Les fonds structurés : Fonctionnement, Avantages et inconvénients

By 17 March 2013

4. Les fonds structurés

Les fonds structurés sont une catégorie supplémentaire de produits financiers ayant pour objectif d’offrir de la performance avec un risque quasi nul ou tout du moins limité. Ce type de support d’investissement peut être disponible au sein d’un contrat d’assurance vie et s’intègre comme une UC classique. Ces fonds peuvent aussi être appelés fonds à formules ou encore fonds à promesse.

Les fonds structurés forment une catégorie particulière d’OPCVM dont l’objectif est d’offrir une performance conditionnelle définie en fonction de l’évolution d’un sous-jacent, ce dernier pouvant être un indice boursier ou un panier d’actions par exemple. La plupart du temps, les fonds structurés offrent une protection totale du capital, on parle alors de fonds garantis. Cette protection peut être que partielle, on parlera alors de fonds protégés.

Les fonds structurés sont des « fonds à fenêtre » ou « fonds fermés » dans la mesure ou leur période de souscription est définie dans le temps. Elle est généralement assez courte, allant de plusieurs semaines à plusieurs mois. Dépassée cette limite, il n’est plus possible d’investir sur ce type de fonds.

Il s’agit aussi de « fonds à avenant », c’est {dire qu’un avenant {votre contrat doit être renseigné pour pouvoir investir dessus. Cela s’explique par le fait que les conditions d’investissements sont différentes que pour les UC classiques.

Pour que ce type de fonds puisse réaliser sa promesse de performance ou de garantie, le capital doit être immobilisé, en général entre 6 et 8 ans. Le client peut bien sûr récupérer son épargne à tout moment mais le retrait se fera aux conditions du marché (valeur liquidative) et non pas aux conditions définies dans la promesse. Cette période d’immobilisation est bien sûr connue au moment de la souscription.

Comment fonctionnent les fonds structurés ?

Les fonds structurés sont bâtis à partir de formules mathématiques complexes qui dépendent bien sûr d’un fonds {l’autre et de la promesse qui est effectuée. Les sociétés de gestion vont bâtir des scénarios d’évolution du marché, chaque scénario ayant un impact sur la performance ou la protection du fonds. L’usage de probabilité rentre fortement en compte ici.

Un exemple de formule : les fonds structurés à capital garantis, promettent une protection à 100 % du capital à terme et un potentiel de performance basé sur un indice boursier ou un panier de fonds ou actions. Pour garantir le capital à terme, le gestionnaire va investir sur des fonds obligataires la majorité du capital. La poche restante va être investie sur des produits dynamiques afin de permettre la réalisation de la promesse de gain. Les fonds diversifiés ont un mécanisme très similaire à celui ci.

Avantages et inconvénients des fonds structurés :

Les fonds structurés offrent des promesses souvent alléchantes, idéales pour un épargnant voulant limiter son risque. De plus intégrés au sein de contrat d’assurance vie, vous pouvez coupler la performance de votre fonds avec le cadre fiscal avantageux de l’assurance vie, ce qui est un réel atout. Ils ont néanmoins quelques inconvénients :

* Les frais, noyés dans la structure du produit, les clients ne se rendent souvent pas compte que la formule coûtent très cher et réduit la performance du fonds. Investir sur des UC s’avère plus avantageux mais aussi bien sûr plus risqué. Il faut savoir aussi que les intermédiaires sont très bien commissionnés sur ce genre de produit. Faites donc bien attention de ne pas vous faire conseiller ce genre de produit par votre intermédiaire parce qu’il a besoin d’arrondir ses fins de mois.

* La maturité du produit qui se compte en années. Alors que l’assurance vie vous propose une grande souplesse, les fonds structurés vous imposent d’immobiliser votre épargne. Vous devez donc bien savoir si l’argent investie vous sera utile jusqu’{maturité du produit. Bien sûr votre épargne est disponible avant le terme, mais ce retrait peut être risqué puisque effectué aux conditions de marchés.

* L’image des fonds structurés, compte tenu de l’instabilité des marchés financiers pendant la dernière décennie, une majorité des souscripteurs ont été très déçus de la faible performance voir l’inexistence de performance (on n’investi pas pendant 8 ans pour obtenir uniquement le capital garanti au terme).

Comment investir sur un fonds structurés ?

Pour investir sur des fonds structurés dans le cadre d’une assurance vie, il faut en parler {l’intermédiaire. Tous les contrats d’assurance vie n’en proposent pas, loin de l{. Les fonds structurés sont plus fréquents dans les contrats d’assurance vie vendus par les Conseillers en Gestion de Patrimoine Indépendants (CGPI) que par les autres réseaux. En effet, étant un produit complexe, il est nécessaire de bien le maitriser pour pouvoir le vendre et le conseiller à ses clients. Vous en trouverez aussi dans certains contrats internet.

En France les sociétés leader sur la création des produits structurés sont BNP Paribas avec sa filiale Privalto et Société Générale avec sa filiale Adequity. Ces deux sociétés ne vendent pas de produits en direct, mais travaillent en partenariats avec les assureurs qui les intègrent {leur contrat d’assurance vie. Ils font ensuite la promotion de leurs offrent auprès des CGPI qui sont les premiers distributeurs de ces fonds en France.

Lire le mémoire complet ==>

(Vers la fin des fonds en euros ?)
Mémoire de fin d’études – Le CNAM
Ecole nationale d’assurances