L’information et le développement durable dans l’espace francophone

By 8 August 2013

“…Médiaterre – Système mondial d’information francophone pour le développement durable a retenu notre attention. Ce système de grande ampleur, plutôt original et relativement récent, s’appuie sur la synergie entre des réseaux et des sites spécialisés dans le domaine du développement durable. Nous allons tenter d’en savoir plus sur ce système d’information. Après avoir présenté le projet, son histoire et ses objectifs, nous détaillerons les possibilités techniques du système…”

Conservatoire National Des Arts Et Métiers

Institut National des Techniques de la Documentation

Mémoire présenté en vue d’obtenir le DESS en Sciences de L’information et de la Documentation Spécialisées

L’information au service du développement durable dans l’espace francophone :
l’exemple de Médiaterre

Par Claire EGUIBEGUY

Mémoire soutenu devant un jury, composé de :
Madame Danielle Bouhajeb
Madame Nadia Rais

le 18 octobre 2005

Cycle Supérieur Promotion XXXV

Remerciements

Mes remerciements vont à Mme Danielle Bouhajeb et à toute l’équipe du CIFDI pour leur accueil bienveillant durant mon stage de fin d’études.

Je tiens également à remercier chaleureusement M. Louis-Noël Jail de l’IEPF pour sa disponibilité et sa gentillesse.

Enfin, je voudrais remercier Mme Nadia Rais qui m’a aidée et orientée dans la réalisation de ce mémoire et avec qui j’ai eu grand plaisir à travailler.

Résumé

Ce mémoire propose une réflexion autour du triptyque : information, développement durable et francophonie. Il vise à faire découvrir et à comprendre le rôle de l’information dans la mise en œuvre du développement durable dans l’espace francophone. Il fait le point, dans une première partie, sur la notion de développement durable et analyse le circuit de l’information dans ce domaine. Dans une deuxième partie, un exemple concret d’outil de diffusion de l’information est proposé à travers l’étude du fonctionnement de Médiaterre – Système mondial d’information francophone pour le développement durable. La troisième partie propose une réflexion plus globale sur le rôle des TIC dans la construction du développement durable. En utilisant comme fil directeur les grands thèmes des Objectifs du Millénaire pour le développement, elle propose quelques exemples d’initiatives intéressantes de pays francophones utilisant les TIC au service du développement durable.

Mots-clés : Accès à l’information ; Développement durable ; Diffusion de l’information; Francophonie ; Internet ; Médiaterre; Partage de l’information ; Réseau ; Société de l’information ; Système d’information ; Technologie de l’information

Introduction :

De l’imprimerie de Gutenberg à Internet, de l’Encyclopédie de Diderot à Wikipedia, les moyens d’accès à l’information et au savoir ont considérablement changé. Les technologies de l’information et de la communication, si on les considère dans leur ensemble, ont progressé à un rythme extraordinaire. L’imprimerie, qui a remplacé le manuscrit, s’est vue concurrencée par la radio et la télédiffusion. Les postes ont vu naître le télégraphe et le télex, déjà dépassé et presque disparu. Les ordinateurs ont remplacé à la fois les machines à écrire et à calculer. L’Internet, unifiant transmission et traitement de tout objet numérique, s’est imposé à une vitesse prodigieuse pour un grand nombre d’applications. La Toile est devenue salle de classe, bibliothèque, bureau de poste, cinéma, librairie, disquaire, banque, agent de change, marché y compris marché aux puces, salle de vente, etc.

La transformation technologique actuelle est comparée par certains chercheurs, au vu de son ampleur, à l’invention de l’alphabet par les Grecs (700 av. J.-C.). L’accroissement des flux d’information et de la communication, a déjà provoqué des bouleversements radicaux dans notre vie quotidienne et nous ouvre d’immenses perspectives. Les technologies de l’information et de la communication (TIC) créent une véritable société de l’information et du savoir, dont les ramifications atteignent l’ensemble des activités humaines. L’information et la communication sont décisives pour le progrès, les activités et la prospérité de l’humanité.

Parallèlement à l’émergence de cette nouvelle société, l’humanité doit faire face à des problèmes dont la gravité et l’urgence sont soulignées quotidiennement par divers événements dramatiques qui se produisent tant au niveau de notre environnement local, régional ou planétaire que dans le fonctionnement et le développement sociologique, économique et culturel de nos sociétés. La notion d’êtres vivants s’est au fil du temps délitée pour laisser place à des perceptions confuses ou abstraites. A l’échelle terrestre, l’époque récente a été dramatique pour la biodiversité. Réductions ou privations de territoires, exploitations aveugles des ressources naturelles ont mis l’univers du vivant au seuil d’une nouvelle grande extinction, la première d’origine anthropique. Pour éviter de franchir le cap de l’irréversible, il faut agir, il en va de notre avenir comme de celui des générations futures.

