Sony le leader sur le marché des jeux vidéo vs Nintendo & Sega

By 9 May 2013

2.2.7 Sony vs Nintendo & Sega

Jusqu’au milieu des années 90, le marché des jeux vidéos semblait verrouillé par deux acteurs majeurs Japonais, Nintendo & Sega. Ces deux acteurs innovaient à peu près chaque fois en même temps, et disposaient d’une offre similaire (NES vs Master System, Super Nintendo vs Megadrive, Gameboy vs Gamegear). Ces deux groupes avaient réussi chacun à constituer une base installée de consommateurs fidélisés, ce qui semblait laisser peu de place à un nouvel entrant.

En outre, le marché des jeux vidéo est marqué par de très fortes externalités de réseaux, puisque l’achat d’une console est déterminé par l’attractivité des jeux compatibles. De plus, les coûts de changements de marque sont également très élevés, puisque les jeux sont spécifiques à une console, et donc incompatibles avec les autres consoles, et que donc le fait de changer de console implique le remplacement des jeux précédents.

Malgré tous ces arguments, Sony s’est lancé sur ce marché en décembre 1994 avec la Playstation, et a rapidement réussi à devenir leader sur le marché, position qu’il a encore confortée avec le lancement de la PS2.

43 L’hôtellerie, « Goût, variété et naturalité », Avril 2004.

L’histoire de la Playstation est spéciale puisqu’au départ cela devait être une console Nintendo ! A l’époque en effet, Sony et Nintendo travaillaient ensemble au développement d’un lecteur CD pour la Super Famicom (Super Nintendo japonaise) pour concurrencer Sega et son Mega-CD. Ils avaient nommé ce projet « Playstation ». Mais au dernier moment Nintendo laissa tomber Sony, et décida de s’allier avec Phillips. Ainsi, Sony se retrouva avec un prototype pratiquement abouti, et se décida à concurrencer Nintendo sur son propre terrain, le marché des consoles de jeux. La Playstation fut revue et corrigée, puis commercialisée au Japon dès décembre 1994. Aux Etats-Unis ainsi qu’en Europe, il aura fallu attendre jusqu’en septembre 1995 avant de voir son apparition.

Très rapidement, la nouvelle console eut un énorme succès, puisque plus d’un million furent vendus en moins de 6 mois rien qu’au Japon. Ce succès se confirmera ensuite dans le monde entier. La Playstation écrasa toutes ses concurrentes (Sega Saturn et Nintendo 64). Aujourd’hui encore, la Playstation est la console qui s’est le plus vendue au monde (environ 90 millions d’unités). En 2000, la Playstation a subi un relookage et a été renommée PSOne, en raison de l’arrivée imminente de la PS2.

Sony le leader sur le marché des jeux vidéo vs Nintendo & SegaLe lancement de la PS2 fut également un énorme succès pour Sony. Ce fut en effet la console la plus attendue dans le monde entier, en raison de la communication faite par Sony des mois avant sa sortie. Qui ne se rappelle pas des énormes files d’attente et des bousculades dangereuses le jour de sa sortie ? Mais la PS2 connut un succès tel dès son lancement que les magasins furent rapidement en rupture de stock.

Fin 2002, Sony avait vendu plus de 40 millions de PS2, ce qui plaçait cette console en tête des ventes, position qu’elle occupait toujours fin 2003, malgré les lancements de la Gamecube de Nintendo, et de la Xbox de Microsoft.

Cette capacité de la part de Sony à pénétrer avec succès un marché qui semblait verrouillé est du à plusieurs facteurs. Tout d’abord, Sony a profité de son image de marque sur le secteur de l’électronique grand public. En effet, les cibles sur ce marché et sur le marché des jeux vidéo sont semblables, et Sony a ainsi pu se lancer sur le marché des jeux vidéo avec une image de marque forte. De plus, de nouveaux adolescents arrivant sans cesse, Sony a profité de la croissance du marché des jeux vidéo, ce qui a limité l’avantage des acteurs déjà présents sur le marché. En effet, la constitution d’une base installée de consommateurs fidélisés constitue un avantage d’autant moins important que la croissance du marché est forte. Enfin, l’effort de communication réalisé avant et pendant le lancement de la Playstation et de la PS2 a été impressionnant, et a rapidement porté ses fruits, puisque les deux consoles étaient déjà très connues avant même leur lancement.

Un dernier facteur, spécifique lui à la PS2, est primordial : les anciens jeux Playstation sont compatibles avec la PS2, ce qui n’avait jamais été fait, et a permis à Sony de limiter considérablement les coûts de changements de marque de ses clients. L’évolution de la Playstation à la PS2 était ainsi rendue presque « logique ». Par ailleurs, la PS2 est équipée d’un lecteur DVD, ce qui a également été un avantage lors de son lancement, au moment où les gens commençaient à s’équiper de lecteurs DVD.

Aujourd’hui, Sony est donc devenu le leader incontesté sur le marché des consoles de jeux, alors qu’il y a 10 ans, le marché semblait totalement verrouillé et impénétrable.

Lire le mémoire complet ==> (Les avantages du suiveur : Comment conquérir un marché que l’on n’a pas initié ?)
Mémoire de recherche
ESCP-EAP