Le e-learning : Un dispositif complexe à définir

By 8 January 2013

1. Le e-learning : une sémantique instable

1.2. Un dispositif complexe à définir

Le e-learning est un processus complexe qui ajoute à l’exigence de la formation classique, la difficulté du travail à distance. Il est conçu autour d’un environnement technologique et les utilisateurs apprenants ne sont par toujours inscrits dans un système de formation initiale. La e-formation se caractérise par l’intervention d’un grand nombre d’acteurs, la variété des domaines de compétence, et l’appui de ressources multiples. Généralement désigné comme un « dispositif », sa définition doit tenir compte des différents paramètres qui le constituent. Linard (1990) définit un dispositif comme : « l’organisation de l’espace, du temps, des objets, des acteurs d’une situation en vue d’objectifs précis » (Linard, 1990, p.39). Cette définition met l’accent sur la nécessaire imbrication entre les outils techniques et les ressources humaines et les objectifs à atteindre. Dans l’étude réalisée par le Preau (2002), la qualité délivrée est évaluée selon les différentes entités qui la coproduisent. Prescripteur, financeur, apprenant, entreprise, institution se regroupent en trois principales entités intervenant en e-learning : formation, entreprise et apprenant. Le processus de production pédagogique est à la croisée de différents domaines de compétences et mobilise des outils et ressources issus de chacun de ces domaines.

1.2.1. Combinaison de plusieurs entités aux objectifs différents

Le regroupement des entités qui interviennent en e-learning peut se faire en fonction des objectifs poursuivis. Dans la première catégorie, l’institution de formation qui est le fournisseur de la formation a un objectif pédagogique dans la mesure où elle conçoit l’offre de formation et veille à son contenu, sa transmission et au suivi de l’apprentissage. L’utilisation de l’outil technologique lui impose également des objectifs de gestion des stocks de connaissances et de qualité de l’environnement technologique.

L’entité entreprise peut être considérée comme l’un des prescripteurs de e-formation, il peut s’engager dans la démarche de formation de ses employés apprenants. Son objectif est alors d’assurer la formation de ses salariées. Il peut jouer le rôle de soutien auprès des apprenants en mettant à leur disposition du temps et des moyens nécessaires pour leur formation. son action active dans la formation du salarié peut se faire par une meilleure organisation du plan de travail et la valorisation de l’apprentissage en milieu professionnel.

L’apprenant est le principal destinataire et bénéficiaire de l’offre de e-formation. Son objectif est l’acquisition de nouvelles connaissances et compétences. Pour ce faire, il a un rôle actif dans sa formation aussi bien au niveau de son engagement qu’au niveau de ses contributions. Les échanges par mails, la présence aux rencontres obligatoires, les rendus de devoirs en sont les indicateurs. En e-learning les compétences techniques sont nécessaires pour l’utilisation des supports.

1.2.2. Des domaines de compétence multidisciplinaires

Le e-learning se définit à partir des domaines d’activités divers et mobilise différents champs d’études (Préau 2002). La figure 4 montre les secteurs disciplinaires dans lesquels le e-learning trouve ses ramifications.

Figure 4 e-learning : une hybridation de secteurs disciplinaires
e-learning : une hybridation de secteurs disciplinaires

La réalisation de l’offre e-learning nécessite la mobilisation du service, de la technologie et de la pédagogie. Le service assure l’accompagnement et l’individualisation des parcours. La technologie donne l’appui des TIC à la prestation, et de la pédagogie veille au respect du statut de formation. Ces éléments sont à l’origine de l’intérêt des travaux de recherche dans plusieurs secteurs disciplinaires parmi lesquels se retrouvent :
Les Sciences de l’Information et de la Communication; Les Sciences Cognitives et de l’éducation; les Sciences de gestion et les technologies de l’informatique.

En Sciences de l’Information et de la Communication, les problématiques portent sur la gestion des ressources pédagogiques électroniques (RPE). Ces ressources pédagogiques électroniques ou numériques désignent l’ensemble des documents et supports numériques constitués par les cours, les ressources bibliographiques, les évaluations etc. Les actions menées sur ces ressources visent à assurer leur meilleure utilisation.

Les sciences cognitives et de l’éducation quant à elles s’intéressent aux aspects liés à la didactique et à la pédagogie.
En technologies de l’informatique, les préoccupations portent entre autre sur le développement des plateformes.
Le e-learning offre aux Sciences de Gestion enfin un terrain d’études sur les questions de management des connaissances et compétences. Les questions liées à l’évaluation de la qualité interpellent également les chercheurs en gestion.
Nous présentons plus loin dans cette section quelques orientations de travaux de recherche issus de ces secteurs disciplinaires.

Un dispositif de e-learning est très complexe et en constante mutation, conséquence non seulement de l’évolution permanente des TIC mais aussi des champs professionnels diversifiés qui s’y rattachent au fur et à mesure.
Suite aux différentes analyses de la littérature sur la notion de dispositif de e-learning, nous proposons la définition suivante :
« Un dispositif de e-learning est un ensemble complexe et dynamique de ressources pédagogiques sur support numérique, de ressources technologiques, financières et de services qui mobilisent des acteurs de diverses compétences pour permettre à l’apprenant de réaliser son parcours de manière autonome personnalisée et responsable»

Dispositif de e-learning

C’est un ensemble complexe et dynamique de ressources pédagogiques sur support numérique, de ressources technologiques, financières et de services qui mobilisent des acteurs de diverses compétences pour permettre à l’apprenant de réaliser son parcours de manière autonome personnalisée et responsable

Lire le mémoire complet ==> (La mesure de la qualité perçue d’un dispositif de e-learning)
Thèse pour l’obtention du Doctorat Nouveau Régime ès Sciences de Gestion
Université NANCY 2 – Institut D’administration Des Entreprises