Architecture d’un système de gestion de la confiance

By 27 February 2013

Notre proposition pour un système de gestion de la confiance Chapitre 5 :

Dans ce chapitre, nous présentons notre modèle de système de gestion de la confiance dont les grands principes ont été donnés au chapitre 4. Nous nous intéressons d’abord à la formalisation du système avec ses différents composants impliqués dans les procédures de décisons liées à la confiance. Le module de négociation de la confiance sera abordé au chapitre 6.

Pour démontrer l’intérêt de notre modèle, nous présentons deux scénarios d’Applications : un système de confiance pour le commerce électronique et un système de confiance pour la gestion de l’évolution des documents collaboratifs 1. Le système pour le commerce électronique a pour objectif de gérer une transaction et à chaque instant d’indiquer au client ou au vendeur si la transaction peut être poursuivie en toute confiance. Le système de gestion de l’évolution de documents collaboratifs permet d’évaluer si la contribution à un article est pertinente ou non.

5.1 Architecture

Nous rappelons ici l’architecture générale de notre système de confiance, qui a été abordée dans le chapitre 4. Elle est illustrée par la figure 5.1.

Comme nous pouvons le voir, cette architecture dispose de plusieurs composants : Application Interface, Event Analyzer, History, Policy Checking et Policy. Nous allons détailler le fonctionnement de chacun de ces éléments. Lorsque l’entité reçoit une sollicitation extérieure, elle est prise en compte par l’Application Interface, Les données observées peuvent contenir différents types d’informations telles que des qualifications, des recommandations. . .

A l’étape suivante, ces données sont traitées par le module Event Analyzer et ses sous-composants pour être transformées en événements. Les sous-composants (Credentials Checking, Actions, Risk manager . . . ) peuvent engendrer des événements complémentaires en fonction des données observées : par exemple une demande de paiement pour un montant élevé peut déclencher la création des événements paiement_request et high_risk.

Ensuite, tous ces événements sont sauvegardés dans la session concernée de l’History et le module Policy Checking vérifie que l’historique ainsi mis à jour satisfait toujours

Système de gestion de la confiance
Fig. 5.1 Système de gestion de la confiance

la politique définie dans Policy. Le résultat de cette vérification nous indique si la transaction avec ce partenaire peut être poursuivie.

Lire le mémoire complet ==> (Infrastructure de gestion de la confiance sur Internet )
Thèse pour obtenir le grade de Docteur – Spécialité : Informatique
École Nationale Supérieure des Mines de Saint-Étienne