Du portail de formation à la plate-forme de e-learning

By 6 July 2013

II.2. Les solutions : du portail à la plate-forme

Le e-learning promet de révolutionner la formation en réduisant les contraintes de temps et d’espace, ce qui peut conduire à une diffusion rapide du savoir. Les outils et les plates-formes de e-learning progressent rapidement et visent à donner aux enseignants et élèves les mêmes réflexes que ceux qui existent dans le monde physique.

II.2.1. Netop School 2.0: une plate-forme technique pour le e-learning

Les sociétés Addjust Technologies (française) et Danware (danoise) viennent de présenter la nouvelle version de leur technologie de formation à distance en mode synchrone, NetOpSchool 2.0. Cette solution est dotée de fonctions permettant à l’enseignant de contrôler à distance les machines de ses élèves. Il peut ainsi corriger des exercices, faire défiler des documents ou présentations. Il est aussi possible de distribuer et de relever des fichiers aux élèves. L’enseignant a de plus accès à un panneau de contrôle représentant en mosaïques les écrans des élèves. Le logiciel inclut une représentation schématique d’une salle de classe où l’enseignant peut placer les élèves par groupe de niveau par exemple. Enfin, un canal voix est intégré et contrôlé par le formateur pour distribuer la parole.

Cette solution est exploitable en réseau local comme sur Internet et permet donc de rassembler des élèves des quatre coins du monde en une classe virtuelle. Si elle s’accommode d’une connexion modem, une connexion haut débit est tout de même préférable en particulier si la transmission de la voix sur IP et le contrôle à distance sont utilisés simultanément. NetopSchool fait par ailleurs usage de la technologie multicast, une caractéristique intéressante pour les réseaux internes des universités et des entreprises mais encore inutilisable via un fournisseur d’accès classique.

Le multicast est un procédé d’acheminement qui consiste à envoyer des paquets IP une seule fois afin d’être reçus par de multiples utilisateurs ayant demandés explicitement de recevoir ces paquets. Un réseau multicast duplique les paquets afin de desservir tous les utilisateurs abonnés.

Enfin, le produit Netop School est commercialisé aux prix de 550 euros, pour un pack couvrant les besoins d’un enseignant et de 10 élèves.

II.2.2. Atos-Origin mise sur le e-learning en mode synchrone

Depuis près de 25 ans, la SSII française Atos-Origin délivre des formations professionnelles et propose à l’heure actuelle près de 300 stages. Depuis environ 2 ans, le centre évolue peu à peu vers les technologies d’apprentissage en ligne via des partenariats avec quelques portails de formation tels que Study.com ou encore Teach-line. Ces partenariats concernent des formations génériques portant sur la bureautique ou les langues étrangères.

– Study.com adopte une formation en mode asynchrone qui mise sur les forums pour la communication avec les tuteurs.
– Teach-Line mise sur la formation synchrone en web-conférence avec prise de contrôle des postes à distance.

Il y a donc une transition de la formation présentielle au e-learning. En parallèle à ces portails accessibles le plus souvent en mode ASP, la société est aussi intégrateur de la plate-forme Docent, un learning management system , c’est-à-dire l’infrastructure de diffusion d’un contenu spécifique susceptible de s’intégrer au système d’information de la société, l’ouverture des sources des bases de données de la plate- forme permet un paramétrage très fin personnalisé aux besoins du client. La société se dirige vers une formation synchrone. Les clients du centre sont exclusivement des grands comptes du domaine bancaire ou assurances (par exemple, Paribas). Néanmoins à l’heure actuelle aucune société n’envisage le e-learning comme un mode de formation exclusif. Il est souvent vu comme une façon de valoriser ou de compléter un cursus traditionnel.

II.2.3. Mediapluspro, un portail d’auto-formation en situation réelle

Le groupe d’édition ENI connu pour ses nombreux ouvrages dédiés à la formation informatique a inauguré il y a peu un portail d’auto formation en ligne tutorée, baptisé Mediapluspro.

