Le marché des jeunes touristes français en autonomie en France

By 3 August 2013

“…marché des jeunes français occupe donc une place importante du marché touristique français, néanmoins, nous voyons qu’avec près de la moitié des séjours en France, le marché européen doit être considéré de manière importante. En revanche, le marché international des jeunes en France apparait…”

IEP de Toulouse

Mémoire de recherche présenté

Le marché des jeunes touristes français et internationaux en autonomie, de 18 à 25 ans, en France

par M. POSTIGO Thomas :

Directeur du Mémoire : M. VELLAS François

2010

Quatrième de couverture

Pour conclure ce mémoire, nous pouvons dire que le segment des jeunes en autonomie de 18 à 25 ans nous apparait comme un segment possédant de grandes potentialités sur le marché du tourisme français. Le poids économique qu’il représente déjà aujourd’hui, mais également et surtout le potentiel qu’il représente pour les années à venir nous montrent l’intérêt croissant que ce segment de la demande touristique occupe dans le paysage du tourisme international, et se doit par conséquent d’occuper dans le paysager du tourisme français afin que notre nation reste compétitive sur ce secteur. Face à cette demande, l’offre apparait alors comme globalement insuffisante. En effet, si nous pouvons noter la présence en France de nombreux organismes associatifs sur ce segment touristique, en revanche la présence des opérateurs privés ne reste généralement que peu importante. Si certains secteurs sortent du lot et notamment les opérateurs touristiques offrant des séjours sportifs ou linguistiques, et que d’autres semblent se développer autour d’un tourisme de découverte ou itinérant, par contre certains domaines manquent d’opérateurs en France. Ainsi, le tourisme festif et farniente, le tourisme événementiel et même le tourisme culturel pour les jeunes souffrent cruellement d’un manque de séjours proposés en France. Dès lors, ce n’est qu’en réalisant une mutation de l’offre, vers davantage de produits proposés ainsi qu’une analyse plus itérative et proche de la demande que les professionnels français du tourisme s’insèreront plus efficacement dans le marché des jeunes de 18 à 25 ans en autonomie.

Mots clés  :

Tourisme des jeunes, Jeunes en autonomie de 18 à 25 ans, Triptyque des motivations des jeunes touristes, Construction de lien social, Affirmation/Construction personnelle, Attentes de consommateur, Offre itérative, Offre ciblée jeune, Offre souple

Avants propos et remerciements

Suite à de multiples voyages à l’étranger, il m’a été donné l’opportunité d’approcher un monde nouveau, celui composé de ces touristes sillonnant la planète sur de longues périodes en quête de rencontres, de découvertes et d’ouverture au monde. Ces touristes aux attentes et aspirations diverses se composent pour beaucoup des jeunes générations, souvent des pays les plus riches, il est vrai, et ont la chance de révolutionner les modes de voyages et de tourisme. Cette révolution, inscrite dans l’univers contemporain de croissance de la mobilité internationale, se manifeste alors par des voyages de plus en plus fréquents et de plus en plus longs aux quatre coins de la planète pour de nombreuse personnes, voire pratiquement à de réels parcours de vie, qui permettent de n’être, plus seulement que des touristes, mais bien plus que cela, de véritables citoyens du monde en « vadrouille » dans ce dernier, en soif de découverte de ses moindres trésors naturels et humains, au plus profond de ses territoires, en relation directe avec l’ensemble de ses populations. Si certains lieux se prêtent particulièrement à ce type de voyages, du fait de leurs caractères uniques ou exotiques, de leurs très bons rapports qualités prix ou encore des activités qui y sont proposées… en définitive, la curiosité des jeunes générations mais aussi la facilitation des voyages ne sauraient faire disparaitre les autres destinations internationales. Ces dernières trouveront toujours un écho dans la volonté de ces jeunes de connaître leur monde, dans ses fondements les plus profonds, sur toute sa grandeur. Dans ce contexte, la France ne doit pas oublier de capter ces jeunes touristes, ces jeunes citoyens du monde. Les attirer vers ses richesses, sa culture, sa diversité, et permettre ainsi la circulation internationale de ces jeunes sur son territoire, ce n’est que comme cela que la France demeurera un grand pays touristique et parviendra à s’ouvrir toujours plus au monde pour rester un pays d’échange et de libertés.

– Je tenais à remercier Monsieur le Professeur François Vellas, merci de m’avoir permis, malgré quelques problèmes administratifs en début d’année de rejoindre ce master 2 EPTI, merci ensuite d’avoir accepté de me prendre en stage à vos côtés et enfin de me diriger pour ce mémoire. Cette année m’aura permis de confirmer ma passion et, je pense aujourd’hui ma vocation pour ce monde du tourisme, mais elle m’aura surtout permis de voir l’utilité et l’importance que le développement touristique peut avoir pour l’ensemble des populations de cette planète, y compris les plus pauvres, dans la mesure où ce dernier est entreprit avec intelligences et morale, ce dont j’ai envie. Merci donc pour tout cela.

