Le ballon dirigeable : le moyen de transport de demain ?

By 27 June 2013

“… ballon dirigeable peut-il devenir le moyen de transport de demain ? Pour répondre à cela, nous verrons tout d’abord comment est constitué un ballon, ainsi que l’historique de ce mode transport ; puis, quels sont les actuels du ballon dirigeable concernant le transport de marchandises ; enfin nous terminerons par l’analyse de la faisabilité en tenant compte des avantages et inconvénients…”

Université Paris 1 – Panthéon – Sorbonne

Master 2 Spécialité Logistique

Mémoire de fin d’année :

En quoi le ballon dirigeable peut-il devenir le moyen de transport de demain ?
 En quoi le ballon dirigeable peut-il devenir le moyen de transport de demain ?

Valérian CORNET

Années
2010/2011

Introduction :

Avec l’engouement pour les technologies vertes, la recherche perpétuelle d’un moyen de transport de substitution à la route, l’avion est en cours et devient un enjeu majeur, d’autant plus que nous nous rapprochons indéniablement vers l’épuisement de certaines ressources naturelles. Elles étaient jusqu’ici en abondance, mais l’exploitation croissante par les pays industrialisés, et récemment les pays en développement diminuent les quantités de gaz et autres hydrocarbures. Le transport étant une composante essentielle de l’activité économique, il n’y aurait pas d’échanges sans lui. Depuis peu, on observe une forte augmentation des études visant à réduire et à optimiser le transport ainsi que les divers coûts logistiques. Les industries ont délocalisé massivement leur production vers des pays en développement afin de profiter des coûts de main d’œuvre bas (la main d’œuvre représente en Europe le plus gros centre de coût). Les distances à parcourir sont donc bien plus longues pour faire parvenir les produits au client final. Afin d’expédier des pièces volumineuses et lourdes, il n’y a actuellement aucun transport direct (sans rupture de charge). L’avion a une limite de tonnage, et le maritime nécessite des ruptures de charge (chargement au port, déchargement puis rechargement en routier). Un mode de transport peut répondre à ces exigences de développement durable et de transport « lourd » et rapide : le ballon dirigeable. Il est en ce moment même en train d’être étudié très sérieusement par plusieurs sociétés car il est clair qu’il comporte des avantages non négligeables. Il est sensé pouvoir effectuer des transports de passagers et de fret comme l’avion mais en consommant moins de carburant donc en émettant moins de gaz à effet de serre et en produisant moins de nuisances sonores. De plus, avec les progrès techniques de ces dernières années sur la motorisation, on est en mesure de faire des engins bien plus maniables, plus rapides, et plus performants que ceux du passé.

Nous arrivons donc à la problématique suivante : En quoi le ballon dirigeable peut-il devenir le moyen de transport de demain ? Pour répondre à cela, nous verrons tout d’abord comment est constitué un ballon, ainsi que l’historique de ce mode transport ; puis, quels sont les actuels du ballon dirigeable concernant le transport de marchandises ; enfin nous terminerons par l’analyse de la faisabilité en tenant compte des avantages et inconvénients vu tout au long du mémoire.

J’ai choisi ce sujet de mémoire, car il est très actuel, et encore très peu de travaux ont été effectués sur ce mode de transport. Je souhaitais approfondir cette voie afin de découvrir quels étaient les freins, pourquoi aucune société n’exploite de ballons alors qu’il me parait évident que les besoins sont bien là. D’ailleurs, au fur et à mesure de mes recherches, j’ai découvert que le sujet est loin d’être en suspens et que plusieurs sociétés y travaillent. De plus, mon tuteur de mémoire : Patrice Vol, maître de conférence à l’université Paris 1 Panthéon Sorbonne, a eut l’idée de ce sujet, et lui-même pensait que le ballon dirigeable pourrait vraiment exploiter un marché. J’ai donc opté pour suivre son idée et approfondir le sujet pour découvrir vraiment de quoi était capable un ballon en terme de capacité, de coût d’exploitation. J’ai orienté ma recherche documentaire vers des travaux de personnes ou société qui ont ou qui travaillent sur le sujet afin d’avoir des données très actuelles et très réalistes.

