Systèmes gIBIS et Compendium, Argumentation dans les hypermédias

By 11 March 2013

3.3.3 Systèmes

3.3.3.1 gIBIS

gIBIS est un système qui a été développé par Jeff Conklin et Michael Begeman au sein de la corporation Microelectronics and Computer Technology Corporation (MCC), rattachée à l’université de Texas à Austin, et présenté en 1987 lors de la conférence Hypertext’87 [CON 87].

gIBIS est un système qui exploite la méthode IBIS (Issue Based Information Systems) proposée par Kunz et Rittel en 1970 pour répondre à des problèmes de design de systèmes d’informations en utilisant la représentation graphique de structures argumentatives. La méthode IBIS se focalise sur l’articulation des « problèmes » (issues). Chaque problème peut avoir plusieurs « postures » (positions) servant comme propositions pour le résoudre. À leur tour, les postures peuvent comprendre plusieurs « arguments » qui supportent ou réfutent la posture.

Dans le système, l’utilisateur interagit graphiquement avec ces trois composants (problèmes, postures et arguments), qui représentent des types de nœuds, et crée des relations entre eux à travers huit types de liens, à savoir : généralise, spécialise, remplace, questionne, est suggéré par, répond à, s’oppose à, support. La figure 9 montre les nœuds et les types de liens (partie gauche), ainsi que les annotations qui peuvent s’ajouter aux nœuds (partie droite).

gIBIS : interface d'utilisation [CON 87]
gIBIS : interface d’utilisation [CON 87]

3.3.3.2 Compendium

Plus récemment, les travaux de Conklin au sein de l’institut CogNexus, l’ont conduit vers ce qu’il appelle Dialogue Mapping, un type d’argumentation structurale pour les discussions groupales et le travail collaboratif. Conklin augmente la base théorique d’IBIS ainsi que son système gIBIS pour les adapter dans le système Compendium [BUC 06].

Les principales évolutions de Compendium par rapport à gIBIS, outre son interface graphique, sont les types de nœuds, désormais on y trouve listes, cartes, décisions, notes et références. Le système permet d’importer et d’annoter des documents de formats variés (PDF, DOC) ainsi que des médias (images, vidéos, sons). Une fois que l’auteur a fini de modeler un argument, la carte entière est exportable sous plusieurs formats tels que HTML, DOC ou XLS. La figure 10 présente l’interface d’utilisateur. Les types de nœuds sont représentés avec différentes icônes et les types de relations (les liens) entre les nœuds avec une couleur différente : répond (rose), support (vert), objecte (rouge), challenge (beige), spécialise (bleu), étend (jaune), met en relation (noire), à propos (bleu ciel), solutionne (gris).

Compendium : interface d'auteur gIBIS
Compendium : interface d’auteur

Compendium n’est pas en soi un système accessible depuis un navigateur. Il est un projet open source écrit en Java dont la version la plus récente est la 1.4, introduite à la fin de l’année 2005, et disponible pour les plateformes Macintosh, Windows et Linux.

Objet technique hypermédia : repenser la création de contenu éducatif sur le Web
Thèse pour obtenir le grade de Docteur – Discipline: Sciences de l’information et de la communication
Université De Paris VIII – VINCENNES-SAINT-DENIS – U.F.R. Langage Informatique Technologie