Le portail met à disposition une plate-forme permettant de se former directement sur le logiciel à étudier. Il s’agit en fait d’une couche logicielle développée à partir des fonctions Automation de Windows et qui permet de piloter à distance le logiciel à apprendre et de commenter en direct les manipulations effectuées après avoir indiqué le résultat à obtenir. L’éditeur a respecté un environnement de formation en situation réelle et non pas fondé sur la simulation ou les QCM d’auto-évaluation.

L’apprentissage des logiciels est subdivisé par commande. Sur Word par exemple, près de 240 commandes sont passées en revue. Cette organisation permet de configurer des parcours de formation métier à la carte (par le tuteur par exemple). Diverses entrées aux programmes de formation sont également envisageables soit à partir de sa fonction professionnelle ou bien à partir d’un besoin précis. Un module administration permet aux tuteurs :

– De gérer l’inscription des apprenants.
– De déterminer les parcours d’évaluation.
– De définir des groupes de niveau.
– De générer en fonction des programmes de formation précis.

Un outil de requête permet d’éditer près d’une centaine d’états pédagogiques récapitulant les performances des apprenants ou les temps de formation passés. Un tutoring asynchrone est également possible via la messagerie ou les forums de discussion. Divers contextes d’utilisation sont possibles :

– En intranet sur le réseau local de l’entreprise.
– Depuis le serveur de l’éditeur via Internet.
– En centre de ressources.

Le coût d’accès à la plate-forme et au contenu est facturé exclusivement à l’usage, un coût qui reste très compétitif (environ 15 euros par utilisateur et par titre).

II.2.4. LearningSpace de Lotus, un poids lourd des plates-formes

La nouvelle version de la plate-forme de e-learning de l’éditeur Lotus, LearningSpace adopte un profil plus ouvert et des fonctions de suivi de formation plus élaborées. Cette solution présente la particularité de mixer formation auto-dirigée, asynchrone (forum) et synchrone (dialogue et visioconférence en temps réel). Le cœur de la solution repose sur un moteur logiciel de règles baptisé Learning Space Core. Il assure l’interface en front office avec les utilisateurs. Il est directement relié à une base de données relationnelle qui peut être Oracle ou DB2. Il gère l’authentification des utilisateurs, le catalogue des cours de formation, la gestion par groupe d’apprenants et le suivi des parcours dynamiques de formation (évolution des modules de formation de façon personnalisée en fonction des progrès de l’apprenant).

En option, on trouve les fonctions de travail collaboratif que sont les logiciels de communication en temps réel et de communication asynchrone. Il s’agit d’une salle de classe virtuelle avec des forums de discussion pour échanger avec son tuteur ou d’autres élèves suivant des sessions de formation identiques. Le temps réel est possible avec des fonctions de dialogue instantané et de tableau blanc (tracer et commenter un schéma en application partagée). C’est la technologie Sametime de Lotus qui est ici mise en oeuvre. Cette organisation est compatible avec la norme AICC, ce qui lui permet d’importer n’importe quel contenu et des exercices issus de tout environnement.

En terme d’architecture, la plate-forme autorise le déploiement sur des machines uniques ou une infrastructure complètement répartie. Ainsi, pour une entreprise répartie géographiquement sur plusieurs sites, il est possible de centraliser la gestion des parcours et des authentifications au siège par exemple et d’opter pour des serveurs collaboratifs décentralisés par région, ce dans un objectif évident d’optimisation des temps d’accès. Dans tous les cas, la solution fonctionne sur des serveurs NT et plutôt en usage intranet.

Le coût de la solution ne dépend en aucun cas du nombre de serveurs mais du nombre d’utilisateurs (licences par poste client). Il est évalué entre 50 et 60 euros par poste client.

Lire le mémoire complet ==> (Etat de l’Art du E-Learning)
DU Modèles de l’Economie Numérique : Informatique – Economie – Management – Droit
Université Panthéon-ASSAS Paris II – Projet du module 4.1 : Management et NTIC