Les agences réceptives, clefs de voute du tourisme sur mesure

By 15 May 2013

1.4.4 Les agences réceptives, clefs de voute du tourisme sur mesure

« Auparavant, nous nous contentions du service de conseil avant le voyage, sur lequel nous sommes très forts, avec des spécialistes de plus en plus pointus par région sur les pays programmés, mais cela ne suffit plus. Nous devons offrir le même service pendant et après le voyage… On ne peut pas exister en tant que voyagiste si on n’a pas une valeur ajoutée très pertinente pour le client. 44» Entretien avec Jean-François Rial – Voyageur du Monde Jean-Francois Rial, PDG du groupe Voyageur du Monde, résume ici les points clefs du tourisme sur mesure : apporter de la valeur ajoutée avant, pendant et après le voyage. Dans l’offre des tours opérateurs sur mesure, les agences réceptives apportent leur participation à cette valeur ajoutée dans l’avant et le pendant.

« L’avant », parce que grâce à son réseau de services, elle peut proposer les meilleurs produits touristiques, qui seront ensuite conseillés par les spécialistes du tour opérateur. C’est l’agence réceptive qui fournira donc les expériences inusitées que le concurrent n’aura pas. « Le pendant », parce que c’est elle qui est responsable, sur place, du bon déroulement du voyage. Elle peut assurer l’accueil des touristes pour les sécuriser dès leur arrivée. Elle garantit la qualité des transferts et de l’hébergement, et celle des activités touristiques. Enfin, c’est elle qui va contribuer à transmettre un sentiment d’hospitalité à la fois dans son propre suivi du voyage mais aussi via ses choix de prestataires de services touristiques.

Finalement, en dehors de son activité commerciale, le tour opérateur a pour mission de donner l’état d’esprit général du voyage. Il est ensuite dépendant des agences réceptives qu’il aura choisies. C’est ce que résume Anita Besson de l’agence Matueté à Sao Paulo :

« L’agence réceptive est une des pièces clef dans la création de voyages car s’il échoue, tout tombe à l’eau »45.

44 Source : Tourhebdo 06 MAI 11 Hebdomadaire Paris OJD : 3963.
45 Traduction auteur : « O prestador de serviço é uma das peças chaves na montagem de uma viagem pois se ele falhar tudo pode ir por agua abaixo ».

Le tour opérateur termine sa prestation en gérant l’après voyage, qui consiste à discuter avec le client pour savoir si tout s’est bien passé, ce qui va lui permettre de maintenir une relation avec le voyageur mais aussi recueillir ses impressions sur la prestation de l’agence réceptive. Le tour opérateur agit donc comme le chef d’orchestre, c’est à lui de décider ce qui est important entre le prix, la qualité du service, l’hospitalité.

Cette approche idéaliste du tourisme sur mesure est à confronter avec la réalité des terrains touristiques. Que ce soit pour le touriste qui cherche à organiser son voyage tout seul, ou pour le tour opérateur sur mesure, l’objectif est de trouver les agences réceptives qui répondent aux critères suivants :

– Bonne prise en charge du voyageur
– Prestations touristiques de bonne qualité et si possible originales
– Les meilleurs prix

Pour les agences réceptives, il s’agit aussi de se positionner face aux attentes des émetteurs de voyage.

La relation entre les tours opérateurs et les agences réceptives étant cruciale, je les ai questionnés sur leurs attentes réciproques au cours de l’enquête qualitative. L’extraction des mots clefs dans leurs réponses donne le résultat suivant (cf. Tableau 6) :

Quelles sont les principales attentes des agences réceptives vis-à-vis des tours opérateurs ? Quelles sont les principales attentes des tours opérateurs vis-à-vis des responsables de prestation au Brésil ?
Agences réceptives Tours opérateurs
Qualité des services Disponibilité
Communication claire Pouvoir d’adaptation
Collaboration Bon choix des agents locaux
Maximum d’information Une offre large de services
Confiance Contact avec le client
Engagement Hébergement de charme
Partenariat Bon prix
Transparence Echange avec la communauté
Attention aux détails Qualité des services
Connaissance du tourisme

Tableau 6 : La relation entre les tours opérateurs et les agences réceptives

Pour les tours opérateurs, le contact de proximité avec les clients, la qualité des offres, le suivi, le professionnalisme, les activités insolites et bons prix sont les principaux besoins.

Ce que résume assez bien Anne-Carole Coupin, de Comptoir des Voyages Amérique Latine :

« La disponibilité du réceptif pour nos clients ; son adaptation aux éventuels aléas (climatiques par exemple) ; la justesse des services avec un bon choix des agents locaux pour assurer les services ; une offre large de services et excursions ; un bon contact avec le client sur place (sms de bienvenue ou un appel), car ils sont la représentation de Comptoir des Voyages localement ; de bons prix, aussi ! »

Les agences réceptives attendent des agences émettrices plus de rapidité et une meilleure transmission des informations. Elles souhaitent un partenariat basé sur la confiance qui dépasserait le statut de sous-traitant.

On remarque donc des difficultés dans le fonctionnement entre ces deux maillons de l’organisation du voyage. Les tours opérateurs attendent plus d’efficacité, d’originalité, de suivi pour le bon prix, tandis que les agences réceptives veulent plus de moyens pour offrir les prestations attendues. C’est un rapport commercial entre ces deux groupes où l’instauration d’un rapport gagnant-gagnant semble essentielle.

1.5 L’hospitalité comme critère d’attractivité dans le tourisme sur mesure

Sous l’impulsion d’Internet et de la crise financière, le tourisme a évolué de manière significative. Une partie de plus en plus importante des voyageurs, à la fois plus informés et aussi plus sensibles au sens du voyage, souhaitent prendre le contrôle de ses séjours. Les tours opérateurs sur mesure l’ont bien compris et peuvent s’appuyer sur les agences réceptives, acteurs majeurs de la mise en œuvre des voyages sur mesure, pour atteindre des marchés de niches. Le voyage ayant pris par ailleurs une signification différente, plus ouverte sur la rencontre d’un pays et de ses habitants, l’hospitalité est donc devenue un critère important que les professionnels du tourisme doivent prendre en compte. Dans ce domaine, le Brésil peut compter sur une forme d’hospitalité latente qui lui est spécifique.

« Dans une économie tirée par le secteur immatériel, l’hospitalité devient un des critères déterminants de l’attractivité des lieux. Hospitalité qui révèle certainement des images ludiques, des souvenirs de vacances et du travail local d’équipement et d’esthétisation des lieux, mais qui va au delà car localement, le lien social a été travaillé par l’accueil et la présence coutumière de l’autre …. Dans cette hospitalité, il y a donc du réel, une saisie imaginaire et une ambiance. Une situation naturellement attractive pour l’individu autonome et créatif contemporain. » (Viard, 2000: 120).

Dans ce texte, qui résume assez bien le contexte du tourisme sur mesure, Jean Viard, considère l’hospitalité comme « un des critères déterminants de l’attractivité des lieux », en particulier pour « l’individu autonome et créatif ». C’est précisément ce qu’ont montré la plupart des enquêtes : l’hospitalité est un élément de satisfaction important pour le voyageur plus autonome, en particulier le FIT.

La place de l’hospitalité dans une prestation touristique sur mesure
Lire le mémoire complet ==> (Cas de la relation entre les tours opérateurs en France et les agences réceptives au Brésil)
Mémoire – Master 2 professionnel : Tourisme Culturel et Territoires: Ingénierie de Projets
Université Sorbonne l’UFR Arts et Médias – Département Médiation Culturelle