L’association Belgique Alzheimer et Baluchon Alzheimer

By 10 May 2013

III- Les aides aux familles

a) L’association Belgique Alzheimer

L’association Belgique Alzheimer, créée en 1985, propose une aide importante pour les patients et pour les familles :

Rencontre des familles et des malades : sur rendez-vous au siège social (35 avenue Van Overbeke, 1083 Ganshoren)

Soutien psychologique au siège social ou à domicile en collaboration avec Soin Chez Soi (a.s.b.l. soins à domicile)

Les psychologues ont un rôle d’écoute et d’information par rapport aux problèmes rencontrés par les conjoints ou les enfants dans leur relation avec le malade d’Alzheimer : agressivité, culpabilité, épuisement …

Ce service d’aide à domicile s’adresse aux aidants proches étant dans l’incapacité de se déplacer et coûte 10 € par séance.

Offres de répit aux familles :

Café souvenirs : les patients Alzheimer gardent longtemps le souvenir des faits éloignés. Pour entretenir et stimuler cette mémoire, l’association organise pour les malades accompagnés d’un aidant proche des après-midi animés par un ergothérapeute.

Ergothérapie à domicile dont les objectifs sont :

* Favoriser la communication entre l’entourage et le malade,
* Maintenir le plus possible l’autonomie fonctionnelle et mentale de la personne désorientée,
* Soulager sa détresse émotionnelle,
* Promouvoir l’intégration de la personne désorientée à son environnement,
* Informer les familles de l’évolution de la maladie et des capacités de leur proche malade.

Ateliers de psychomotricité, organisés pour la personne désorientée, sont l’occasion, par le mouvement, l’expression corporelle, la relaxation, … d’une harmonisation de ses modes de relation à elle-même et à son entourage

Le coût d’un atelier de psychomotricité s’élève à 3 €. Les objectifs de ces ateliers sont :
* Une remise en confiance,
* Une capacité d’exprimer et de gérer ses émotions,
* Une revalorisation de soi,
* Un réinvestissement de l’image de soi et de son environnement,
* Une resocialisation,
* Un renforcement de l’identité.

Ateliers d’art thérapie dirigés par une psychologue art-thérapeute pour favoriser la communication.

Les ateliers d’art thérapie ont été conçus pour accueillir régulièrement les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer durant une après-midi chaque semaine.

Leur sont offertes des activités d’expression comme la peinture, la musique, le chant, la danse, les marionnettes, le modelage, la lecture, les photos, …

Ces ateliers ont plusieurs objectifs :
* L’expression des émotions,
* La revalorisation de soi,
* L’initiation ou la reprise d’activités artistiques avec plaisir,
* La rencontre avec d’autres participants,
* Le fait d’être écouté et pouvoir échanger avec un professionnel de la santé,

Une participation de 3 € est également demandée aux familles.

Les dimanches récréatifs sont ouverts aux familles et aux malades afin de lutter contre l’isolement et de retrouver une vie sociale.

Les dimanches récréatifs se passent aux pavillons « Van Leeuw » (place Guido Gezelle, 1083 Ganshoren) à raison d’un dimanche par mois.
Il s’agit de moments d’échange, d’écoute musicale, de contes et d’animations diverses orchestrées par un ou une animatrice.

La participation de 3€ par personne est demandée aux familles.

b) Baluchon Alzheimer

Une autre association a vu le jour fin 2003 au Québec : Baluchon Alzheimer.
Cette association a été créée le 9 mai 2005 par Marie Gendron, infirmière Belge et gérontologue Québécoise.

« Les objectifs de cette association sont :
* Permettre aux aidants de prendre du répit en toute tranquillité durant une ou deux semaines sans avoir à placer leur proche dans une institution.
* Soutenir les aidants dans l’accompagnement de leur proche en leur proposant des stratégies d’intervention à leur propre situation et en leur fournissant une évaluation des capacités cognitives et de l’autonomie fonctionnelle de leur proche. »37

Les services proposés par Baluchon Alzheimer Belgique sont :
« – La baluchonneuse vous remplace durant votre période de répit,
– Cette période inclut normalement la journée que la baluchonneuse passe chez vous, avant votre départ, afin de faire connaissance, de l’initier aux habitudes de votre proche et de discuter des situations difficiles que vous vivez au quotidien,
– Celle-ci apporte son « baluchon » et demeure chez vous de sept à quatorze jours selon votre choix,
– Chaque jour, la baluchonneuse rédige un Journal d’accompagnement, ce dernier vous permettra de connaître l’emploi du temps de votre proche pendant votre absence ainsi que les réflexions et suggestions de la baluchonneuse. »38

37 Site officiel de l’association Baluchon Alzheimer, consulté le 30 septembre 2007. www.baluchon-alzheimer.be
38 Site officiel de l’association Baluchon Alzheimer, consulté le 30 septembre 2007. www.baluchon-alzheimer.be

Lire le mémoire complet ==> (Comment aider la famille à accepter et à gérer la Maladie d’Alzheimer chez un proche atteint de cette maladie, au stade II et vivant à domicile ?)
Travail de fin d’études présenté en vue de l’obtention du Baccalauréat en Soins Infirmiers
Haute Ecole Galilée – Institut Supérieur de Soins Infirmiers Galilée I.S.S.I.G.