Cet adversaire, c’est le monde de la finance

By 4 April 2013

B) Présentation des petites phrases et de leur contexte

Le moment est venu de présenter les quatre « petites phrases » sur lesquelles porte plus précisément cette étude. Le premier critère de sélection a été la reprise et la circulation importante dans les médias. Mais ça n’a pas été le seul. Nous avons sélectionné des « petites phrases » toutes différentes les unes des autres pour étudier ensuite quels aspects particuliers pouvaient avoir favorisé leur reprise. Chacune va maintenant être présentée ainsi que le contexte dans lequel elle a été prononcée.

1) « Cet adversaire, c’est le monde de la finance »

La première « petite phrase » sélectionnée est sans doute l’une de celles qui a fait couler le plus d’encre pendant la campagne de présidentielles 2012. « Cet adversaire, c’est le monde de la finance » a été prononcée par François Hollande le 22 janvier 2012, pendant le discours dit « du Bourget », le premier grand meeting de campagne du candidat socialiste.

Il faut d’emblée préciser plusieurs points. Tout d’abord, il a été décidé de retenir ces quelques mots mais ceux-ci sont extraits d’un paragraphe plus long, que voici :

« Mais avant d’évoquer mon projet, je vais vous confier une chose. Dans cette bataille qui s’engage, je vais vous dire qui est mon adversaire, mon véritable adversaire. Il n’a pas de nom, pas de visage, pas de parti, il ne présentera jamais sa candidature, il ne sera donc pas élu, et pourtant il gouverne. Cet adversaire, c’est le monde de  la finance. Sous nos yeux, en vingt ans, la finance a pris le contrôle de l’économie, de la société et même de nos vies. Désormais, il est possible en une fraction de seconde de déplacer des sommes d’argent vertigineuses, de menacer des Etats ».35 Il ne s’agit donc pas d’une « petite phrase » isolée, mais d’un extrait situé dans un paragraphe qui traite du même thème que cet extrait.

34 Site de l’OJD, www.ojd.com/chiffres/section/PPGP?submitted=1&section=PPGP&famille=1&thema=&search=&go=Lancer+la+recherche, consulté le 10 mai 2012.
35 Site internet du Parti Socialiste :www.parti-socialiste.fr/articles/retrouvez-le-discours-de-francois-hollande-au-bourget, consulté le 07/07/2012.

Ensuite, précisément, c’est une phrase, certes prononcée à l’oral et donc non extraite d’une interview écrite, mais qui s’inscrit dans un discours. On peut donc penser qu’il s’agit d’une phrase très « écrite », préparée, réfléchie. Nous ne sommes pas dans le contexte d’une phrase prononcée en réponse à une question d’un journaliste par exemple, ou lors d’un débat télévisé avec une autre personnalité politique.

Enfin, si nous avons décidé de sélectionner cet extrait, c’est justement parce que c’est celui qui a été principalement repris par les médias et les adversaires politiques de François Hollande. Les phrases qui le précèdent ou qui le suivent n’ont pas eu le même écho. On peut donc considérer que cet extrait semble être le « marqueur », non seulement de ce paragraphe, mais également du thème de la finance dans ce discours. De plus, les médias lui ont effectivement attribué ce statut de « petite phrase », à l’image de cet article sur franceinfo.fr du 24 janvier 2012, où l’on peut lire « Une petite phrase sur le monde de la finance décidément très commentée (…))36.

Si l’on va plus loin, on peut même ajouter que cet extrait, cette « petite phrase » a été au coeur de ce discours du Bourget. En effet, on se rend compte qu’elle est souvent utilisée dans le titre des articles qui résume l’intervention du candidat socialiste au Bourget : on le constate sur internet avec, par exemple, le site leparisien.fr, dont le titre d’un article daté du 22/01/2012 est : « Hollande au Bourget : « mon véritable adversaire, c’est la finance » »37 ou encore latribune.fr, qui, le même jour, titrait « Hollande : « mon véritable adversaire, c’est le monde de la finance » »38 : le fait que ces médias aient choisi de titrer de cette manière pour résumer le discours tout entier indique l’importance de cette « petite phrase » prononcée.

Même s’il n’est pas encore le moment de « disséquer » cet extrait afin d’en étudier l’éventuelle portée stratégique, nous pouvons d’ores et déjà noter que sa caractéristique principale semble être le fait qu’elle concerne un thème de fond. Mais le thème n’est pas anodin, puisqu’il s’agit de la « finance » avec tout ce que l’on peut mettre derrière cette notion. Choisir ainsi de mettre en exergue, à travers quelques mots, la thématique de l’argent, puisqu’il s’agit bien de cela, permet d’ouvrir de très nombreux thèmes de débats, surtout en période de crise économique. Et finalement, on peut comprendre que les observateurs, immédiatement après le discours, aient souvent relevé cette petite phrase comme en étant un des axes principaux, puisque les mots utilisés semblent donner à cet extrait l’allure, en quelque sorte, d’une « déclaration de guerre ».

36 franceinfo.fr, article : « Retour vers le futur pour Hervé Morin, le pionnier du voyage dans le temps », 24/01/2012, disponible sur  www.franceinfo.fr/high-tech/hyper-revue-de-presse/retour-vers-le-futur-pour-herve-morin-le-pionnier-du-voyage-dans-le-temps-507441-2012-01, consulté le 07/07/2012.
37leparisien.fr, article : «Hollande au Bourget : ‘Mon véritable adversaire, c’est la finance’», le 22/01/2012, disponible sur www.leparisien.fr/election-presidentielle-2012/candidats/hollande-au-bourget-mon-veritable-adversaire-c-est-la-finance-22-01-2012-1823639.php, consulté le 07/07/2012.
38 latribune.fr, article : « Hollande : ‘mon véritable adversaire, c’est le monde de la finance’ », disponible sur  www.latribune.fr/actualites/economie/france/20120122trib000679586/hollande-mon-veritable-adversaire-c-est-le-monde-de-la-finance.html, consulté le 07/07/2012.

Lire le mémoire complet ==> (a title=”Le rôle des petites phrases de François Hollande dans sa stratégie de communication” href=”http://blog.wikimemoires.com/2013/04/petites-phrases-francois-hollande-strategie-communication/”>Le rôle des “petites phrases” de François Hollande dans sa stratégie de communication)/strong>
pendant la campagne des élections présidentielles 2012, vu à travers deux journaux de la presse écrite
Master 2 Communication Parcours : Métiers de l’information et de la communication organisationnelle
Université Européenne de Bretagne – Rennes 2 – UFR ALC