– Je tenais aussi à remercier l’ensemble des personnes rencontrées sur les routes du Mexique mais surtout d’Afrique du Sud. Si les événements n’ont pas toujours été faciles, en tous cas ils auront été riches en expériences et m’auront permis de m’ouvrir au monde. Merci donc à Nuria, Isa, Jesus, Ara, Carlos, Lily, Sergio, Dietmar, Denise, Christophe, Karine, Charles, Ntobo, Elodie, Sandrine, Gurvan, Xavier.

– Merci également à l’ensemble de la classe du Master 2 EPTI 2009- 2010. Chacun de vous, de part votre diversité, m’aurez permis de découvrir une certaine culture, une certaine mentalité, un certain pays, et ainsi d’avoir l’opportunité de faire un tour du monde en demeurant à Toulouse.

– Merci bien évidemment à ma famille. A mes parents pour m’avoir offert l’opportunité et le goût du voyage, pour être venus partager ces si beaux moments aux quatre coins du monde, et surtout pour votre aide et votre soutient en tous moments durant toutes ces années d’études.

A mes sœurs, parce que qu’elles m’ont toujours supporté durant toutes ces années. Parce qu’elles sont surtout mes grandes sœurs, que je les admire, et qu’elles restent les deux personnes sûr qui je me suis toujours inspiré et les deux personnes qui resteront à jamais dans mon cœur. Merci pour tout, en espérant que la vie nous rapprochera davantage un de ces jours.

Merci à vous tous la smala (Timothé, Marylou, Mélie, Noa et Léandre), cinq déjà, se fut un plaisir de vous voir grandir et j’espère que malgré les distances cela continuera.

Et bien sûr, merci à mes beaux frères et à leurs conseils sans lesquels je ne serais certainement pas là ou je suis aujourd’hui.

Introduction

Le secteur touristique est un des secteurs primordiaux de l’économie française. En effet, avec 78,5 millions de touristes reçus en 2008, la France se classe première en terme d’accueil de touristes internationaux. En outre, ce secteur permet de dégager des recettes non négligeables pour le pays ainsi que pour l’ensemble des professionnels du secteur, avec près de 55,6 milliards de recettes obtenus en 20081 (2ème rang international). En outre, il convient d’ajouter le tourisme domestique représentant environ 834,8 millions de nuitées en 2007 ainsi que les visiteurs internationaux, soit environ 114 millions de personnes2. Ce fort potentiel touristique français ne saurait pour autant cacher de fortes disparités quant aux catégories de touristes venant visiter la France ou en termes d’opportunités, de diversités, d’originalités des offres notamment vers certains segments tous particuliers du tourisme. De même, cette place de la France dans les tous premiers pays touristiques mondiaux ne saurait faire oublier certaines de ses lacunes. Parmi elles, une fondamentale est l’image même de la France qui apparait parfois comme bien terne ou, du moins, moins dynamique et attractive que ne l’est celle de ses principaux concurrents, notamment celle de l’Espagne ou des Etats Unis. Cette image vieillissante est certes compensée par les éléments attractifs de la France (sa diversité de paysages et d’activités, sa culture, Paris, sa Côte d’Azur…). Mais il existe un segment de la demande particulièrement sensible à l’image, à la convivialité et au dynamisme : celui des jeunes voyageurs, français, européens et internationaux de 18 à 25 ans, qui sera l’objet d’étude de ce mémoire.

Le choix d’un segment allant de 18 à 25 ans comme objet d’étude ne va pas nécessairement de soi dans la délimitation du marché touristique. Selon les études effectuées sur la cible des jeunes, la segmentation est parfois aléatoire. L’INSEE et l’Organisation Nationale du Tourisme (ONT) considèrent fréquemment le segment des 16- 24 ans dans leurs études, tandis que l’Organisation Mondiale du Tourisme (OMT) considère, elle, le segment des 15- 25 ans. Les associations à orientation touristique telles que la FUAJ (Fédération Unie des Auberges de Jeunesse) ou l’UNAT (Union Nationale des Associations de Tourisme et de Plein Air) penchent plutôt pour débuter le segment à l’âge de la majorité mais éprouvent en revanche plus de difficultés à déterminer sa limite supérieure. Au final, cette cible des 18- 25 ans a été choisie suite à la consultation de différents rapports de la Direction du tourisme. Dans ces rapports, l’organe d’Etat se penchait dans un premier temps sur la cible des 15- 25 ans, suite à l’exploitation d’une étude demandée au cabinet Aviso. Mais rapidement, avec l’évolution des études sur ce domaine, et notamment le lancement d’une nouvelle par ODIT France, le paradigme de la majorité et de l’autonomie est devenu primordial dans la segmentation. Le choix de ce segment des 18- 25 ans, et plus généralement des jeunes en autonomie, est alors devenu une segmentation de référence (même si nous verrons dans ce dossier que des sous- segments restent identifiables). En effet, ce segment semble pertinent dans la mesure où il permet une réelle focalisation sur les jeunes dans leurs attentes, leurs perceptions des produits, leurs arbitrages, leurs processus de choix et d’achat, et ce, sans interférences des parents ou autres tuteurs divers (contrairement à d’autres segments comme les 15- 25 ans par exemple).