“D’ici à quarante ans, si nous ne nous mobilisons pas, l’espèce humaine est condamnée à disparaître”, vient de déclarer l’ONU. Ces constats alarmants ont incité Kofi Annan, Secrétaire Général des Nations Unies, à déclarer, en mars 2001, que “le plus grand défi de l’humanité pour le nouveau siècle est de prendre une idée qui paraît abstraite, le développement durable, et d’en faire une réalité pour toute la population du monde”.

Nous bénéficions d’un potentiel technologique providentiel. Face à cet impératif planétaire, comment utiliser les bénéfices de la révolution de l’information et de la communication au service du développement durable ? Comment l’information et les outils qui l’entourent peuvent-ils contribuer à la construction d’un monde plus pacifique, plus prospère et plus juste ?

Organisations internationales, associations, entreprises… de nombreux organismes se posent aujourd’hui ces questions. Et chacun à son niveau et avec les moyens dont il dispose, cherche et propose des solutions. Parmi ces ensembles, se trouve celui de la Francophonie.

En 1880, Onésime Reclus (géographe français, 1837-1916) invente le terme de “francophonie” pour définir l’ensemble des personnes et des pays utilisant le français à des titres divers. La francophonie est aujourd’hui une communauté culturelle et linguistique regroupant plus de 170 millions de personnes qui utilisent le français, à des degrés divers, dans leur vie quotidienne. La Francophonie est également une communauté institutionnelle. L’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) est une organisation politique qui compte à ce jour cinquante et un Etats et gouvernements membres et a admis cinq observateurs. Elle conduit des actions dans les domaines de la politique internationale et de la coopération multilatérale. Les programmes de la Francophonie s’articulent autour de cinq priorités, à savoir la démocratie, la culture, l’éducation, le développement économique et la diffusion du français à l’échelle mondiale.

Le développement durable des États francophones, et en particulier des pays en voie de développement, constitue un objectif prioritaire pour la Conférence des chefs d’État et de gouvernement des pays ayant le français en partage. Le Xe Sommet de la Francophonie qui a eu lieu à Ouagadougou au Burkina Faso, les 26 et 27 novembre 2004, avait pour thème “Espace solidaire pour un développement durable”. Pour l’espace francophone, participer à l’avènement d’une “société de l’information durable” revêt une certaine importance.

“Il est capital de voir la solidarité francophone s’exercer avec force pour que la famille francophone apporte sa contribution originale au service du développement durable dans l’espace commun et pour la planète. Cette même solidarité, dans sa dimension numérique, est à même de contribuer à la démocratisation de l’accès aux technologies de l’information. Non seulement comme outil d’acquisition du savoir et de la connaissance, du développement économique et social et de la promotion culturelle, mais aussi, comme support d’échange et de mise en réseau au bénéfice des acteurs francophones du développement durable”1.

Notre objectif est ici de faire le lien entre trois notions : information, développement durable et francophonie. Ce travail vise à faire découvrir et à comprendre le rôle de l’information dans la mise en œuvre du développement durable dans l’espace francophone. Nous allons tenter dans cette étude de donner quelques pistes de réflexion à travers la collecte et la synthèse de l’information existante sur le sujet. Ce travail vise avant tout à sensibiliser le lecteur à ces problématiques, à mettre en lumière des initiatives intéressantes et à faire prendre consience du rôle que peuvent jouer, à leur niveau, l’information et les TIC dans la mise en oeuvre du développement durable.

1 Abdou DIOUF, Secrétaire Général de l’Organisation Internationale de la Francophonie. Message du Secrétaire Général. La francophonie solidaire pour le développement durable. Liaison Energie- Francophonie, n° 64, 2004, p.5.

Dans une première partie, nous proposerons d’aborder d’un point de vue théorique les principales notions de ce sujet. Nous ferons tout d’abord le point sur le concept de développement durable, puis nous analyserons le parcours et la construction de l’information dans ce domaine, de l’expression d’un besoin à la constitution de réseaux de compétences. Enfin, nous découvrirons quels sont les obstacles à la circulation de cette information.

Dans une deuxième partie, nous avons choisi d’illustrer notre propos théorique par un exemple concret d’outil de diffusion de l’information sur le développement durable. Les moyens de s’informer sur le développement durable sont aujourd’hui multiples : sites web, bases de données, revues d’information… Le recensement et l’analyse de ces outils peut s’avérer tout à fait passionnant mais là n’est pas le but de notre travail. Nous avons fait le choix de ne sélectionner qu’un outil dans cette vaste palette mais d’étudier en détail son mode de fonctionnement. Médiaterre – Système mondial d’information francophone pour le développement durable a retenu notre attention. Ce système de grande ampleur, plutôt original et relativement récent, s’appuie sur la synergie entre des réseaux et des sites spécialisés dans le domaine du développement durable. Nous allons tenter d’en savoir plus sur ce système d’information. Après avoir présenté le projet, son histoire et ses objectifs, nous détaillerons les possibilités techniques du système. Pour finir, nous ferons un point sur les réalisations de ce jeune réseau et sur ses perspectives d’avenir.

