L’offre de la formation professionnelle au Maroc

By 29 April 2013

3.1.3.3. L’offre de la formation

Sur le plan organisationnel, le système actuel de formation professionnelle se caractérise par la multiplicité des intervenants. Nous distinguons le principal opérateur de la formation : l’Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion du Travail (OFPPT)

3.1.3.3.1. L’OFPPT

Cet organisme est placé sous la tutelle du ministère en charge de la formation professionnelle. Il dispose de 183 établissements et accueille 39% des effectifs des stagiaires, soit 51404 stagiaires en 2001/2002.16

Nous présenterons dans ce qui suit l’OFPPT. Nous analyserons les potentialités du secteur de la formation professionnelle privée puisque nous comptons faire partie de ce secteur en lançant un nouvel établissement de formation professionnelle privé.

3.1.3.3.1.1. Présentation générale

Créé en mai 1974, l’OFPPT est le premier opérateur public marocain en matière de formation professionnelle.

L’OFPPT est un organisme doté de la personnalité morale et de l’autonomie financière. Sa gestion est tripartite, et fait intervenir des représentants des employeurs, des salariés et de l’Etat.

L’Office a été investi depuis sa création d’une mission de développement de la formation professionnelle, et de son adaptation aux besoins de l’économie nationale.

Ainsi, l’OFPPT s’est engagé à assurer les missions suivantes :
• Former une main d’œuvre qualifiée;
• Favoriser la promotion sociale des travailleurs;
• Adapter la formation aux besoins du marché du travail.

Dès 1984, date de la réforme du système de la formation professionnelle, l’OFPPT a connu un important développement et s’est trouvé investi de nouvelles missions :

• Favoriser la prise de conscience du rôle déterminant du facteur humain dans le développement et la compétitivité de l’entreprise;
• Associer les employeurs aux processus de formation, par une participation directe aux différents cursus de formation.

Avec ses modes de formation diversifiés, ses prestations adaptées aux besoins des entreprises, son implantation nationale, et l’implication sans cesse croissante des professionnels, la formation professionnelle s’est forgée une position de choix dans le contexte socio-économique national.

Par ailleurs une place de choix vient d’être réservé à la formation professionnelle privée pour jouer un rôle important dans la formation.

3.1.3.3.1.2. Quelques chiffres

Pour 2002/2003, L’OFPPT c’est :
• 57300 stagiaires;
• 22000 participants en cours du soir;
• 92140 salariés en formation continue;
• 185 établissements de formation;
• 192 spécialités de formation;
• 5881 collaborateurs.

Pour 2003/2004, l’effectif des stagiaires par niveau de formation à l’OFPPT se présente comme suit :

Tableau n° 14 : effectifs des stagiaires par niveau de formation rentrée 2003/2004

Niveau de formation Effectifs
Technicien Spécialisé
Technicien
Qualification
Spécialisation
13209
23880
29664
25910
Total 92663

Source : La carte de la Formation Professionnelle 2003/2004

3.1.3.3.1.3. Quelques dates

2002 : Développement et optimisation du dispositif.
2002 : Réforme du système des contrats spéciaux de formation.
2000 : Lancement du système d’apprentissage.
1999 : Réformes des cours du soir.
1997 : Mise en place du programme action-emploi.
1996 : Réforme du système des contrats spéciaux de formation.
1995 : Processus de l’excellence à l’OFPPT positionnant les établissements sur les services aux entreprises.
1993 : Instauration du niveau « technicien spécialisé » (bac +2).
1989 : Nouveau système de sélection et d’orientation des stagiaires.
1986 : Processus d’autonomie des établissements de formation.
1984 : Réforme du système de la formation professionnelle.
1981 : Ouverture des premiers instituts de technologie appliquée (ITA).
1974 : Création de l’OFPPT.

3.1.3.3.2. La formation professionnelle privée

Le secteur de la formation professionnelle privée (FPP) représente 43% de l’effectif des stagiaires, soit 59111 stagiaires en 2001/2002.

Le secteur de la formation professionnelle privée est investi d’une double mission, celle de satisfaire les besoins des entreprises pour améliorer leurs performances et leur compétitivité et celle de répondre aux besoins des populations pour favoriser leur insertion dans la vie active et assurer leur promotion socioprofessionnelle.

La réforme engagée, dans le cadre de la charte nationale d’éducation et de formation, consacre le rôle de la formation professionnelle privée en tant que maillon fort d’une politique de l’emploi et en tant que levier de promotion du travail, à travers l’anticipation des mutations de l’emploi, la promotion des formations favorisant l’insertion et le développement des modes d’apprentissage qui consolident l’enracinement de la formation professionnelle dans le milieu du travail.

3.1.3.3.3. Les départements ministériels et les chambres professionnelles

Outre OFPPT et la FPP, le système de formation professionnelle est marqué par la participation des départements ministériels et les chambres professionnelles qui prennent en charge environ 19% des effectifs, soit 25900 stagiaires.

Le tableau suivant montre le nombre d’établissement par département formateur et celui de la formation professionnelle privée pour l’année 2001/2002 :

Tableau n°15 : Nombre d’établissement par département formateur. Année 2001/2002

Départements Nombre d’établissements Total
Spécialisation Qualification Technicien T.Spécialisé
O.F…PP.T.(1) 6 80 41 58 185
Agriculture 19 11 9 39
Tourisme 4 7 3 14
Pêches 4 3 1 8
Artisanat 33 16 1 50
Jeunesse&sport 28 91 5 124
Intérieur 16 3 9 12
Justice 1 17
Urbanisme 10 10
H.C.A.R.(2) 8 7 15
Santé 5 5
Energie&mines 1 1 2
Equipement 2 2
Education Nle 1 1
ESITH.(3) 1
Total public 83 227 100 75 485
Privé 1592
Total général 2077

Source : la Formation Professionnelle en chiffres 2001/2002

(1) : L’Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion du Travail.
(2) : Haut Commissariat aux Anciens Résistants
(3) : Ecole Supérieure des Industries du Textile et de l’Habillement.

