La maternité à l’adolescence : une prise en charge spécifique ?

By 22 February 2013

Université Paris DescartesFaculté de Médecine de Paris

Ecole De Sages-Femmes De Baudelocque
Groupe Hospitalier Cochin – Saint-Vincent de Paul

Mémoire pour obtenir le Diplôme d’Etat de Sage-Femme

La maternité à l’adolescence : une prise en charge spécifique ?
Analyse de l’impact des recommandations faites dans un rapport de 1998
sur une population d’adolescentes ayant mené leur grossesse à terme :
étude comparative 1998-2010 dans cette même maternité.

Par Amandine FILOU

Présenté et soutenu publiquement

2010- 2011

Directeur du mémoire :
PHARISIEN IsabelleSage-femme, Jean Verdier

JURY :
M. le Pr CABROLDirecteur technique de l’ESF de Baudelocque
Mme PRUDHOMMEReprésentante de la directrice de l’ESF de Baudelocque.
M. le Dr BOUNANGynécologue obstétricien, maternité Port Royal
Mme LEBOTSage-femme, maternité Port Royal
Mme NGUYENSage-femme guide de l’ESF de Baudelocque

Remerciements
En préambule de ce mémoire, je souhaite adresser tous mes remerciements aux personnes qui m’ont apporté leur aide et qui ont contribué à l’élaboration de ce mémoire.

Tout d’abord, à Madame Isabelle PHARISIEN pour avoir accepté de diriger ce mémoire mais aussi l’aide précieuse et le temps qu’elle a bien voulu me consacrer et sans qui ce mémoire n’aurait jamais vu le jour.

Je tiens aussi à remercier Madame Françoise NGUYEN pour tous ses conseils et ses suggestions pertinentes.
Je remercie Monsieur CABROL ainsi que toute l’équipe pédagogique pour les enseignements qu’ils ont su nous apporter au cours de ces quatre années d’études au sein de l’école de sage-femme Baudelocque.
J ‘adresse mes plus sincères remerciements à tous mes proches et amis qui m’ont soutenue au cours de la réalisation de ce mémoire.

Je remercie enfin toute ma promotion sans qui ces quatre années d’études n’auraient pas été les mêmes et tout particulièrement Caroline, Céline, Julia, Lucie, Marion, Mélina, Myrtille, Sandrine et Sophie avec lesquelles j’ai passé des moments inoubliables.

«Elle avait cette grâce fugitive de l’allure qui marque la plus délicate des transitions, l’adolescence, les deux crépuscules mêlés, le commencement d’une femme dans la fin d’un enfant. »
Les travailleurs de la mer (1866) Victor Hugo

Résumé

La maternité adolescente est considérée en France à risque médical social et psychologique. Un rapport sorti en 1998 émet des propositions pour l’amélioration de la prise en charge de ces grossesses. Nous avons mené une étude rétrospective sur 169 dossiers dans la maternité où le rapport a été initié afin d’en évaluer l’impact 12 ans plus tard et d’en déduire une prise en charge adaptée. Les résultats ne montrent pas d’évolution concernant les caractéristiques sociales défavorables que présentent la majorité des adolescentes, reflet de leur vulnérabilité et d’une précarité qui s’installe. La précocité du suivi s’est améliorée, sans toutefois atteindre les recommandations de la HAS et sans avoir de conséquences positives, attendues, sur les pathologies de la grossesse ou néonatales. La comparaison entre le rapport et notre étude montre qu’il est important d’appréhender le suivi de ces jeunes femmes de façon individuelle en dépistant les facteurs de risques propres à leur groupe d’âge. Le suivi pluridisciplinaire pendant et après la grossesse associé à un outil de communication entre les professionnels semblent indispensables pour tendre vers une prise en charge globale efficace.

Mots-clés: grossesse à l’adolescence, suivi prénatal, communication interdisciplinaire

Abstract

Teenage motherhood is considered risky, in France on the medical, social and psychological aspects. In 1998, a report was released giving advice about how to improve the way these pregnancies should be managed. We conducted a retrospective study on 169 cases in the maternity ward where this report had been initiated in order to assess the impact 12 years later and deduct an appropriate care. The results don’t show any change on the social environment in which these teenagers live, reflecting vulnerability and insecurity.Monitoringhasbeenconductedearlierbuthasn’treachedtheHAS recommendations and doesn’t have the positive impact expected on the pregnancy or on neonatal pathologies. The comparison between the report and our study shows that it is important to consider individually these young women and to track risk factors specific to their age. A multidisciplinary follow-up during and after pregnancy as well as a communication tool between the different stakeholders seem essential in order to reach an efficient comprehensive care.