Dans une troisième et dernière partie, nous proposerons une réflexion plus globale sur le rôle des Technologies de l’information et de la communication (TIC) dans la construction du développement durable. En utilisant comme support de démonstration les grands thèmes évoqués dans les Objectifs du Millénaire pour le Développement, nous avons sélectionné quelques exemples d’initiatives intéressantes de pays francophones utilisant les TIC au service du développement durable. Nous n’avons bien évidemment pas la prétention de présenter chacune de ces expériences comme étant la solution, la réponse aux besoins exprimés par les Objectifs du Millénaire pour le développement. Nous utilisons ces objectifs comme fil directeur et souhaitons avant tout sensibiliser le lecteur à ces problématiques.

Table des matières :

Introduction 7

1. Information et développement durable 11

1.1. Qu’est ce que le développement durable ? 11

1.1.1. Définition du développement durable 12

1.1.2. Historique du développement durable 13

1.1.3. Les trois piliers du développement durable 15

1.2. Les savoirs nécessaires au développement durable 16

1.2.1. Les besoins d’information définis dans les principaux textes internationaux 17

1.2.2. Quelle l’information pour le développement durable ? 19

1.2.3. L’information pour qui ? 24

1.2.4. Le partage des informations et des savoirs 25

1.2.5. La constitution de réseaux de compétence 29

1.3. Les obstacles à la circulation de l’information pour le développement durable 31

1.3.1. Inégalité d’accès aux infrastructures physiques 32

1.3.2. Le déficit d’informations liées au développement durable sur la toile francophone 33

1.3.3. La faible capacité de publication des pays francophones en développement 37

2. Médiaterre : un outil d’information pour le développement durable 40

2.1. Présentation de Médiaterre 40

2.1.1. Le contexte 41

2.1.2. Historique 42

2.1.3. Acteurs et partenaires 43

2.1.3.1. Le Comité d’Orientation International 43

2.1.3.2. Le Comité Technique 43

2.1.3.3.Les portails régionaux et les portails thématiques 44

2.1.3.4. Les partenaires 44

2.1.4. Les objectifs 45

2.1.5. Le besoin – le public cible 47

2.2. Le fonctionnement de Médiaterre 49

2.2.1. Architecture du système 49

2.2.2. Les thèmes de travail 50

2.2.3. Le rôle du modérateur 51

2.2.4. La plate-forme Sagiterre 52

2.2.4.1.Un puissant gestionnaire de contenus 52

2.2.4.2. Un environnement de travail personnalisé 53

2.3. Utilisation de Médiaterre 54

2.3.1. Arborescence du site 54

2.3.1.1.Les menus génériques 55

2.3.1.2.Les menus d’actions 55

2.3.2. La page d’accueil de Médiaterre 56

2.3.2.1. Structure générale de la page 58

2.3.2.2. La “Une” 59

2.3.2.3. Les archives 60

2.3.2.4. Le calendrier et les liens les plus visités 61

2.3.3. Les dépêches 62

2.3.3.1. Consultation et saisie des dépêches 62

2.3.3.2. La modération des dépêches 63

2.4. Bilan et perspectives 66

2.4.1. Calendrier de réalisation 2003-2005 66

2.4.1.1. Phase 1 : Déploiement techniquede Médiaterre (2003-2004) 66

2.4.1.2. Phase 2 : Diffusion de contenus, dépêches destinées au grand public (2004-2005) 66

2.4.1.3. Phase3:Consolidationdusystèmeavecdesélémentsd’informationstructurants(2006-2009)67

2.4.2. Perspectives 69

3. La contribution des technologies de l’information et de la communication (TIC) au développement durable 72

3.1. Problématique de la société de l’information 73

3.2. La contribution des TIC aux Objectifs du Millénaire pour le développement durable . 74

3.2.1. Lutter contre la pauvreté 76

3.2.2. Assurer l’enseignement de base 80

3.2.3. Promouvoir l’égalité et l’autonomisation des femmes 84

3.2.4. Améliorer la santé 87

3.2.5. Assurer un environnement durable 90

Conclusion

  1. Qu’est-ce que le développement durable ? Quelle est son histoire ?
  2. Quelle l’information pour le développement durable ?
  3. Le partage des informations et des savoirs – Développement durable
  4. La circulation de l’information pour le développement durable
  5. La publication des pays francophones en développement durable
  6. Médiaterre : contexte, historique, acteurs, partenaires et besoin
  7. Architecture du système, Sagiterre et modérateur de Médiaterre 
  8. Utilisation de Médiaterre : arborescence du site et page d’accueil
  9. Consultation, saisie et modération des dépêches – portail Médiaterre
  10. Le bilan et les perspectives de Médiaterre 2003-2005
  11. La contribution des TIC au service du développement durable
  12. Objectifs du Millénaire pour le DD : la lutte contre la pauvreté
  13. Rôle des TIC dans le développement durable des systèmes éducatifs
  14. TIC au service de l’égalité des femmes dans l’espace francophone
  15. Les TIC dans l’amélioration de la santé dans l’espace francophone
  16. Assurer un environnement durable – TIC et Développement durable