3.1.3.4. La demande en formation

Quelques Indicateurs de mesure sur la demande de la formation soit initiale ou en cours d’emploi peuvent nous renseigner sur l’importance de ce secteur de formation professionnelle.

3.1.3.4.1. La demande en formation initiale

La demande en formation initiale retenue concerne le seul secteur public. Ce dernier donne des statistiques plus fiables sur la demande émanant des bacheliers. Or, cette catégorie constitue une composante essentielle de notre clientèle cible.

Dans ce sens, nous présentons le nombre de candidats inscrits pour le concours d’entrée aux établissements de formation professionnelle publique.

Au titre de l’année 2002 /2003, 213.250 candidats ont été inscrits aux concours et test d’entrée aux établissements de formation professionnelle public ce qui représente un taux de la demande d’environ 5 candidats par place pédagogique offerte. Le niveau « Technicien Spécialisé », ouvert aux bacheliers, a connu le taux le plus élevé avec environ 9 candidats par place offerte.

Tableau n° 16 : Taux d’affluence par niveau de formation (Rentrée 2002/2003)

Niveau Places offertes dans le secteur public (1) Inscrits aux concours (2) Taux de la

demande de formation (2) (1)

Spécialisation 5.932 11.314 1,9
Qualification 22.934 74.990 3,3
Technicien 11.628 83.613 7,2
Technicien 5.039 43.333 8,6
spécialisé
TOTAL 45.533 213.250 4,7

Source : Le rapport d’activités du secrétariat d’Etat chargé de la formation professionnelle 2002

L’affluence vers la formation professionnelle est très importante puisque seule une demande sur dix est satisfaite, soit 4,7% de la demande totale.

Le taux d’affluence par département formateur peut nous donner une idée sur la contribution des autres départements formateurs dans la formation professionnelle, le tableau suivant le montre clairement :

Tableau n°17 : Taux d’affluence par département formateur (Rentrée 2002/2003)

Départements Nombre de candidats par place Ensemble
Spécialisation Qualification Technicien T. Spécialisé
O.F.PP.T.

Agriculture Tourisme Pêches Artisanat Jeunesse Intérieur Urbanisme H.C.A.R. (2) Energie et M Equipement Education Nle Justice

ESITH

3,1

1,1

0,6

0,6

3,7

2,8

6,2

1,0

1,9

1,8

2,1

4,8

1,3

0,6

7,5

4,2

6,5

11,1

0,9

2,5

7,8

2,7

17,3

9,0

4,5

6,0

21,1

32,6

4,5

1,5

5,5

3,4

6,4

6,4

1,3

1,6

2,1

7,8

4,1

26,0

4,5

1,3

0,6

1,5

Ensemble 1,9 3,3 7,2 8,6 4,7

Source : Le rapport d’activités du secrétariat d’état chargé de la formation professionnelle 2002

La formation professionnelle privée prend une place très importante à côté de la formation professionnelle publique et participe activement dans les formations tertiaires, à la réalisation des objectifs de la formation professionnelle.

Le Secrétariat d’Etat chargé de la formation professionnelle a poursuivi ses efforts, pendant l’année 2002, pour répondre à la demande croissante de la formation professionnelle.

3.1.3.4.2. Les mesures d’accompagnements de la formation continue

En vue d’accompagner les entreprises dans leurs efforts de restructuration et de mise à niveau de leurs ressources humaines, deux mécanismes d’encouragements ont été mis en place depuis 1996/ 1997 : Les groupements interprofessionnels d’aide au conseil et les contrats spéciaux de formation.

3.1.3.4.2.1. Groupements Interprofessionnels d’Aide au Conseil (GIAC)

La création des GIAC vise l’émergence de la demande des entreprises en formation continue et l’identification des besoins en compétences de ces entreprises en leur apportant une assistance technique et financière.

Les GIAC, qui sont des associations constituées par les organisations professionnelles des entreprises dans le cadre du dahir n °1-58-376, sont financés par l’Etat et gérés par la profession.

3.1.3.4.2.2. Contrats Spéciaux de Formation

Ce système à gestion tripartite (Etat, employeurs, salariés) assurée par un comité central et 10 comités régionaux, vise à aider les entreprises pour le renforcement des qualifications de leur main d’œuvre par une contribution au financement des activités d’élaboration et de mise en œuvre des plans de formation.

Le système des CSFest géré dans le cadre d’une mutualisation des fonds provenant de la Taxe de Formation Professionnelle (TFP) et des ressources mobilisées par les pouvoirs publics, et prévoit des taux de remboursement qui peuvent atteindre 80% du montant des dépenses engagées par les entreprises pour la formation continue de leur personnel.

Afin de pérenniser ces mécanismes mis en place, le projet de cadre juridique cité plus haut a été élaboré et revu sur la base de la charte nationale d’éducation et de formation.

Après avoir présenté dans un premier temps les atouts du système de la formation professionnelle en l’occurrence, la charte, le cadre juridique et organisationnel, l’offre et les mesures d’accompagnements, nous allons nous intéresser spécifiquement dans ce qui suit au secteur de la formation professionnelle privée, et évaluer ce marché en terme d’offre et de demande.

Lire le mémoire complet ==> (La création d’entreprise: Cas de création d’un établissement de formation professionnelle privé)
Mémoire présenté pour l’obtention du diplôme du Cycle Supérieur de Gestion
Institut Supérieur de Commerce et d’Administration des Entreprises