Le Search Engine Optimization SEO : l’optimisation du code source

By 26 August 2013

III. Les techniques

Il existe de nombreuses techniques pour gérer sa e-réputation sur internet, qu’il s’agisse du référencement naturel, du référencement payant via les publicités ou de la gestion des réseaux sociaux, toutes les techniques se doivent d’être combinées pour créer une véritable synergie et pour atteindre les objectifs fixées.

1. SEO

Le Search Engine Optimization, appelé aussi référencement naturel, permet de positionner au mieux un site internet dans les pages de résultats sur un moteur de recherche, Google par exemple. Il existe ainsi différentes techniques à utiliser telles que l’optimisation du code source de la page web, la création de contenu, l’utilisation de flux, ou encore l’utilisation d’annuaires de référencement.

a. L’optimisation du code source

Cette technique est réservée aux développeurs, c’est pourquoi elle est souvent sous-traitée si l’entreprise ne dispose pas d’un service informatique.

Il y a plusieurs années, la gestion des meta keywords et meta description (une série de mots clé permettant de qualifier le contenu d’une page web) avaient un impact important sur le référencement. Actuellement, ce n’est plus le cas puisque ces mots clé sont totalement ignorés de Google. Il est néanmoins nécessaire d’effectuer une description succincte de la page web dans la balise description puisqu’elle pourra être affichée dans les pages de résultats des moteurs de recherche.

Le Search Engine Optimization SEO : l’optimisation du code source

Certaines balises meta ne sont pas totalement inutiles et se doivent d’être correctement remplient telle que la balise qui donne un nom au site, ou la balise puisque qu’elle permet d’éviter l’indexation et le référencement des pages inutiles dans les moteurs de recherche.

l’indexation et le référencement des pages inutiles dans les moteurs de recherche

En ce qui concerne les liens, il a récemment été prouvé que le poids des mots-clés dans les URL était marginal. Cependant, le fait d’utiliser des URL explicite permet non seulement { l’utilisateur de savoir où il va se rendre en cliquant sur le lien, mais aussi { Google de faire le lien entre les différentes pages du site de manière la plus logique possible. Pour passer un paramètre dans un lien, il est préférable d’opter pour la méthode GET, et non la méthode POST.

il est préférable d’opter pour la méthode GET, et non la méthode POST

Les sitemaps (fichier créer par le webmaster permettant « d’informer les moteurs de recherche quelles adresses d’un site web sont disponibles pour l’indexation automatique ») peuvent être utiles, en particulier pour les gros sites mais ne peuvent pas pallier { une architecture défaillante. Il faut donc, avec la création d’un site web, mettre en place une architecture de pages structurée et cohérente.

Les sitemaps

Un site qui respecte les normes du W3C (« World Wide Web Consortium dont la mission va être de “surveiller” l’évolution du web et de proposer au fur et à mesure de nouvelles versions du HTML » (source www.siteduzero.com)) aura la garantie d’une bonne indexabilité technique par les robots de moteurs de recherche.

Malgré le fait que les langages FLASH, AJAX, Javascript, etc. soient très agréables à la navigation pour le visiteur, ces langages ne sont pas « SEO Friendly », c’est-à-dire qu’ils ne sont pas compatibles avec un bon référencement. En effet, les moteurs de recherche ne les interprètent pas, leur contenu n’existe donc pas pour les moteurs de recherche.

Il est extrêmement important d’utiliser { bon escient toutes les balises sémantiques telles que les titres <h1>, <h2>, les paragraphes <p>, les mots importants <strong>, etc. puisque les moteurs de recherche tiennent compte de toutes ces balises et de leur utilisation pour évaluer la pertinence des pages d’un site web.

En 2010, Google a annoncé que le temps de chargement des pages serait pris en compte dans le positionnement. Il existe des sites permettant de calculer le temps de chargement d’une page et le poids de son code source afin de l’optimiser au mieux (compression des images, utilisation d’include en php, etc.)

L’ergonomie du site reste très importante, il faut notamment placer le contenu important à gauche de la page, espacer ses paragraphe, privilégier la structure d’affichage en « F » etc.

Exemple « d’eye-tracking structure » des internautes sur une page web
Exemple « d’eye-tracking structure » des internautes sur une page web
Source : http://www.netscore.fr

Il ne s’agit ici que des prémices des techniques SEO dédiés au développeur afin d’améliorer l’indexation des moteurs de recherche. Malgré le fait qu’il s’agisse d’une étape technique qui est souvent négligée par énormément de webmaster, c’est avant tout la base d’un bon référencement sur internet qui nous permettra de passer aux étapes suivantes.

Lire le mémoire complet ==> (En quoi la gestion de l’E-réputation est-elle devenue un facteur de réussite primordiale pour nos entreprises ?)
Mémoire de fin d’étude – MGE 4 : Management des PME – IDRAC Montpellier
Ecole Supérieure de Commerce – International School of Management