Insuffisances dans les organisations Francophonie et Commonwealth 

By 24 August 2013

3.3 LES INSUFFISANCES DANS LES DEUX ORGANISATIONS.

Etant donné que la Francophonie et le Commonwealth sont des organisations à vocation quasi intéressants, il est à noter qu’il existe certains points faibles au sein des deux organisations.

3.3.1 Les pays membres de la Francophonie et du Commonwealth se trouvent engagés dans des processus d’intégration qui encadrent leurs choix politiques et s’imposent à eux. C’est ainsi que dans les négociations commerciales, un pays comme la France doit avant tout respecter les règles fixées par l’Union européenne, tandis que les pays africains sont liés soit à l’Union africaine, à la CEMAC, à l’UEMOA ou à la CEDEAO.

3.3.2 La politique de développement adoptée par la Francophonie et de Commonwealth n’est ni partagée, ni équitable et ni durable. Il est regrettable qu’on trouve au sein des deux organisations des pays considérés comme les plus pauvres du monde : le Niger, le Tchad et la Gambie.

3.3.3 Même avec cette appartenance à une même organisation et la coopération qui existe entre les pays membres, il arrive qu’on parle d’expulsion des ressortissants de certains pays membres vivant dans d’autres pays membres. Par exemple en 2009, la France a expulsée 2900 étrangers dont la majorité provient des pays membres de la Francophonie. Il est difficile aussi aux citoyens des pays membres du Commonwealth et de Francophonie de voyager vers l’Angleterre et la France.

3.3.4 Il faut noter aussi qu’il manque de sincérité et de crédibilité dans les actions entreprises par ces organisations, elles sont la plupart des temps unilatérales.

Conclusion :

Tout au long de ce mémoire, nous avons privilégiée l’optique comparative entre deux organisations qui bien que semblables ont des différences notoires.

La Francophonie est une organisation bien connue dans les anciennes colonies françaises alors que le Commonwealth est bien connu dans les anciennes colonies britanniques. Bien qu’ils soient composés de pays membres libres et indépendants, la France et l’Angleterre sont paradoxalement les sources de ces deux organisations, les autres pays membres peuvent être considérés comme des affluents s’engageant entre eux dans des relations presque déséquilibrées.

Bien que les raisons de la création de la Francophonie et du Commonwealth soient nombreuses, l’idéologie principale est de garder les liens entre les colonisateurs et les colonisés, malgré tout, le complexe d’infériorité existe entre les pays membres cela est motivé par le fait qu’il existe certains pays membres plus avancés que d’autres.

De plus, ce travail nous a permis de mettre à jour notre connaissance de ces deux organisations. Il faut souligner que ces deux organisations ont évoluées avec le temps. La Francophonie, par exemple, comptait au début 41 pays membres, aujourd’hui elle compte 75 pays.

Pour terminer, même avec toutes les insuffisances remarquables dans les deux organisations, elles ont pu s’enraciner et rester solide dans ce contexte de mondialisation.

Lire le mémoire complet ==> (Une étude comparative de la Francophonie et du Commonwealth)
Mémoire présente au département de français pour l’obtention de la licence-es-lettres
Université d’Ilorin – Département de Français (B.A HONS. FRENCH)