Les réalisations et les 54 pays membres du COMMONWEALTH

By 24 August 2013

2.5 LES PAYS MEMBRES DU COMMONWEALTH

A LA fin de novembre 2009, le Commonwealth comptait 54 pays membres, dont 3 n’ont jamais relevé de la couronne britannique (Le Mozambique, la Namibie et le Rwanda). Les pays membres sont lies par leurs intérêts communs, mais sont autonomes.

Pour être membre du Commonwealth, toute ancienne colonie Britannique doit respecter les objectifs du Commonwealth, notamment en matière de démocratie. De ce fait, les pays tels que l’Egypte, Les Etats-Unis, l’Irak et la Birmanie pourraient un jour envisager d’entrer au Commonwealth. (Miller 1998 :27)

Le Commonwealth est organisation universelle ; une organisation qui a dans son rang des pays membres provenant de tous les continents du monde. Cela peut être expliqué par le rôle historique d’ancien colonisateur de différents pays dans les quatre coins du monde qu’a joué l’Angleterre. Ci- dessous est la liste de certains pays membres parmi les 54 pays du Commonwealth et leur continent.

PAYS CONTINENT
Le Botswana
Le Cameroun
Le Ghana
Le Nigeria
La Zambie
l’Afrique
Le Bahamas
La Jamaïque
La Dominique
Le Trinité-et-Tobago
l’Amérique
Le Bangladesh
L’Inde
Le Sri Lanka
l’Asie
Le Royaume-Uni
Le Malte
Le Chypre
l’Europe
L’Australie
Le Kiribati
Le Vanuatu
l’Océanie

2.6. LES REALISATIONS DU COMMONWEALTH

Depuis sa création le Commonwealth s’est tâché à accomplir des responsabilités ayant des liens avec ses objectifs et missions .Les réalisations du Commonwealth peuvent être constatées dans différents domaines. Ci- dessous sont quelques unes de ces réalisations.

2.6.1 LES JEUX DU COMMONWEALTH :

Considérant le sport tel qu’un moyen important de réunification, le Commonwealth organise tous les quatre (4) ans les jeux du Commonwealth. Ce tournoi est réservé seulement aux pays membres de cette organisation. La dernière compétition a été organisée par l’Inde l’année passée (2010).

2.6.2 LA RESOLUTION DE L’APARTHEID :

Le Commonwealth a réussi à résoudre le problème de l’apartheid en Afrique du Sud. Il a participé à la création de CODESA (Convention for a democratic South Africa), c’est- à- dire la Convention pour une Sud-Afrique démocratique. De plus, il a participé à de différents forum de négociation de sortir de crise comme en Sierra Leone.

2.6.3 LE COMMONWEALTH ET LA DEMOCRATIE :

D’après le rapport du Secrétaire Général du Commonwealth (1993), depuis sa création, et a cause du système multipartisme dans les pays membres, le Commonwealth a envoyé des observateurs à des élections organisées par certains pays tels que la Zambie (octobre 1991), la Guyane (octobre 1992), le Ghana (novembre 1992) etc. Tous ces engagements ont pour but de maintenir la paix et la démocratie dans les pays membres.

2.6.4 LA DIPLOMATIE ET LE DIALOGUE :

La diplomatie est une tradition du Commonwealth. Des tensions qui auraient causé des conflits ont été résolues d’une manière discrète. En 1991, l’Etat de la Papouasie-

Nouvelle-Guinée a réglé, avec l’aide du Commonwealth, diplomatiquement la mésentente qu’elle avait avec l’Îles de Solomon sur la sécession de sa province (Îles de Bougainville) selon le rapport du Secrétaire Général du Commonwealth de 1993.

2.6.5 LA PROMOTION DES INVESTISSEMENTS :

Depuis 1980, le Commonwealth a participé à l’industrialisation de certains pays membres. Il a aidé à promouvoir les investissements dans le traitement du granit du Zimbabwe, dans la fabrication des produits pharmaceutiques en Uganda.

Lire le mémoire complet ==> (Une étude comparative de la Francophonie et du Commonwealth)
Mémoire présente au département de français pour l’obtention de la licence-es-lettres
Université d’Ilorin – Département de Français (B.A HONS. FRENCH)