Transaction de e-commerce et Tiers de confiance pour le paiement

By 28 February 2013

6.5 Scénario d’application

Dans cette section, nous allons illustrer le fonctionnement de notre mécanisme de négociation avec un exemple de transaction dans le domaine du commerce électronique. Nous détaillons d’abord le scénario puis nous en présentons le déroulement selon les principes de notre système de négociation.

6.5.1 Transaction de e-commerce en ligne

Nous imaginons un système de commerce en ligne qui permette à des vendeurs et des clients de mener à bien des transactions. Nous allons étudier le cas des transactions où un client veut acheter un produit à un marchand. Les deux parties veulent pouvoir réaliser la transaction en toute confiance : le client veut être sûr qu’il recevra bien le produit s’il l’a payé et le vendeur veut être sûr d’être payé s’il livre le produit au client.

L’acheteur et le vendeur ont besoin de négocier pour réaliser une transaction de ce type. La négociation se déroule sous la forme d’une suite d’échanges de messages entre les deux parties tout en respectant la politique de confiance de chacun. Dans le cas général, nous pourrions observer la séquence d’échanges suivante :

-L’acheteur envoie une commande pour un produit au vendeur pour débuter la transaction.
-Le vendeur analyse la commande (disponibilité du produit, profil de l’acheteur . . . ). Si les conditions de la commande sont valides, le vendeur envoie une demande de paiement à l’acheteur.
-L’acheteur analyse à son tour cette réponse pour décider s’il continue la transaction. Il peut vérifier le profil du vendeur, évaluer le niveau de risque de transaction. . . Il peut décider de payer le vendeur, lui demander des informations complémentaires ou interrompre la transaction.

Le client peut utiliser différentes méthodes pour payer le vendeur : le mode de paiement que l’on appelle paiement direct où le montant du paiement est directement crédité sur le compte du vendeur (virement bancaire ou carte VISA par exemple); le mode de paiement utilisant les services d’un tiers de confiance. Dans cette situation, le paiement est versé au tiers de confiance qui conserve la somme tant que la transaction n’est pas confirmée. Nous modélisons un tiers de paiement de confiance dans la section 6.5.2.

-À la suite de l’étape précédente, si le paiement est réalisé avec le mode de paiement direct, le vendeur reçoit directement le paiement. Mais si le paiement est réalisé par l’intermédiaire d’un tiers de confiance, lorsqu’il reçoit la marchandise, le client envoie l’ordre de paiement au tiers de confiance qui reverse alors le montant de la transaction au vendeur.

-À la fin de la transaction, chaque entité peut évaluer son partenaire de manière à enrichir sa propre expérience.

Le schéma de transaction est illustré à la Figure 6.6.

Scénario : transaction vente-achat en ligne
Fig. 6.6 Scénario : transaction vente-achat en ligne

Pour simplifier le scénario, nous ne considérons que les transactions dont le déroulement respecte correctement la description ci-dessus. Bien qu’elles soient possibles, nous excluons les transactions irrégulières suivantes :
-le client reçoit un produit qu’il n’a pas commandé;
-le client reçoit une demande de paiement pour un produit qu’il n’a pas commandé;
-le vendeur reçoit le paiement de quelque chose qui n’a pas été commandé;
-lee vendeur n’envoie pas le produit à un client qui l’a commandé.

Nous pouvons bien sûr exclure les transactions de ce type en proposant des politiques qui l’interdisent. Mais le but de l’étude de ce scénario est de présenter le fonctionnement d’une négociation entre un client et un vendeur, la complexification des politiques aurait allourdi inutilement l’étude de cas.

Pour une transaction, l’objectif du client est de recevoir le produit commandé et l’objectif du vendeur est d’obtenir le paiement de ce produit.

6.5.2 Tiers de confiance pour le paiement

Comme nous l’avons décrit dans la section précédente, lorsque le client paie le vendeur pour une transaction, il peut utiliser le mode de paiement par l’intermédiaire d’un tiers de confiance (trusted third party). Un tiers sûr de paiement est un service qui permet au client de contrôler son paiement en tenant compte des événements qui peuvent survenir pendant la transaction.

Le service fonctionne comme une assurance : celle d’être payé pour le marchand et celle d’être remboursé en cas de problème pour le client. On peut tout à fait admettre que l’accès à ce service ne soit pas gratuit et que des frais puissent être prélevés par le tiers de confiance lors de chaque transaction. En cas de transaction menée correctement à son terme, le marchand paye un pourcentage du montant au tiers de confiance et en cas de problème, le client paye lui aussi un pourcentage du montant de la transaction pour récupérer ses fonds. Cette somme prélevée par le tiers de confiance correspond au coût de l’assurance.

Cas d’un paiement correct

Les étapes suivantes sont réalisées par le tiers de confiance lorsque la transaction s’établit normalement du point de vue du client :

-Le client dépose le montant du paiement chez le tiers, en indiquant à quel marchand et pour quelle transaction cette somme est déposée. Le client et le vendeur sont tous les deux des utilisateurs de ce service; ils y disposent d’un compte les identifiant.

-Lorsque le client dépose la somme pour le paiement, le tiers de confiance lui fournit un code qu’il pourra transmettre au vendeur par la suite. Le vendeur le présentera au tiers de confiance pour pouvoir récupérer le montant de l’achat. À ce stade, le tiers notifie également au vendeur que le client lui a bien transféré les fonds nécessaires à la transaction.
-Le client envoie le code de paiement au vendeur comme confirmation du paiement.
-Le vendeur présente ce code de paiement au tiers de confiance, et à partir de ce moment le tiers peut verser au marchand la somme correspondant au paiement liée à la transaction.

Cas d’un paiement incorrect

Le tiers propose un mécanisme pour régler le paiement du client au vendeur en cas de problème défavorable arrivé pour une transaction, pour le cas où soit le client, soit le vendeur est malhonnête.

-Si le vendeur est malhonnête, après avoir reçu la notification de paiement du tiers de confiance, il n’envoie pas le produit au client. Le client veut alors récupérer la somme d’argent déposée en ayant peut-être à payer une commission.

-Si le client est malhonnête, il ne transmet jamais le code de confirmation de paiement au vendeur. Dans ce cas, le vendeur peut réclamer le paiement au tiers de confiance en lui présentant les preuves attestant de la transaction (bon de livraison signé par exemple). Une commission sur le montant de la transaction est prélevée par le tiers de confiance.

Il existe plusieurs services sûrs de tiers de paiement en pratique : le système de PayPal [45], le système de transfert de WesternUnion [4]. . . Chaque système peut proposer sa propre politique pour sa rémunération, le paiement et le traitement des réclamations des clients ou des vendeurs.

Lire le mémoire complet ==> (Infrastructure de gestion de la confiance sur Internet )
Thèse pour obtenir le grade de Docteur – Spécialité : Informatique
École Nationale Supérieure des Mines de Saint-Étienne