de la finance comportementale : Arbitrage limité

II. Une approche comportementale séduisante Il faut comprendre la finance comportementale comme étant issue de l’alliance de deux théories distinctes, une théorie financière, à savoir la « noise trader approach » (NTA) et une théorie psychologique de la décision, celle des heuristiques développée par Daniel Kahneman et Amos Tversky. La première théorie montre comment, en… Read More »