L’entreprise : rôle, définition et caractéristiques de PME

By 29 April 2013

2.2. L’entreprise

Un individu peut entreprendre dans différentes sphères d’activités ou être à l’origine de la création et du développement de plusieurs types d’organisations. Un bon moyen d’entreprendre est de créer une entreprise.

L’entreprise est un des principaux agents économiques de la société. L’entreprise est également, l’objet de l’entrepreneurship.

Comme nous l’avons signalé plus haut, l’entreprise est le fief de l’entrepreneur. C’est l’espace à l’intérieur duquel l’entrepreneur va mettre en valeur ses talents d’entrepreneurship.

Nous allons présenter successivement le rôle de l’entreprise, la définition et les caractéristiques de l’entreprise et les stades de son développement.

Nous ne retiendrons, dans ce qui suit, que la petite et moyenne entreprise. (PME)

2.2.1. Rôle de l’entreprise

L’entreprise est le lieu où se crée la richesse. Elle permet de mettre en œuvre des moyens intellectuels, humains, matériels et financiers pour extraire, produire, transformer ou distribuer des biens et des services conformément à des objectifs fixés par une direction et faisant intervenir, selon des dosages divers, des motivations de profit et d’utilité sociale.

Il ne fait pas de doute que l’entreprise joue un nombre important de rôles dans notre économie. Elle peut :

• Répondre à la demande des consommateurs;
• Créer de nouveaux produits ou services;
• Aider à maintenir ou à diminuer par la compétition, les coûts et les prix à leur plus bas niveau;
• Procurer de l’emploi;
• Contribuer à la croissance économique;
• Encourager à la production pour que le pays soit présent sur les marchés étrangers;
• Etc.…

Une entreprise n’a pas besoin d’être de grande dimension pour jouer tous ces rôles. Une petite entreprise peut le faire. Parfois, elle est même plus avantagée que la grande.

De par sa petite taille, la petite entreprise a :
• Plus de flexibilité pour faire face aux changements du milieu socio- économique.
• Une structure simple, moins hiérarchisée, ce qui permet une réaction plus rapide aux changements dans la législation, aux changements des tendances des marchés ou à ceux observés dans les stratégies des concurrents.
• Des rouages de prise de décision simples et centralisés; le nombre d’intervenants et de consultations est limité au propriétaire-dirigeant et ses collaborateurs.

La petite taille de l’entreprise permet en outre d’établir des relations personnalisées avec les employés et les clients. Les installations et les équipements sont encore de dimension humaine. Dans ce climat, les employés peuvent s’impliquer, participer à la mise en œuvre, développer leur créativité et utiliser leur imagination. Tout ceci suscite une plus grande motivation.

Le marché de la petite et moyenne entreprise étant généralement local ou régional, elle a une meilleure connaissance de ses clients et des consommateurs. Cette connaissance immédiate des préférences et des goûts lui permet d’être innovatrice, de s’adapter à la demande, et d’offrir de meilleurs services après-vente. De plus, elle peut produire en petite quantité à un prix satisfaisant.

Créée la plupart du temps pour répondre à des besoins de son marché, elle joue donc un rôle important dans la communauté.

Elle utilise les ressources locales, stimule l’activité économique et assure de l’emploi. Elle est plus attentive aux requêtes particulières de son environnement. Par effet d’entraînement, elle engendre d’autres activités et d’autres initiatives.

Sans nier les problèmes qu’elle rencontre, la petite et moyenne entreprise est une composante essentielle de l’économie. La vitalité de la grande entreprise n’en demeure pas moins primordiale en raison de son apport considérable sur le plan de la production, de la balance commerciale, de l’application des technologies de pointe et de la plupart des autres facteurs économiques. Mais comme le but de ce travail est de mettre en valeur l’entrepreneurship et la création d’entreprise, il nous semble tout à fait légitime de mettre l’accent sur la petite entreprise.

C’est dans ce sens que nous nous proposons de donner une définition de la petite et moyenne entreprise et d’énumérer ses principales caractéristiques.

2.2.2. Définition et caractéristiques de la petite et moyenne entreprise

Il n’est pas facile de donner une définition claire et générale de la PME. Cependant, la plupart des définitions sont basées sur des critères quantitatifs ou parfois sur des critères qualitatifs.

Une synthèse de ces définitions peut amener à retenir la définition selon laquelle une PME est toute entreprise qui remplit les conditions suivantes :
• Les dirigeants jouissent de l’autonomie décisionnelle;
• L’entreprise réalise moins de 7.5 millions de Dirhams de chiffre d’affaires annuel et occupe moins de 100 employés;
• L’entreprise ne domine pas dans le secteur d’activité économique où elle opère; son chiffre d’affaires est inférieur à celui des leaders du secteur.

La définition de la PME en termes quantitatifs a pour objectif de faire bénéficier le promoteur qui s’y conforme, des avantages qui sont offerts à la création de ce type d’entreprise.

Outre ces critères quantitatifs, pour définir la PME, des aspects qualitatifs spécifiques à la PME, peuvent être retenus :

• La personnalisation de la gestion qui fait que d’une part l’entreprise peut être identifiée à la direction et lui est redevable pour sa survie, et que d’autre part le processus de décision est le plus souvent simple et rapide fonctionnant selon le schéma : Intuition-Décision-Action;
• La faible spécialisation qui fait que la direction remplit plusieurs fonctions et que les employés sont souvent polyvalents;
• Un système d’information interne peu complexe permettant une diffusion rapide de l’information descendante et ascendante entre la direction et les employés;
• Un système d’information externe simple dû à un marché relativement proche psychologiquement et géographiquement;
• La recherche d’un environnement stable malgré l’accélération du changement à cause du faible poids et influence de la PME sur son milieu socio- économique contrairement à la grande entreprise

Ces caractéristiques sont à nuancer selon les stades de développement de l’entreprise.

Lire le mémoire complet ==> (La création d’entreprise: Cas de création d’un établissement de formation professionnelle privé)
Mémoire présenté pour l’obtention du diplôme du Cycle Supérieur de Gestion
Institut Supérieur de Commerce et d’Administration des Entreprises