Le handicap dans l’entreprise: accessibilité des conditions de travail

By 9 August 2013

“…personnes en situation de handicap, comme leur entourage familial, professionnel ou social, sont donc confrontées ponctuellement ou quotidiennement aux difficultés du handicap. Au regard de l’impact sociétal de ce type de situation susceptibles de concerner chacun un jour ou l’autre, on comprend l’importance d’un investissement citoyen dans l’acceptation des différences et pour l’autonomie des personnes handicapées…”

Université Paris 8 Vincennes-Saint-Denis
Master HANDI

Domaine : Sciences Technologie, Santé (STS)
Mention : Ingénierie et Cognition
Spécialité : Technologie et Handicap

Rapport de stage M2

La Problématique du Handicap dans l’Entreprise
L’accessibilité des conditions de travail et de l’offre de service

Laure GIRY

Directeur de stage : Jean-Jacques SUDRE

Lieu du stage : Mission Handicap, GMF Assurances

Coordonnateur : J. LOPEZ KRAHE Paris, Septembre 2010

« Parce qu’un monde sans différences serait un monde indifférent »
Mission Handicap, GMF Assurances
Mission Handicap, GMF Assurances

Je tiens à remercier mon tuteur, Jean-Jacques SUDRE, Responsable de la Mission Handicap de GMF Assurances qui, par son expérience, son don d’écoute et sa tolérance, a guidé mon activité tout en préservant mon esprit d’initiative, durant toute la période de construction de mes projets.
Ce stage m’a donné la possibilité de me confirmer et de découvrir les multiples perspectives professionnelles que ma formation me permettrait de mettre au service du handicap.

J’adresse également mes remerciements à l’ensemble des professeurs du Master II Technologies et Handicap pour l’enseignement qu’il m’a apporté et, notamment, au directeur, Jaime LOPEZ KRAHE, pour son accompagnement pédagogique.
Je remercie l’ensemble du personnel de la Direction des Ressources Humaines pour son accueil et son soutien, particulièrement Brigitte LELU, avec qui j’ai partagé des moments d’échanges si sincères qu’ils m’ ont permis, à partir de la confiance développée, de mieux comprendre nos objectifs respectifs au service de l’humain.

Enfin, je tiens à remercier ma famille qui m’a toujours soutenue, et, en particulier, mes parents et mon frère pour leur générosité, leur discernement et leur soutien inconditionnel, ainsi que mon conjoint pour sa patience, sa compréhension et ses conseils durant ces six dernières années.

Je leur dédie mes réussites passées et à venir.

Résumé

L’acceptation et l’intégration de la différence est, depuis toujours, une gageure permanente au cœur des sociétés humaines. La notion de handicap, en particulier, présente une difficulté quant à sa prise en compte, quel que soit l’environnement donné.

Dans ce rapport, est abordé la problématique du handicap dans l’entreprise selon l’accessibilité des conditions de travail comme de l’offre de service. Ainsi, au travers une étude de terrain sur l’accessibilité des agences GMF Assurances d’Ile de France, la réalité des besoins existants s’affirme clairement. En parallèle, des recherches effectuées sur les technologies de compensation du handicap, une réflexion menée sur les possibilités de prise en charge des sociétaires sourds ou malentendants ainsi que la participation à des réunions concernant l’intégration de personnes en situation de handicap et la prise en charge d’une séance de sensibilisation à la surdité, ont permis de mettre en exergue certains principes fondamentaux nécessaires à une bonne considération du handicap et à l’adéquation des réponses apportées selon les besoins exprimés. L’expérience de ces 5 mois au sein d’une grande entreprise révèle un fort impact de la loi du 11 février 2005 pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées, observant la mise en marche récente d’un changement des mentalités ainsi qu’un état naissant de l’adaptation du monde professionnel, et par extension de la société, à chaque individualité.

La problématique du handicap peut s’imposer dans tout domaine à tout un chacun et à chaque instant.

En effet, la notion du handicap prend en compte une multitude de situations que la loi n°2005-102 du 11 février 2005 pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées, se propose de définir :

” Constitue un handicap, au sens de la présente loi, toute limitation d’activité ou restriction de participation à la vie en société subie dans son environnement par une personne en raison d’une altération substantielle, durable ou définitive d’une ou plusieurs fonctions physiques, sensorielles, mentales, cognitives ou psychiques, d’un polyhandicap ou d’un trouble de santé invalidant. ”

Les personnes en situation de handicap, comme leur entourage familial, professionnel ou social, sont donc confrontées ponctuellement ou quotidiennement aux difficultés du handicap. Au regard de l’impact sociétal de ce type de situation susceptibles de concerner chacun un jour ou l’autre, on comprend l’importance d’un investissement citoyen dans l’acceptation des différences et pour l’autonomie des personnes handicapées.

