Les chercheurs d’emploi sur Internet : le profil des candidats

By 25 June 2013

3- Le profil des candidats – utilisateurs d’Internet

A) Les utilisateurs d’Internet au quotidien23

Aujourd’hui, plus d’un Français sur deux a déjà utilisé Internet au moins une fois dans sa vie. La quasi-totalité des jeunes, des cadres et des diplômés de l’enseignement supérieur sont aujourd’hui initiés à l’usage du Web. En 2005, une personne sur quatre s’est connectée quotidiennement. C’est deux fois moins qu’en Suède ou au Danemark, leaders européens dans l’utilisation d’Internet. La recherche d’informations et la messagerie électronique sont les usages les plus répandus. La messagerie instantanée ou les forums de discussion sont d’autres moyens pour communiquer sur Internet, surtout utilisés par les plus jeunes.

Fin 2005, 54 % des 15 ans ou plus ont déjà utilisé Internet au moins une fois dans leur vie. Depuis 2001, chaque année en moyenne, trois millions de nouveaux utilisateurs goûtent à l’Internet. Mais son usage n’est pas identique selon l’âge, le diplôme, la profession ou encore le milieu social. Il y a proportionnellement quatre fois plus d’utilisateurs chez les diplômés du supérieur (89 %) que chez les non-diplômés (23 %). Le même fossé sépare les cadres des ouvriers ainsi que les hauts revenus des bas revenus. Enfin, le Parisien est plus connecté que le rural.

La part des personnes ayant déjà surfé sur le réseau est de 95 % chez les 15-19 ans et tombe à 7 % chez les 70-79 ans. Depuis 2001, toutes les générations n’ont pas connu le même engouement pour l’Internet : c’est parmi les 30-39 ans, soit parmi la population active, qu’il a été le plus fort (+ 27 points en 4 ans).

23 FRYDEL, Y (mai 2006). Internet au quotidien : un français sur quatre, division condition de vie des ménages. N°1076, INSEE. Site : http://www.inse.fr/fr/ffc/ipweb/ip1076/ip1076.html

Tableau 1 : Accès et Usage d’Internet En %

Dispose d’Internet la maison Dispose

à d’Internet haut débit à la maiso

A utilisé Internet au moins une fois A utilisé Internet au cours du dernier moi (internautes) Dont internautes utilisant Internet tous les jours ou presque
Ensemble 42,7 32,0 54,3 46,9 55,6
Homme 45,4 33,4 57,8 50,4 57,6
Femme 40,2 30,6 51,0 43,6 53,4
15-19 ans 61,7 48,0 95,2 83,0 46,0
20-29 ans 57,4 47,5 86,6 77,3 58,9
30-39 ans 53,6 38,8 74,3 64,9 60,4
40-49 ans 55,1 41,6 59,5 50,8 56,1
50-59 ans 42,2 30,2 45,0 38,0 53,8
60-69 ans 20,5 12,7 22,0 16,2 54,4
70-79 ans 9,2 5,6 7,4 5,7 56,7
Plus de 80 ans 3,8 2,8 2,0 1,6 Ns
Actif cadre 77,3 55,8 93,3 90,8 71,3
Actif employé 44,4 33,9 62,8 50,8 54,1
Actif ouvrier 33,9 24,7 44,6 34,6 37,6
Enseignemen supérieur 73,3 54,8 89,4 83,6 66,3
Sans diplôm 19,9 15,0 23,5 18,4 43,5
1er quartile 25,6 19,2 39,8 32,0 40,3
4e quartile 62,3 47,2 72,3 65,2 64,2
Paris 58,2 49,6 67,2 60,9 66,1
Rural isolé 27,9 13,3 37,8 32,2 39,4

Parmi les personnes ayant un emploi, 47 % disposent d’un accès sur leur lieu de travail. Chez les cadres et les professions intermédiaires, accès professionnel et domestique se cumulent souvent et rares sont les membres de ces deux groupes professionnels ne disposant d’aucun des deux accès (5 % pour les premiers, 11 % pour les seconds). À l’inverse pour les ouvriers, et particulièrement les moins qualifiés, l’accès professionnel est peu fréquent et va de pair avec un faible accès à la maison.

Tableau 2 : Internet à la maison et au travail En %

Accès au travail et à la maison Accès au travail seulement Accès à la maison seulement Aucun accès
Cadres 65,4 18,5 11,1 5,0
Professions intermédiaires 43,3 22,9 23,2 10,6
Agriculteurs 33,5 0,6 13,4 52,6
Artisans 32,2 9,4 27,1 31,3
Employés 23,0 17,1 22,0 38,0
Ouvrier qualifié 9,5 8,4 25,7 56,5
Ouvrier non qualifié 5,2 4,5 27,7 62,6

B) Les chercheurs d’emploi sur Internet

Dans Le Monde du 21 avril 2005, un article analysant « le marché des offres d’emploi» se félicitait de ce que « le Net est entré dans les habitudes des candidats, attirés par sa facilité d’accès»24. L’usage d’Internet est donc devenu une évidence pour les demandeurs d’emploi, tant les gains permis par cet outil par rapport aux autres méthodes de recherche d’emploi seraient perceptibles.