Keywords: pregnancy in adolescence, prenatal care, interdisciplinary communication

Liste des abréviations
ASE : aide sociale à l’enfance
CMU : couverture médicale universelle
CMUC : couverture médicale universelle complémentaire
DIU : dispositif intra-utérin
HAS : haute autorité de santé
IGAS : inspection générale des affaires sociales
INED : institut national des études démographiques
INSEE : institut national de la statistique des études économiques
IST : infection sexuellement transmissible
IVG : interruption volontaire de grossesse
MAP : menace d’accouchement prématuré
NR : non renseigné
OMS : organisation mondiale de la santé
°P : percentile
PMI : protection maternelle et infantile
RPM : rupture prématurée des membranes
SA : semaines d’aménorrhée
VIH : virus de l’immunodéficience acquise

Introduction :

La maternité à l’adolescence est un phénomène plutôt rare de nos jours. Elle représente 0,6% des naissances totales en France. La société a évolué et la maternité à l’adolescence est considérée comme non recommandable. L’adolescence est aujourd’hui une période importante à vivre avant de rentrer dans la vie adulte et ce d’autant plus que la scolarité a pris une place importante dans la société.

Les adolescentes qui mènent une grossesse à terme par choix ou par obligation sont suivies en maternité comme toute autre femme enceinte. La sage-femme est susceptible de rencontrer ces futures mères durant sa carrière et d’effectuer le suivi de la grossesse, de l’accouchement et des suites de couches. En Angleterre, il existe un réseau de sages- femmes spécialistes de la grossesse chez l’adolescente ce qui n’est pas le cas en France. Durant notre formation, aucun enseignement n’est consacré au suivi de la grossesse chez cette population particulière que sont les adolescentes. L’émergence de ce travail a été facilitée par la rencontre avec une sage-femme qui avait déjà collaboré à une étude sur ce sujet. L’envie de réaliser un mémoire sur la maternité à l’adolescence avec le point de vue d’une sage-femme s’est alors imposé.

En France, peu d’étude y font référence en obstétrique. Un rapport a été effectué à la demande du Directeur Général de la Santé en 1998 pour trouver des pistes permettant la prévention des grossesses précoces. Ce rapport a aussi permis de faire des propositions sur la prise en charge adéquate de ces adolescentes enceintes menant ou non leur grossesse à terme. Nous pouvons nous poser la question de l’évolution de certaines caractéristiques propres à l’adolescente menant sa grossesse à terme. La prévention des grossesses non désirées et précoces a-t-elle eu un impact sur cette population ?Quel est l’attitude à adopter pour le suivi de ces grossesses ?

L’objectif de ce travail est d’évaluer l’évolution des caractéristiques sociales et médicales propres aux adolescentes qui accouchent. Ceci dans le but de mettre en évidence l’impact des propositions faites en 1998.

Nous avons réalisé une étude rétrospective sur dossiers de 2007 à 2010 dans la maternité qui a permis la rédaction du rapport de 1998

Après avoir abordé les traits propres à l’adolescence, nous réfléchirons sur les éléments qui sont en lien avec une maternité précoce. Dans un second temps, nous analyserons les résultats de notre étude en les comparant à ceux de 1998.

Enfin, nous discuterons les résultats et proposerons la prise en charge qui nous semble la plus adaptée pour la prise en charge des grossesses menées à terme à l’adolescence.

Sommaire :
Introduction
1. A la découverte des mères adolescentes
1.1. Donnons une définition de l’adolescence
1.3. L’entrée dans l’adolescence
1.4. Etat des lieux en France : les adolescentes face à la grossesse
1.5. La maternité des adolescentes
1.6. Méthodologie de l’étude
2.2. Présentation des résultats
3. Discussion des résultats
3.1. Discussion méthodologique
3.2. Discussion des résultats de l’étude
3.3. Propositions
Conclusion

Sommaire :