Systèmes de production multimédia : LimSee2 et Topia

By 11 March 2013

3.6.4 Systèmes

3.6.4.1 LimSee2

LimSee2 est un système d’auteur, développé par l’INRIA (Institut national de recherche en informatique et automatique), pour la réalisation de documents multimédias basés sur le langage SMIL, versions 1.0, 2.0 et 2.1 (401).

L’approche de LimSee2 pour la production multimédia est de permettre aux auteurs de manipuler les objets médias à partir de plusieurs vues, dont chacune représente différents modes d’affichage des objets et des sous-hiérarchies de la structure : vue hiérarchique, vue des attributs, vue des régions, et vue temporelle [ROI 05]. La figure 22 montre l’espace d’édition selon une interface user-friendly.

LimSee2 : espace auteur
LimSee2 : espace auteur

Les services d’édition sont complétés par des services complémentaires comme l’importation de présentations SMIL mal-formées ou des fichiers PowerPoint pour générer des « slideshows » en SMIL.

401 SMIL est une recommandation W3C existant depuis 1998. C’est un langage XML qui vise à permettre aux auteurs d’utiliser une approche déclarative pour décrire des documents multimédias. Bien que SMIL ait été créé pour son déploiement sur le Web, à l’heure actuelle, les navigateurs Web les plus utilisés ne consentent pas sa lecture native, à l’exception d’Internet Explorer, qui implémente le profil XHTML+SMIL. Pour lire un document SMIL, il est requis un lecteur tel que Real Player, Ambulant, ou QuickTime.

LimSee2 est un logiciel open source écrit en Java s’installant en local sous les plateformes Windows, Linux et Macintosh. La version courante est la 1.8 (janvier 2006) et l’annonce de LimSee3 est prévu depuis juin 2006.

3.6.4.2 Topia

Le projet Topia [RUT 03] est un exemple d’application automatisant la génération d’une présentation à partir d’une interface Web et de plusieurs transformations du côté serveur. Dans ce sens, la production d’une présentation est une tâche propre du lecteur qui, à partir d’une sélection de critères de recherche, génère l’affichage de ressources à la demande.

Le fonctionnement de Topia est basé sur trois axes : les annotations sémantiques, les structures narratives et la présentation hypermédia. Ainsi, à partir d’un navigateur Web conventionnel, l’utilisateur lance une requête au serveur spécifiant le format du retour (HTML ou XHTML+SMIL), ensuite le serveur s’occupe de transformer la chaîne de caractères en un langage adapté pour des requêtes sémantiques utilisant RDF. La transformation de sortie passe par plusieurs étapes, de RDF vers HTML à travers XSLT.

Topia a été implémenté par l’Institut national de recherche sur mathématique et informatique aux Pays-Bas en coopération avec le musée Rijksmuseum à Amsterdam. Une démonstration peut être suivie en ligne à l’adresse : http://topia.demo.telin.nl/.

3.6.4.3 Librairies de codes

Un autre exemple que nous allons présenter est l’implémentation de librairies de codes (frameworks) pour automatiser la réalisation de présentations. Parmi les techniques les plus innovantes aujourd’hui, nous trouvons particulièrement celles qui utilisent le logiciel Adobe Flash et la combinaison de langages XML et JavaScript (AJAX, Asynchronous JavaScript & XML) comme cadre de développement simulant les possibilités de XHTML+SMIL.

Actuellement, beaucoup de librairies de codes ont surgi non seulement dans la communauté open source, mais aussi dans le cercle commercial. Nous citons comme exemples Dojo, Rico, Scriptaculous et Adobe Spry.

Un cas d’implémentation de librairies de codes est Flickr.com, un site Web très populaire pour partager et organiser collectivement des images. Flickr accueillait à janvier 2005 plus de 230 mille membres inscrits et plus de 3.5 millions de photos. Les membres inscrits ont la possibilité de sauvegarder leurs photos, de les retoucher et de les visualiser sous forme de présentation dynamique à l’aide de SimpleViewer.

SimpleViewer est une application basée sur Flash et XML pour visualiser des présentations combinant des photos et du texte (figure 23). Parmi ces fonctionnalités, il permet un pré-chargement des images, une personnalisation de l’interface (couleur et taille du texte et du fond), une navigation interactive ou basée sur les raccourcis du clavier, et un support multi-navigateurs. Bien que SimpleViewer n’est qu’un lecteur pour les utilisateurs, est aussi disponible une interface d’auteur utilisable et accessible depuis un navigateur Web commun, SimpleViewerAdmin (figure 24). Tous les deux ont été développés par Felix Turner de Airtight Interactive comme application open source. La version courante de SimpleViewer est la 1.8 de juillet 2006.

SimpleViewer : interface de présentations
SimpleViewer : interface de présentations

SimpleViewerAdmin : interface auteur
SimpleViewerAdmin : interface auteur

Objet technique hypermédia : repenser la création de contenu éducatif sur le Web
Thèse pour obtenir le grade de Docteur – Discipline: Sciences de l’information et de la communication
Université De Paris VIII – VINCENNES-SAINT-DENIS – U.F.R. Langage Informatique Technologie