La méthodologie de l’étude – le stage au sein du PAC

By 26 April 2013

Méthodologie de l’étude et les difficultés rencontrées – Section 2 :

Nous abordons dans cette section la démarche méthodologique et les difficultés rencontrées au cours de l’étude

Paragraphe 1: Méthodologie de l’étude

Cette partie est consacrée à la population de l’étude, aux méthodes et outils de collectes, de traitements et d’analyses retenus dans le présent travail.

1.1- Choix de l’échantillon

Pour mener à bien notre enquête et obtenir des résultats fiables, nous nous sommes intéressés au personnel du PAC en prenant en compte toutes les catégories socioprofessionnelles. Sur la population mère de 510 agents nous avons retenu un échantillon de 100 agents compte tenu du temps imparti pour cette étude et des moyens dont nous disposons. Nous aurions pu prendre en compte un effectif plus important d’agents compte tenu de l’importance du sujet, mais cela n’a pu être possible en raison des contraintes d’emploi de temps.

Cet échantillon est réparti comme suit :

Tableau N° 1 : Répartition de l’échantillon suivant les catégories socioprofessionnelles

Catégories Effectifs
E1 à E5 20
M1 à M5 30
C1 et C2 30
C3 et C4 20
Total 100

Source : Réalisé par nous-mêmes (Aout 2012)

1.2- Méthodes de collecte des données

Dans cette partie, nous présentons de façon succincte la méthode de collecte des données.

1.2.1- La recherche documentaire

La réalisation de ce travail nous a conduit à faire une revue documentaire qui est le premier élément de toute étude scientifique. Cette revue documentaire nous a permis d’éclairer le thème, de déterminer ses dimensions et de fournir les bases du travail à partir de ce qui est déjà fait, c’est-à-dire de présenter une revue de littérature. Ainsi nous avons été amenés à réunir plusieurs ouvrages, revues et articles se rapportant à notre thème de recherche dans les bibliothèques et librairies de la place mais aussi sur Internet, etc. C’est à l’issue de cette recherche documentaire que nous avons pu formuler nos hypothèses, faire la pré-enquête et le projet de questionnaire que nous avons adapté aux réalités du terrain.

1.2.2- Les entretiens individuels

La recherche documentaire ne peut pas suffire à collecter toutes les informations utiles. Elle sera suivie par des entretiens individuels que nous avons organisés avec les cadres supérieurs du PAC. Dans ces entretiens, il a été question de découvrir la manière dont ces cadres motivent leurs employés afin qu’ils soient plus créatifs dans leur travail. Plusieurs thèmes ont été abordés, parmi lesquels l’impact de la motivation sur la créativité ainsi que les différents outils de la motivation utilisés au PAC, mais aussi les difficultés rencontrées dans la pratique de la motivation des employés. Un guide d’entretien a été utilisé à cet effet (Voir Annexe).

1.2.3- Le questionnaire

Dans le cadre du bon déroulement de cette étude, un questionnaire anonyme a été distribué aux agents de l’échantillon. L’anonymat nous a permis d’échapper à la réticence à l’enquête et d’obtenir un maximum de fiabilité. La première partie du questionnaire porte la motivation des agents, la deuxième mesure la créativité des agents, et la troisième porte sur les variables sociodémographiques telles que le sexe, l’âge, la catégorie et l’ancienneté. Ainsi, les agents ont été amenés à répondre aux questions des deux premières selon l’échelle de Likert de niveau 4 de « Pas du tout » (1) à « Tout à fait » (4). (Voir Annexe)

1.2.4- L’observation

Au cours de notre stage, nous avons observé le mode de management des responsables du PAC. Cette observation nous a permis d’être critiques vis-à-vis des informations que nous avons eues lors de nos entretiens.

1.3- Méthodes et techniques de traitement des données

L’enquête nous a permis de réunir une quantité de données, nous avons pris en compte essentiellement les méthodes de traitement informatique. Cette étape de recherche consiste à mettre sous forme exploitable les données collectées. Après avoir recensé les variables les plus pertinentes, une synthèse a été faite à l’aide des outils statistiques. En effet les informations recueillies ont été traitées à l’aide du logiciel SPSS « Statistical Package for Social Sciences », dans sa version 18.0. Afin de mesurer les variables, nous avons calculé les indices synthétiques de présence à partir des moyennes calculées des réponses données aux items par chaque individu.

1.4- Méthodes d’analyses des données

L’analyse des données repose sur l’ensemble des informations pertinentes collectées aussi bien lors des entretiens directs, de la distribution du questionnaire que des observations directes. Les outils de statistiques descriptives (distribution de fréquence, moyenne) ont été jumelés à l’analyse des corrélations. L’analyse de contenu des données qualitatives (issues des entretiens directs et observations directes) a permis d’enrichir l’analyse et l’interprétation des résultats. Nous avons effectué l’analyse des corrélations pour mesurer l’influence des facteurs de motivation sur la créativité des agents.

1.5- Le cadre opératoire

Pour procéder à la validation des hypothèses mentionnées plus haut, nous nous sommes basés sur les résultats issus du traitement du questionnaire distribué aux agents.

Des seuils de décision ont été fixés pour confirmer ou infirmer nos hypothèses.

Pour ce qui est de la première hypothèse, nous prenons en compte les fréquences favorables les plus élevées. Ainsi, un facteur est motivant si la somme des modalités de réponse « souvent » et « tout à fait » est supérieur à 50%.

L’analyse de corrélation a été utilisée pour la vérification de l’hypothèse N°2. Au seuil de 1% et de 5%, le signe du coefficient de corrélation de Pearson déterminera le sens de la relation entre les facteurs de motivation et la créativité. Lorsque le signe est positif, la relation est positive entre la motivation et la créativité; lorsque le signe est négatif, la relation est également négative.

Lire le mémoire complet ==> (L’impact de la motivation du personnel sur l’esprit de créativité au sein d’une société d’Etat)
Cas du Port Autonome de Cotonou