Résumé :

Le dirigeable est un moyen de transport qui a suscité beaucoup d’engouement et d’études mais sans jamais réellement aboutir. Durant la seconde guerre mondiale, un dirigeable très connu a fait son apparition : le Zeppelin. Puis, avec l’avènement de l’avion et du routier, l’exploitation des ballons a été interrompue. Et pourtant, c’est un mode de transport très économique qui peut déplacer des charges très lourdes, avec une autonomie très longue dans les airs. Plusieurs sociétés se sont lancées dans des projets concernant le ballon dirigeable, on peut citer First, Cargolifter, ATG. Elles ont comme projet de construire de grands ballons dirigeables, à la fois très longs, très volumineux, rapides (100 km/h) et très performants avec des autonomies de 10 000 km et des capacités de charges de 100T minimum…Actuellement, les marchandises lourdes et volumineuses sont transportées par convoi exceptionnel. Ceux-ci sont très lents et nécessitent plusieurs ruptures de charge. En conséquence, si on utilisait un engin de type ballon dirigeable, avec une vitesse moyenne de 100 km/h, la chaîne logistique serait modifiée, il y aurait moins d’intermédiaires, donc de grandes économies réalisées de moyens et de temps. Il y a réellement des marchés à prendre dans ce domaine. On peut également citer des applications possibles qui ne viennent pas l’esprit tout de suite et dont on oublie souvent les besoins : l’humanitaire, et les gestions de crise (catastrophes naturelles, guerres…). Les ballons peuvent facilement atteindre des lieux sans infrastructures routières ou aéroportuaires. Ils pourraient apporter des réponses rapides et en grandes quantités aux sinistrés. Même si il est indéniable que le ballon pourrait répondre à ces besoins, actuellement, l’engin qui est en activité est : « le ballon-grue ». La société Cargolifter exploite ce système et travaille dessus afin de développer de nouveaux services en augmentant les performances de contrôle et de levage de ses modèles. Même si elle a beaucoup investi dans le ballon dirigeable de grande envergure, le financement et la gestion logistique (hangar, personnel, pièces…) sont des obstacles de taille. De plus, même si la technologie des ballons a fortement évolué grâce notamment à l’aéronautique (motorisation, matériaux…), il reste encore des problèmes techniques à régler tels que : la résistance aux intempéries, une ressource différente de l’hélium…Cependant, ce mode de transport est tout de même un projet très sérieux et qui commencera certainement à aboutir d’ici 5 ans (en 2016).

Introduction
Section 1 : Histoire et typologie du ballon dirigeable
I) Histoire du ballon dirigeable
a) Définition
b) Les premiers ballons dirigeables avant la guerre
c) Les ballons dirigeables pendant la première guerre mondiale
d) Les ballons dirigeables pendant la période d’entre deux guerres
e) La période de la seconde guerre mondiale et des trente glorieuses
II) Typologie et constitution du ballon dirigeable
a) Fonctionnement
b) Différents types d’enveloppe
c) Les différents gaz utilisés
III) Les principaux avantages et inconvénients du ballon dirigeable
a) Les principaux avantages
b) Les principaux défauts
Section 2 : Les utilisations du ballon dirigeable dans le transport de marchandises
I) Les différents projets en cours par pays
II) La société Cargolifter
Section 3 : Analyse de la faisabilité
I) La règlementation aérienne
II) Des niches, un marché
a) La fin de la parcellisation des marchandises
b) Les entreprises demandeuses
c) Le développement durable
III) Des domaines restant encore à maîtriser
a) Des contraintes techniques
b) Les projets à venir en vue d’améliorer l’existant
Conclusion

  1. Les ballons dirigeables : historique et définition
  2. Typologie et constitution du ballon dirigeable
  3. Les avantages et les inconvénients du ballon dirigeable
  4. Les usages du ballon dirigeable dans le transport de marchandises
  5. Les projets Sol’R et GGPA : Usages du ballon dirigeable en France
  6. Ballon dirigeable et Transport de marchandises : Pays-Bas et UK
  7. La société Cargolifter : CL-16039, CL-75 et CL-BKS Aircrane
  8. Le marché futur du ballon dirigeable et la règlementation aérienne
  9. La fin de la parcellisation des marchandises
  10. Les sociétés et les secteurs utilisant les convois exceptionnels
  11. Les convois exceptionnels, un marché à prendre
  12. Les contraintes techniques des ballons dirigeables
  13. Projets à venir en vue du ballon dirigeable d’améliorer l’existant