Intermarché et l’évolution du commerce de proximité en ville

By 30 August 2013

5.2. Cas Intermarché

5. Les réponses & changements de stratégie des distributeurs

Autre illustration montrant que la grande distribution réoriente sa politique dans le sens de l’évolution du commerce vers un commerce de proximité, l’enseigne Intermarché revoit sa copie sur le sujet82.

Comme nous venons de le voir la faveur du consommateur semble se tourner en partie vers les petites surfaces plus adaptées au marché local. Toutes les grandes enseignes ont ainsi développé leurs propres supermarchés urbains. Simply market pour le groupe Auchan, U express pour système U, tous ont en commun de viser une clientèle de quartier. Les mousquetaires d’Intermarché sont parmi les derniers à rejoindre ce mouvement de fond en lançant leur propre concept. Nouveau nom, nouveau visuel et nouvelles surfaces, le groupe en profite également pour se restructurer avec ses Intermarché Express avec de petites surfaces allant jusqu’à 1000 mètres carrés. Elles sont installées au cœur des grandes agglomérations comme ses principaux concurrents. Ces nouveaux commerces de proximité sont adaptés au mode de vie urbain. Dans les rayons on trouve principalement des produits alimentaires sous forme de produits frais ou de plats préparés. On y trouve aussi des caves à vin, de la parfumerie et un espace de restauration à disposition de la clientèle. Les horaires d’ouverture sont élargis pour coller au mieux au rythme des citadins. Par ailleurs, des caisses automatiques sont à disposition afin de faire gagner du temps aux clients et un service de livraison à domicile est proposé.

Intermarché - Les réponses & changements de stratégie des distributeurs

Avec le lancement de cette nouvelle enseigne, le groupe Intermarché se repositionne face aux nouveaux besoins et surtout aux nouvelles envies des consommateurs. Les comportements en matière de grande distribution changent et le renouvellement est indispensable. L’enseigne Intermarché l’a bien compris.

Par ailleurs, Intermarché profite de cette occasion pour renommer toute sa chaîne de magasins. Les hypermarchés deviennent ainsi Intermarché Hyper, les supermarchés Intermarché Super et l’enseigne Ecomarché se transforme en Intermarché Contact. La branche discount Netto quant à elle entame la distribution de marques nationales dans ses rayons. Intermarché compte poursuivre son déploiement qui devrait se poursuivre sur dans toute la France avec l’objectif d’ouvrir 3,6 millions de mètres carrés supplémentaires à l’échéance de 2015.

Le nouveau concept du supermarché de proximité est un concept qui séduit tant les distributeurs que les consommateurs. Quasiment tous les distributeurs développent en ce moment même leurs « épiceries de quartier nouvelle génération ». Les chiffres tendent à montrer c’est une réponse adaptée aux nouvelles attentes des consommateurs. A titre d’exemple, l’enseigne Carrefour City affiche une hausse de sa fréquentation de près de 10% nous reviendrons sur cet exemple dans la section suivante (5.3).

Ce retour au commerce en ville offre une nouvelle alternative au consommateur. Il n’a plus besoin de prendre sa voiture pour se rendre dans les centres commerciaux situés en périphéries. Pour des achats de dépannage le consommateur y trouve un grand intérêt. Il dépense moins en carburant, il n’est pas soumis à la tentation de l’achat superflu et il trouve des services adaptés à son mode de vie.

De plus ces nouveaux concepts s’adressent à une clientèle extrêmement variée comme nous l’avons vu, clientèle issue de toutes les catégories socioprofessionnelles et de tous âges. Que ce soit les personnes pressées, ne possédant pas de véhicule ou encore les personnes à déplacements limités. On ne peut qu’imaginer la croissance que va connaître ce secteur d’activité. Avec une population plus sédentaire, la grande distribution réagit en conséquence et de plus en plus de commerces de ce type voient le jour.

Lire le mémoire complet ==> (Distribution et centre-ville : vers un retour du commerce de proximité ?)
Mémoire de fin d’études – Master 2 professionnel en Sciences du Management – Spécialité Logistique
Université Paris 1 Panthéon – Sorbonne