Chiffres clés de la construction automobile française

By 15 March 2013

2. Chiffres clés de la construction automobile française

2.1. Le poids économique de la construction automobile

Le secteur de la construction automobile génère en France un chiffre d’affaires de 88 milliards d’euros, soit 14 % du chiffre d’affaires de l’industrie. Une voiture sur quatre fabriquée par un constructeur français est vendue en France. Mais l’activité est dynamisée par le poids important des exportations. Un véhicule sur quatre est de marque française en Europe, un sur dix dans le monde.

Le chiffre d’affaires annuel du groupe PSA est de 56,7 milliards d’euros, celui de Renault est pour sa part de 40,7 milliards d’euros. Le groupe PSA est deuxième constructeur européen et le septième dans le monde. Outre la construction automobile au sens strict, ces chiffres d’affaires intègrent également les activités de services et de transports directement liés à la construction des véhicules.

Depuis 1997, la production de ces deux grands groupes nationaux, qui représentent actuellement 9,3 % de la production mondiale, a progressé de près de 50 % dans le monde et de 30 % en France. Les exportations ont pour leur part progressé de 50 %.

En 2004, ces deux groupes ont produit 5,9 millions de véhicules dont 55 % sur le territoire national.

Toutefois une baisse de production de plus de 10 % est constatée depuis 2005 par rapport à ces chiffres.

Tableau 10 : Les constructeurs français en 2004

Unités PSA Peugeot Citroën Renault
Chiffre d’affaires En millions d’euros

En millions d’euros

En millions d’euros En millions

d’euros

En millions d’euros (nombre de

56 797

49 767

7 030

2 931

1 357

207 200

40 715

35 642

5 073

3 016

3 551

130 573

dont Europe

dont hors Europe Investissements Résultats nets

Effectifs

( au 31/12)

Chiffre d’affaires Marge opérationne Investissements

Effectifs ( au

31/12)

En millions d’euros

En millions d’euros En

millions

d’euros

unités

Activité Equipement

automobile : automobile : Transport : Financement :

Peugeot et Gefco PSA Finance Autres Eliminations

Citroën Faurecia

45 791 10 720 2 894 1 741 899 -5 248

1 126 366 156 512 22

2 470 372 64 11 14

139 000 54 400 8 800 2 400 2 600

Branche Branche automobile financière

38 645 2 070

1 974 444

2 823 193

127 384 3 189

Source : rapport d’activité, PSA Peugeot Citroën – Renault.

2.2. L’emploi dans la construction automobile

Sur le plan international, les groupes PSA et Renault, employaient en 2004 respectivement 207 200 et 130 573 salariés, totalisant environ 337 773 personnes.

En France, PSA emploie 124 700 personnes et Renault 76 300 soit un total de 201 000 personnes.
La notion de groupe comprend notamment les filiales financières, la production de véhicules industriels et des équipements mécaniques.

En ce qui concerne la construction automobile au sens strict, les effectifs sont évalués à 266 384 salariés.

Graphique 1 : Effectifs de la construction automobile
Effectifs de la construction automobile
(1) Source CCFA

Les entreprises de la construction automobile embauchent : En 6 ans, le groupe PSA a embauché 100 000 personnes en CDI dans le monde, dont 50 000 en France. Outre les remplacements de départs, le groupe a procédé à la création nette de 30 000 emplois dont 10 000 en France.

Malgré un dynamisme économique certain, la construction automobile connaît une baisse régulière de ses effectifs depuis 25 ans. Deux facteurs principaux permettent d’éclairer cette évolution : Tout d’abord, les constructeurs externalisent la fabrication de certaines de leurs pièces chez les équipementiers. Ils se recentrent ainsi sur leur activité de base : l’assemblage des véhicules; par ailleurs, cette baisse s’explique également par la modernisation des centres de production. En effet, les chaînes de montages nécessitent de moins en moins la présence d’ouvriers spécialisés. Il y a donc chez les constructeurs moins d’emplois mais ces derniers sont en revanche plus qualifiés.

L’automobile française : Une filière majeure en mutation
Avis et rapports du conseil économique et social
République française