Le choix de ce segment comme objet d’étude est ensuite lié à des constatations simples : le manque d’études sur le sujet, la progression de ce segment du tourisme des jeunes d’environ 5% de moyenne annuelle depuis 10 ans en volume et de près de 8% en valeurs selon les estimations de l’Organisation Mondiale du Tourisme3 (contre 3% de moyenne pour le tourisme international en termes de volume par exemple) qui montre la forte proportion à voyager des jeunes générations de plus en plus internationalisées, le fait que ce segment représente des consommateurs touristiques à fort pouvoir d’achat, déjà en partie aujourd’hui, mais surtout pour demain, et qu’il soit donc important de le capter le plus tôt possible, enfin le fait que ce segment soit parfois méconnu ou encore craint par les opérateurs touristiques.

A la vue de ces différentes constatations, il semble alors nécessaire de se questionner sur le potentiel touristique réel que représente ce segment des jeunes en autonomie de 18 à 25 ans sur le marché touristique français.

Ce mémoire va donc s’attacher, dans une première partie, à décrire le plus précisément possible la demande touristique de ces jeunes grâce au croisement d’analyses documentaires et qualitatives. Nous analyserons son importance sur le marché global, son potentiel, ses faiblesses, mais aussi ses caractéristiques propres et ses attentes vis- à- vis du tourisme.

Dans une seconde partie, ce mémoire dressera une analyse de l’offre, en présentant un panorama le plus exhaustif possible de l’offre touristique à destination de ce segment des jeunes en autonomie de 18 à 25 ans. Grâce à une analyse documentaire, nous dresserons un portrait des différents opérateurs présents sur ce marché, associatifs comme privés, tours opérateurs, hébergeurs, fournisseurs…, et nous nous pencherons plus précisément sur certains opérateurs par le biais de l’analyse d’entretiens menés avec leur coopération. Enfin, en conclusion de cette partie sur l’offre, nous analyserons les atouts et les faiblesses de l’offre de la France vis-à- vis de cette cible des jeunes.

Introduction
Première Partie : Analyse de la demande touristique des jeunes en autonomie de 18 à 25 ans français, européens et internationaux
Chapitre 1 : Les jeunes en autonomie de 18 à 25 ans : quel potentiel de cette demande ?
Chapitre 2 : Un segment aux attentes et pratiques touristiques diverses
Chapitre 3 : Mise en perspective de l’analyse documentaire par une confrontation à une analyse qualitative de la demande
Seconde Partie : Analyse de l’offre touristique française pour les jeunes en autonomie de 18 à 25 ans
Chapitre 1 : Panorama des acteurs de l’offre touristique sur le marché du tourisme des jeunes en autonomie de 18 à 25 ans
Chapitre 2 : Les avantages et faiblesses de la destination France et les fondamentaux de l’offre touristique
Chapitre 3 : Mise en perspective de l’analyse documentaire par une confrontation à l’analyse d’un entretien réalisé avec un offreur particulier : St Christopher’s Inn
Conclusion

  1. La demande touristique des jeunes en autonomie de 18 à 25 ans
  2. Jeunes touristes français en autonomie : un segment à fort potentiel
  3. Les jeunes touristes en France : une clientèle plurielle
  4. Les motivations multiples des touristes de 18 à 25 ans en France 
  5. Le segment des jeunes touristes en autonomie, Motifs de voyages
  6. La connaissance des hébergeurs en auberge de jeunesse en autonomie
  7. La promotion des produits touristiques, des jeunes en autonomie
  8. Analyse de l’offre touristique française pour les jeunes en autonomie
  9. Centres d’hébergements associatifs des jeunes voyageurs français
  10. Les hébergeurs privés en auberges de jeunesse en France
  11. Les campings/Bungalow/Mobil- homes sur le territoire français
  12. Les offreurs de séjours touristiques ou Tours opérateurs en France
  13. Les fournisseurs de produits touristiques aux jeunes français
  14. Les avantages et faiblesses de l’offre touristique française
  15. Caractéristiques de l’offre touristique aux jeunes de 18 à 25 ans en France
  16. Les offreurs sur le marché des jeunes touristes français en France