Brésil, atouts et faiblesses en tant que destination touristique

By 15 May 2013

1.4 Tourisme réceptif au Brésil
1.4.1 Brésil, atouts et faiblesses en tant que destination touristique

Chiffres clés 31

Langue : Portugais
Nombre d’habitants : 192 millions (estimation, IBGE, 2010)
Monnaie : Real (BRL)
Décalage horaire : – 3h en été, – 5h en hiver (par rapport la France)
Climat : équatorial, tropical à su-tempéré selon les régions

Contexte

L’OMT a révélé un nouveau record au début 2011. L’activité touristique a augmenté de 4,4%, le continent sud-américain a montré les meilleures performances (15%), soit trois fois la moyenne mondiale. Dans la même période, le Brésil a enregistré une croissance de 11,7% (cf. Figure 10).

Arrivés Internationales au Brésil
Figure 10 : Arrivés Internationales au Brésil

Actuellement, avec le développement économique, l’augmentation du pouvoir d’achat et un taux de change favorable, on assiste à l’émergence de la classe moyenne dans le tourisme. De plus, les événements majeurs comme la Coupe du Monde de Football en 2014 et les Jeux Olympiques en 2016 à Rio de Janeiro contribueront à la mise en avant du Brésil dans le monde. Il faut aussi souligner les principales actions du Ministère du Tourisme brésilien ces dernières années :

• Assouplissement des accords bilatéraux en ce qui concerne l’entrée des étrangers dans le pays.
• Facilitation des procédures de délivrance des visas.
• La consolidation du Mercosur32 comme un marché important pour le Brésil.
• Renforcement de la stratégie visant à promouvoir le Brésil à l’étranger.
• Consolidation du Brésil en tant que destination pour les événements internationaux.

Avec environ 191 millions d’habitants, le Brésil est l’une des économies les plus dynamiques dans le monde. En 2011, le pays est devenu la sixième économie, selon le dernier rapport du CEBR33. Cinquième plus grand pays sur terre, et le plus grand pays d’Amérique du Sud, le Brésil est une passerelle vers d’autres grandes attractions sud- américaines, telles que les Andes, la Patagonie et le Macchu Pichu. Il fait frontière avec presque tous les pays d’Amérique du Sud: Surinam, Venezuela, Guyane française, Colombie, Uruguay, Argentine, Paraguay, Bolivie et Pérou.

Destination

L’une des principales caractéristiques du Brésil est sans doute sa forêt, avec la plus grande biodiversité végétale au monde, environ 1,5 millions d’espèces, y compris les vertébrés, les invertébrés, les plantes et les micro-organismes, qui représentent environ 10% des espèces existantes sur la planète34.

L’écotourisme au Brésil est en hausse, grâce à ses grands espaces sauvages, sa grande diversité faunique et d’écosystème, de longues lignes côtières avec de magnifiques plages, un système extensif de parcs nationaux et d’unité de conservation, le tout en permettant la pratique de la plupart des formes d’écotourisme et des sports d’aventure.

La diversité du Brésil concerne aussi sa culture très vaste avec ses costumes, fêtes traditionnelles, folklore et arts culinaires.

Principaux atouts du pays

Une étude de la demande internationale au Brésil35, commandée par le Ministère du Tourisme brésilien, en partenariat avec Embratur à l’Institut de la Fondation de la recherche économique (FIPE), donne un certain nombre d’éléments chiffrés sur les attentes de touristes au Brésil.

• Un étranger sur trois indique que le voyage a dépassé ses attentes.
• Parmi les voyageurs, 41,6% viennent pour le loisir, 23,3% pour des événements d’affaires ou congrès.
• Dans la catégorie des voyages de loisirs, les Etats les plus recherchés sont, dans l’ordre, Rio de Janeiro, Santa Catarina, Paraná, Sao Paulo et Bahia. Sur le même registre, les villes les plus visitées sont Rio de Janeiro, Foz do Iguaçu, Florianópolis, Sao Paulo, Salvador et Buzios.
• 96% des visiteurs ont exprimé le désir de revenir au Brésil.
• 65% des touristes qui visitent le Brésil n’ont pas de recours aux services d’agences de voyages.
• Les sujets les plus mieux évaluées, sont : l’hospitalité (98%), la nourriture (96%), les restaurants (95%) et les hôtels (94%). Les guides touristiques, les taxis et les animations aussi ont obtenu de bonnes notes.
• Les sujets les moins bien notés sont : le prix (60% seulement considéré comme positif), les autoroutes (66,4%), le téléphone et Internet (73,8%) et la signalisation (76,5%).

Les résultats de cette recherche ont mis en avant qu’après la beauté naturelle, la culture, le climat, c’est l’hospitalité qui a marqué le plus de touristes interrogés. Il est donc important de comprendre comment une culture hospitalière peut être une valeur ajoutée déterminante d’un produit touristique. Notre conviction est que l’hospitalité est recherchée comme une opportunité de provoquer de nouveau des relations chaleureuses et affectives qui rassemblent les personnes mais qui ont eu tendance à se déliter.

Principales faiblesse du pays

En ce qui concerne les points à améliorer dans le pays, selon la recherche, Indice de compétitivité des destinations touristiques National36 :
• Les services médicaux d’urgences ne sont pas à la hauteur.
• De nombreuses destinations n’ont pas encore les toilettes publiques en quantités suffisantes dans le voisinage des attractions touristiques.
• Les infrastructures de transports, et notamment les transports publics, ne sont pas suffisants.
• Il y a un manque de guides professionnels parlant des langues étrangères sur certaines destinations.
• Les informations touristiques sont trop rarement disponibles dans les langues étrangères.
• Certaines activités touristiques sont gérées de manière trop informelle.
• La grande majorité des destinations ne soutiennent pas la valorisation du patrimoine culturel. Il faut faire évoluer la législation pour promouvoir le patrimoine culturel.

Ce manque de professionnalisme se retrouve aussi dans mon enquête auprès de beaucoup d’acteurs du tourisme au travers des témoignages d’agences réceptives :

« Il faut présenter une bonne qualité ainsi que la disponibilité dans la prestation de service, mais il faut encore améliorer et investir dans la qualification de la main-d’œuvre. »37, souligne par exemple Safira Taguatar Turismo à São Luis.

Le Brésil possède des qualités propres, tant par la diversité de son patrimoine naturel, artistique et culturel, que par la convivialité de son peuple. Cependant, la croissance touristique est probablement limitée par l’absence d’infrastructures de qualité. Cette carence concerne à la fois les infrastructures touristiques comme les centres d’accueil et d’informations, mais aussi les infrastructures de base comme l’assainissement, l’accessibilité, la mobilité urbaine, les transports ferroviaires.

La place de l’hospitalité dans une prestation touristique sur mesure
Lire le mémoire complet ==> (Cas de la relation entre les tours opérateurs en France et les agences réceptives au Brésil)
Mémoire – Master 2 professionnel : Tourisme Culturel et Territoires: Ingénierie de Projets
Université Sorbonne l’UFR Arts et Médias – Département Médiation Culturelle