Plusieurs études ont mis en avant le profil des Internautes chercheurs d’emplois. Il ressort ainsi d’une étude de Barel25 en 2002, que plus du tiers des connectés ont entre 25 et 29 ans, que plus de deux tiers sont titulaires d’un bac+3 minimum et que les trois quarts des cadres et des jeunes diplômés utilisent Internet dans leur recherche d’emploi.

24 ARMAGNAC, B. « Le Marché des offres d’emploi profite au Net », Le Monde, 21 avril 2005.
25 BAREL, Y. (2002). « L’e-recrutement : le point de vue des candidats à l’emploi ». In La GRH dans, et, ou la société de l’information. Actes du XIIème congrès de l’AGRH, p.50.

Tableau 1 : Impact de l’âge sur les raisons du choix de postulation par Internet

Age Rapidité et fonctionnalité des services Eviter de réécrire des lettres de motivations Adresser un CV sur mesure et adaptable Mettre en évidence ses connaissances techniques Sonder la pertinence de son CV Eviter d’être jugé de manière trop subjective Total
– 25 ans 54% 26% 6% 3% 0% 11% 100%
25-30 ans 43% 20% 18% 9% 6% 4% 100%
30-35 ans 49% 8% 20% 8% 9% 6% 100%
35-40 ans 49% 21% 11% 4% 10% 5% 100%
40 ans et + 47% 12% 14% 15% 4% 7% 100%
Moyenne 48% 15% 15% 9% 7% 6% 100%

Il apparaît ainsi que, tous âges confondus, 48% des personnes interrogées choisissent de postuler via Internet pour la rapidité et la fonctionnalité des services Internet. A noter que seulement 26% des moins de 25 ans utilisent Internet parce que cela leur évite de réécrire les lettres de motivation.

Barel a par ailleurs analysé les différentes utilisations possibles d’Internet dans la recherche d’emploi :

Tableau 2 : Principaux usages d’Internet dans la recherche d’emploi En %

Rechercher des informations sur une société 74%
Rechercher un emploi sur un site de recrutement 68%
Visiter le site d’un employeur potentiel 65%
Rechercher des offres d’emploi par secteur 57%
Rechercher des informations sur un secteur d’activité 45%
Envoyer directement son CV à l’employeur 41%
Répondre en ligne à une offre d’emploi 39%
Envoyer son CV à un cabinet de recrutement 38%
Accéder au site d’un employeur depuis un site de recrutement 29%
Déposer son CV sur Internet 24%
Demander des conseils sur la recherche d’emploi 20%

Dans le cadre de leur recherche d’emploi, les candidats utilisent Internet pour trois raisons principales : rechercher l’information sur une société via un autre support que son site corporate (74% des personnes interrogées), rechercher un emploi sur un site de recrutement (68%) et visiter le site d’un employeur potentiel (65%). A noter qu’en 2002, seulement 24% des personnes interrogées utilisaient Internet pour y déposer leur CV.

Une autre étude26 « Emploi et Internet » datant de 2006, s’est aussi penchée sur les usages d’Internet dans la recherche d’emploi et a montré que 63 % des personnes interrogées utilisent les sites emploi lorsqu’elles projettent de changer de travail.

Parmi ces 63% de répondants, 69% sont des hommes âgés entre 18 et 49 ans, 77% ont au moins un bac+2 et 73% sont parisiens. Ils ont en grande majorité (94%) souligné la rapidité qu’offre Internet dans la recherche d’emploi et le fait qu’il constitue un canal de recherche complémentaire aux canaux traditionnels. 91% ont évoqué son aspect pratique et 71% considèrent que les offres y sont plus nombreuses.

A noter qu’à la question, « d’une manière générale, consultez vous des sites emploi sur Internet ? », 38% des personnes interrogées disent les consulter lorsqu’ils sont en veille, pour se tenir au courant de l’évolution du marché de l’emploi.

Ainsi, par l’avènement d’Internet, faire acte de candidature, postuler, au sens d’être candidat à un emploi ou de demander une place, est devenu de plus en plus facile et banal : on peut le faire en un seul « clic ». Néanmoins, le développement du e-recrutement a favorisé l’émergence d’un nouveau profil de chercheurs d’emploi ; passifs et n’ayant pas forcément l’intention de quitter leur poste qui mettent leur CV à disposition des recruteurs pour être consultés.

26 Etude TNS Sofres réalisée pour l’APPEI (Association des professionnels pour la promotion de l’emploi sur Internet) vise à mieux connaître le profil de la population « mobile » ; approfondir les usages en terme de recherche d’emploi – et plus particulièrement les usages d’Internet ; recueillir le jugement des utilisateurs sur ce mode de recherche. Etude réalisée auprès de 331 personnes en 2006.

Lire le mémoire complet ==> (Dans quelle mesure les supports Web 2.0 participent-ils à la promotion de soi lors de la situation de e-recrutement ?)
Master 2 – Mémoire de recherche – Spécialité : Psychologie Sociale
Université Catholique de l’Ouest – Institut de Psychologie et de Sociologie Appliquées