Documents normatifs – la gestion du poids à la crise de l’obésité

By 7 May 2013

4.2.2 Les documents normatifs et guides de pratique

Il existe pléthore de textes qui prétendent avoir une valeur normative de l’intervention en matière de gestion du poids. Ils sont produits par autant d’organismes, privés comme publics, à but lucratif ou non. Face à cette manne, un choix devait s’effectuer afin de s’assurer que les documents retenus représentent le mieux et le plus fidèlement possible la norme d’intervention en matière de gestion du poids.

C’est pourquoi l’analyse portera uniquement sur les documents qui ont une valeur légale de norme professionnelle, de guides qui balisent l’intervention corrective en matière de poids. Ce sont ces mêmes normes qui pourront être utilisées, le cas échéant, par les entités légalement autorisées à le faire afin d’attester de la compétence d’un professionnel dans le secteur de la gestion du poids.

Ceux-ci seront produits par des regroupements de professionnels de la santé : l’Association médicale canadienne (AMC), le Collège des Médecins du Québec (CMQ) et l’Ordre professionnel des diététistes du Québec (OPDQ).

Il eut été utile et pertinent d’élargir le nombre de regroupements afin d’enrichir l’analyse. Certes, légalement la responsabilité de la détermination du traitement revient aux médecins et aux diététistes. Cependant, l’activité liée à l’intervention pour corriger le poids ne leur est pas exclusivement réservée. D’autres groupes d’intervenants (infirmières, physiothérapeutes, ergothérapeutes et kinésiologues) peuvent intervenir et, à la lumière de l’intensité médiatique, le font. Mais force est de constater que peu prennent le temps de proposer une approche normalisée en la matière.

Ce dernier constat rappelle également que l’établissement d’une norme d’intervention n’est pas qu’une question de rationalité. Elle est également et peut- être surtout une question de politique.

L’Ordre professionnel des diététistes du Québec a une littérature riche en matière d’intervention sur le poids. Les manuels de nutritions cliniques, normes d’intervention, existent depuis la fin des années 1980. Il sera alors possible de voir l’évolution du discours normatif sur une période d’environ 20 ans.

Les descriptions des documents normatifs et guides de pratique analysés se retrouvent en annexe.

4.2.3 Les écrits journalistiques

Une recherche initiale au moyen du moteur de recherche « bibliobranchée14 » avec les mots clefs poids, surpoids, obésité, activité physique, et malbouffe a révélé que pour la seule période indexée (1980 à aujourd’hui), donc plus retreinte que la période couverte par les documents gouvernementaux, il y aurait plus de 6000 documents potentiellement en lien avec le sujet de ce mémoire. L’analyse d’une telle masse de documents aurait été impossible. D’autres critères de sélections devaient être appliqués afin de restreindre ce nombre.

14 Bibliobranché est une banque de données électroniques qui indexe quotidiennement la production journalistique québécoise, canadienne et internationale, notamment celle diffusée dans les journaux, les fils de presse, les retranscriptions d’émissions télévisées et radiophoniques, les publications spécialisées transcrites

Le premier de ces critères de sélection stipulait que le document en son entier devait être disponible et accessible en format numérisé (ex. format PDF). Ainsi, si la banque de données répertorie la production journalistique depuis 1980, cette production n’est pas nécessairement accessible en format électronique. Cette part a été retranchée. Ce premier niveau de restriction permet de réduire le nombre d’articles à près de 5000.

Le second critère de sélection a été de retrouver dans le titre de l’article une allusion claire à l’obésité ou encore à l’intervention corrective en matière d’obésité. Ceci c’est avéré nécessaire afin d’éliminer les articles qui portaient notamment sur les problèmes de poids de telle ou telle autre vedette ou encore ceux où le mot poids faisait référence à un sens autre que celui de ce mémoire (ex. le poids des choses, d’une décision, etc.).

L’intervention sur le poids peut prendre aussi différentes orientations. Ainsi, les productions médiatiques peuvent tantôt traiter du dernier régime à la mode, tantôt présenter les nouveaux trucs pour se débarrasser des kilos accumulés pendant la saison des fêtes de fin d’année ou tout simplement pour bien paraître dans son maillot lorsque la belle saison arrive.

Les productions médiatiques devaient donc être en lien ou faire écho avec les préoccupations que l’on retrouve dans les documents gouvernementaux en matière d’intervention sur le poids. À tout le moins, ces articles devaient porter un éclairage sur l’évolution de la pensée en matière d’intervention sur le poids.

Les deux derniers critères de sélections ont permis de réduire le nombre d’articles à moins de 1000.

Enfin, puisque l’essentiel de la production des instances officielles en santé qui traitent de la problématique du poids, en particulier du poids excédentaire, ne date que de 2002, il a été décidé de réduire les articles qu’à la période 2002-2008. De la sorte, 80 articles et reportages seront analysés.

Il s’agit là d’un nombre suffisamment important pour dessiner une tendance tout en étant suffisamment restreint pour que l’analyse soit faite dans des délais raisonnables.
Documents normatifs – la gestion du poids à la crise de l’obésité

Lire le mémoire complet ==> (Évolution des discours publics des autorités de santé au Québec en matière de gestion du poids)
Mémoire en vue de l’obtention du grade de Maîtrise en sociologie
Université de Montréal – Faculté des études supérieures et postdoctorales – sociologie