Analyse Multi Critères ACM et Méthodologies de l’éco conception

By 12 April 2013

1.2.2 – L’Analyse Multi Critères (ACM)

A – La définition de l’Analyse Multi Critères

Le terme de critère signifie qu’il est possible d’identifier différents critères de choix en vue de mesurer les impacts potentiels sur l’environnement d’une conception de produits. Ainsi, l’utilisation d’un seul critère, tel que la pollution de l’eau, peut conduire à :

* un transfert de pollution vers un autre milieu, comme l’air.
* un transfert d’une étape du cycle de vie à une autre.

C’est la raison pour laquelle une approche multi critères est privilégiée : elle consiste à ne pas hiérarchiser a priori les différents impacts et à ne pas en présélectionner certains.

B – Le déroulement de l’Analyse Multi Critères

L’ACM consiste donc à retenir différents critères d’évaluation concernant les effets de la conception sur l’environnement. Voici une classification possible des critères 5:

* les émissions (dans l’atmosphère)
* les effluents (dans les eaux)
* les déchets (dans la lithosphère)
* ainsi que d’autres comme le bruit, les radiations de tout ordre…

La difficulté est de choisir les plus pertinents car la complexité d’un processus de conception rend impossible l’exhaustivité de prise en compte des données.

Cette analyse est facilitée par l’existence de logiciels. Par exemple, on peut citer le logiciel EIME6 (Environmental Information & Management Explorer), qui a été créé en 1996 par un différents industriels du secteur de l’électronique et de l’électrique (Alcatel, Alstom, IBM, Legrand, Nexans, Schneider Electric, Thomson). Il est composé de différents modules :

* matières premières (métaux, plastiques)
* composants (diodes, résistances, câbles)
* procédés de fabrication.

5 Intégration de l’environnement en conception, sous la direction de Dominique Millet, Lavoisier, 2003, page 16
6 Eco concevoir : Appliquer et Communiquer, sous la direction de Jacques Vigneron, Jean-François Patingre, Philippe Schiesser, Economica, 2003, pages 88-89

Le principe est le suivant : à chaque module sont associées des données environnementales en terme de rejets dans l’air, dans l’eau, ou encore d’extraction des matières premières. Cette base de données correspond à une situation générale, sans tenir compte de la technologie utilisée. Par conséquent, elle peut être utilisée par n’importe quelle entreprise qui va ensuite l’adapter à son propre cas. C’est également un support de communication qui diffuse des informations en matière environnementale, et qui aide à la prise de décision. Une certaine notion de partenariat émerge.

C – L’appréciation de l’Analyse Multi Critères

Ainsi, la principale difficulté de l’ACM est liée à l’importance de la diversité des critères à prendre en compte. Cependant, elle reste un véritable complément à l’ACV, dans la mesure où elle permet de déboucher sur une stratégie innovante et différenciante, et par conséquent, compétitive.

En effet, la combinaison de ces deux démarches est importante dans la mesure où elles exigent une certaine efficacité : il ne s’agit ni de transférer un impact d’une étape du cycle de vie à une autre, ni d’un milieu à un autre. De plus, il faut viser à une diminution réelle des impacts sur l’environnement et non pas à leur seul déplacement le long du cycle de vie ou au remplacement d’un impact par un autre. La démarche de prévention commence dès la phase de conception du produit.

En somme, ces deux approches doivent permettre d’éviter certains écueils en répondant à des questions essentielles telles que :
* le produit est-il plus lourd ?
* le produit génère-t-il plus de déchets ?
* les fonctions du produit sont-elles respectées ?
* la qualité n’est-elle pas amoindrie ?…

Elles contribuent à la création d’une culture commune de l’éco conception, partagée par l’ensemble des acteurs de la conception de produits.

Ainsi, l’éco conception ne doit pas se limiter à diminuer les effets négatifs sur l’environnement, elle doit être véritablement capable de développer des opportunités en terme de matériaux, technologies et produits débouchant sur une compétitivité accrue. Ceci nécessite un travail de longue haleine.

Lire le mémoire complet ==> (Les enjeux de l’éco conception)
Mémoire de fin d’études – DESS Logistique
Université de Paris 1 Le Roux Claire