La valeur du fonds de commerce : la valeur globale

By 28 August 2013

III – VALEUR DU FONDS DE COMMERCE :

1- Valeur globale du fonds de commerce :

Comme il a été présenté précédemment, on a :
Capital engagé = valeur du fonds + frais d’achat + fond de roulement
= n x revenu net

Pour un revenu net déterminé, capitalisé à un dernier (n) donné, la valeur du fonds varie donc selon l’importance relative des deux autres postes d’investissement à savoir les frais d’achat et le fonds de roulement.

En supposant par exemple n=3 et revenu net 80.000 D, le montant total du capital engagé sera égal à 80.000 x 3, soit 240.000

Si le vendeur est trop exigeant, le cessionnaire qui a pu dégager pour d’autres affaires qui lui étaient proposées à un taux net de capitalisation travail de 33% soit un dernier de 3 refusera de traiter et à moins de convenance personnelle (logement, quartier, travail plus facile, etc.), il donna la préférence à une autre activité ou à une autre affaire.

Pour s’assurer le dernier 3 que son enquête lui a révélé possible, le cessionnaire limitera son investissement à 240.000 D et la répartition des deux postes (fonds de roulement et prix de revient) se fera nécessairement de façon successive.

En retenant une hypothèse d’un acquéreur ne disposant que de 240.000 D, on peut raisonner de la façon suivante :

Par exemple prenons l’exemple d’une épicerie, il faut 60.000 D de fonds de roulement, la valeur du fonds de commerce s’établira à 150.000 D avec 30.000 D de frais d’achat.

On aura donc :

150.000D + 30.000D + 60.000D = 3 x 80.000D = 240.000D
valeur frais fonds de n Bce K engagé roulement

Le rapport valeur bénéfice = 150.000/80.000 =1,875 soit 1,9

Dans une autre affaire rapportant sensiblement le même bénéfice net de 80.000 et qui a un dernier de 3 implique un capital engagé de 240.000D,

le fonds de roulement peut être beaucoup plus élevé ; on peut par exemple prévoir une immobilisation constante de 120.0000D.

Dans ce cas, compte tenu des frais d’achat, la valeur globale du fonds ne pourra excéder 90.000D on aura alors :

90.000D + 30.000D + 120.000D = 3 x 80.0000D = 240.000D
valeur frais fonds de n Bce K engagé roulement

Le rapport valeur bénéfice = 90.000/80.000 =1,125 soit 1,1

2- importance respective des éléments constitutifs du fonds :

La valeur globale d’une entreprise est sujette à variation pour des fonds de même activité et surtout selon le genre de l’exploitation

poursuivie, il se produit dans la composition même du fonds des variations aussi importantes suivant les diverses natures d’activités commerciales.

En effet, le rapport éléments incorporels éléments corporels est loin d’être constant de sorte que la relation entre la valeur des éléments incorporels et le bénéfice annuel est de même très variable. Pour montrer ceci on peut procéder par des exemples.

Prenons le cas d’un fonds d’alimentation, on peut avoir :

46.000D + 9.000D + 5.000D = 3 x 20.000D = 60.000D
valeur frais fonds de n Bce K engagé roulement

Dans ce cas le matériel est insignifiant.

En revanche, dans une entreprise de menuiserie de même rapport, on aurait vraisemblablement :

180.000D + 18.000D + 7.000D + 17.000D = 3 x 20.000D = 60.000D
éléments éléments frais fonds de n Bce K engagé incorp. corporels roulement

Le rapport valeur des éléments incorporels / bénéfice net passe de 2,3 à0,9.

C’est ainsi que les entreprises industrielles ou artisanales ont des valeurs d’éléments incorporels (clientèle, achalandage, droit au bail, etc.) relativement plus faibles que celle des commerce ordinaire de détail.

En réalité même pour ces exploitations, la ventilation est artificielle et le fonds de commerce a une valeur globale en relation avec le fonds de roulement, le revenu net et le taux normal de rentabilité.

C’est seulement en cas de faillite ou de liquidation que chaque élément vient à récupérer son individualité.

A partir de la formule précédente est qui est :

Capital engagé = valeur du fonds + frais d’achat + fonds de roulement

On peut procéder à l’analyse économique du fonds de commerce.

En effet, la structure économique du fonds de commerce est loin d’être homogène, c’est ainsi que dans certaines branches d’entreprise, l’un des éléments constitutifs peut prendre une importance considérable ou au contraire devient plus petit et même disparaît complètement.

Il est à signaler que l’élément « matériel et outillage » est prédominant dans la plupart des branches industrielles, très réduit dans un grand nombre de commerce de détail, parfois pratiquement nul dans certaines entreprises ayant pour objet la prestation de service d’ordre intellectuelle.

Le fonds de commerce: protection et évaluation
Mémoire de fin d’études – Institut des Hautes Etudes Commerciales
Université 7 Novembre A Carthage