L’évolution des mentalités s’illustre par :

– les exigences légales imposées aux organismes (services publics, entreprises, immobilier, etc.) pour répondre à des normes d’accessibilité,

– la création et la prise en compte de multiples associations de lutte pour les droits et l’autonomie des personnes handicapées,

– l’enseignement de l’approche et de l’accompagnement des personnes en situation de handicap.

Le Master Technologie et Handicap de l’université Paris 8 s’inscrit parmi les enseignements récents dans le domaine du handicap.

Ainsi, suite à une licence de Sciences du Langage spécialité Langue des Signes Française, qui m’a permis d’aborder l’étude linguistique de la langue des signes française, complétée d’un apprentissage de l’histoire, de la culture et des difficultés des personnes sourdes, ce master et ses apprentissages sont apparus comme une suite logique de mon cursus universitaire me permettant d’élargir mes connaissances à tous les types de handicap.

Le présent rapport se veut le témoignage du déroulement de mon stage de fin d’étude, mené dans le cadre du cursus du Master II Technologie et Handicap.

Au cours de ce stage, j’ai découvert certains aspects de la vie en entreprise, approfondi et appliqué mes connaissances, acquis et élevé mon niveau de compétences pratiques et échangé avec des professionnels, ce qui m’a permis de prendre en compte la personne en situation de handicap dans le milieu professionnel.

Sommaire :

  1. Le handicap et la place au sein de la structure RH de l’entreprise
  2. Le handicapé et l’accessibilité des agences GMF d’Ile de France
  3. L’accessibilité des agences GMF Assurances : éléments positifs
  4. Les nouvelles technologies de compensation du handicap : visuel
  5. Les technologies relatives aux déficiences auditives et motrices
  6. Le suivi linguistique d’une personne malentendante apprenant la LSF
  7. La notion d’intégration du personnel handicapé dans l’entreprise
  8. Les entreprises et l’emploi des personnes handicapée en France

Sommaire

Introduction 6

I. L’entreprise 7

A. Présentation générale 7

B. L’entreprise et le handicap 8

C. Ma place au sein de la structure RH 9

II. Etude de l’accessibilité de l’offre de service et des conditions de travail 10

A. Etude de la situation d’accessibilité des agences GMF d’Ile de France 10

1) Description de la mission 10

2) Méthodologie 10

a. Etude préalable 10

b. Méthodologie de terrain 13

c. Exploitation des données 13

3) Résultats de l’étude 16

a. Eléments relatifs à la réglementation 16

b. Eléments relatifs à l’usage 20

c. Eléments positifs et pistes de réflexion 24 d.

4) Présentation des résultats 27

B. Recherches sur les nouvelles technologies de compensation du handicap 29

1) Description de la mission 29

2) Méthodologie et structure des recherches 29

3) Résultats des recherches 34

a. Technologies relatives aux déficiences visuelles 34

b. Technologies relatives aux déficiences auditives 36

c. Technologies relatives aux déficiences motrices 37

d. Technologies relatives aux déficiences communicationnelles 38

C. Suivi linguistique d’une personne malentendante apprenant la Langue des Signes Française 39

1) Description de la mission 39

2) Déroulement du suivi 39

a. Entraînement en Langue des Signes Française 39

b. Diffusion de l’information d’un accueil des personnes sourdes 40

c. Possibilités de prise en charge des sociétaires sourds
3) Bilan du suivi 43
a. Bilan des échanges en Langue des Signes Française 43
b. Etat d’avancement de la diffusion de l’information d’un accueil des personnes sourdes 43
c. Propositions d’accessibilités envers les sociétaires sourds 43
D. Approche de la notion d’intégration dans l’entreprise 45
1) Sensibilisation à la surdité 45
a. Nature de la demande 45
b. Préparation et présentation de la sensibilisation 45
c. Bilan de l’intervention 47
2) Déplacements divers 47
III. Bilan du stage 49
A. Méthode de suivi 49
B. Difficultés rencontrées et solutions apportées 50
C. Productivité 51
D. Enrichissement personnel 51
Conclusion