Les objectifs de l’Organisation internationale de la Francophonie

By 23 August 2013

1.5 LES OBJECTIFS DE LA FRANCOPHONIE

Selon le site internet (http : //www.francophonie.org 13/2/2011), les objectifs de la Francophonie sont consignés dans le Charte adoptée en 1997 au sommet des chefs d’Etats et de gouvernement à Hanoi (Vietnam) et révisés par la conférence ministérielle en 2005 à Antananarivo (Madagascar).Les objectifs énumérés dans la charte sont les suivants :

(i) L’instauration et le développement de la démocratie.

(ii) La prévention, la gestion et le règlement des conflits, et le soutient a l’Etat de droit et aux droits de l’homme.

(iii) L’intensification du dialogue des cultures et des civilisations

(iv) Le rapprochement des peuples par leur connaissance mutuelle.

(v) Le renforcement de leur solidarité par des actions de coopération multilatérale en vue de favoriser l’essor de leurs économies

(VI) La promotion de l’éducation et de la formation.

A part les objectifs, les missions de la Francophonie ont aussi été adoptées par le sommet des chefs d’Etats et de gouvernement en 2004 à Ouagadougou (Burkina Faso) pour la période 2005-2014. Elles sont :

(i) Promouvoir la langue française et la diversité culturelle et linguistique.
(ii) Promouvoir la paix, la démocratie et les droits de l’homme.
(iii) Appuyer l’éducation, la formation, l’enseignement supérieur et la recherche.
(iv) Développer la coopération au service du développement durable.

On voit qu’il existe, alors, un lien ou une relation indispensable entre les objectifs et les missions de la Francophonie

Dans sa manière de résumer les domaines prioritaires dans le cadre de la coopération multilatérale francophone qui ont été arrêtés par les sommets de la Francophonie, Sagbo (1995 :147) soulève les points suivants :

« Il s’agit de l’agriculture, de l’énergie, de l’information Scientifique et technique, de la culture, de la Communication e des industries, de la langue (sommet de Paris et de Québec) ; de l’éducation et de la formation, de l’environnement (sommet de Dakar) ; du droit au service du développement et de la démocratie (sommet de Chaillot). »

Il est évident alors que les domaines de coopération multilatérale francophone sont grands et vastes .Les bénéfices que la Francophonie offre aux pays membres encouragent beaucoup de pays à vouloir joindre la Francophonie

Lire le mémoire complet ==> (Une étude comparative de la Francophonie et du Commonwealth)
Mémoire présente au département de français pour l’obtention de la licence-es-lettres
Université d’Ilorin – Département de Français (B.A HONS. FRENCH)