Critères d’évaluation de qualité dédiés au e-learning

By 9 January 2013

2. Critères d’évaluation de qualité dédiés au e-learning

Les standards de qualité spécifiques au e-learning sont des approches issues des recommandations, ou des bonnes pratiques. Ces outils naissent à l’initiative de plusieurs Etats. Le Royaume Uni est par exemple à l’origine du référentiel « Quality Mark » et du référentiel ODL/QC (Open and Distance Learning / Quality Council). La Norvège dans le même sens exerce son action à travers la NADE (Norvégien Association for Distance Education) tandis que le Canada agit à travers le LDRACan (Ligne Directrices recommandées sur l’apprentissage électronique au Canada). Ces différentes actions sont reprises ci-après.

2.1. Quality Mark de la BAOL

Dans une approche qualité totale, le référentiel Quality Mark est un référentiel produit par la British Association for Open Learning (BAOL) pour promouvoir la qualité et les bonnes pratiques dans le domaine de la FOAD. Ce référentiel comporte neuf critères de qualité et s’appuie sur le modèle d’excellence de l’EFQM adopté par la Fondation Européenne pour le Management de la Qualité.

Le référentiel Quality Mark (QM) se décline en quatre normes couvrant chacune un domaine particulier de la FOAD :
– QM-MD (Materiel development) : production de ressources pédagogiques
– QM-AG (Advice and Guidance) : Conseil et mise en place des parcours pédagogiques
– QM-LS (Learner Support) : Accompagnement des apprenants
– QM-LC (Learning Center) : Pour les centres de ressources

Un processus d’auto – évaluation doit être mené par l’organisme de formation, en se basant sur les critères de qualité correspondant à la catégorie de la marque de qualité retenue. Par la suite, les résultats de cette auto-évaluation sont étudiés par les auditeurs de l’organisme BAOL qui délivrent un label de qualification pour les organismes ayant réussi à obtenir la marque de qualité (Quality Mark).

2.2. Quality standards

Ces approches généralement développées par des groupes professionnels, sont des outils méthodologiques et sont conçus pour être utilisées soit, dans une phase amont comme outils d’aide à la conception soit, en aval, comme outils d’auto-évaluation. Ils permettent à une entreprise ou un organisme de e-learning de faire un audit précis de ses points forts et de ses zones d’amélioration possibles et d’une façon plus générale d’établir un score global ou plus ciblé de l’ensemble d’un service ou d’une procédure particulière.

Parmi les approches modélisées selon des standards de qualité, nous pourrions mentionner :
– Quality Standards for Evaluating Multimedia and Online Training
– Quality in Open and Distance Learning, Quality Council (ODL/QC)

2.3. ODL/Quality Council

Ce sont des standards qui s’intéressent à l’ingénierie de la prestation de l’e-learning : inscription, accompagnement des apprenants, environnement d’apprentissage…ODL QC a été fondé en 1969 comme « le Conseil pour l’Accréditation d’Etablissements d’Enseignement par Correspondance » au Royaume-Uni. La marque ODLQC est une garantie de qualité à l’apprenant et le fournisseur que la disposition sur l’offre atteint les standards émis par le conseil sous le référentiel ODL. Les standards ODL QC sont subdivisés en dix sections : objectifs de cours, contenus de cours, procédure d’admission, recrutement du personnel, soutien aux étudiants…

La délivrance de la marque se fait suite à un audit mené par le conseil, la certification est délivrée pour une durée de trois ans renouvelable.

2.4. Quality on line

L’Institute for Higher Education Policy a élaboré un référentiel Quality on line. Ce référentiel présente les recommandations qualité pour les différents processus du dispositif de la FOAD. Il se présente en sept catégories et 24 points :
– Le support institutionnel (les mesures de sécurité électronique, …)
– La production des cours (mise au point des cours, la révision périodique du matériel pédagogique…),
– Le processus d’apprentissage (l’interaction enseignants/étudiants et étudiants/étudiants, …),
– La Structure des cours (la motivation des apprenants à distance, accord entre les enseignants et les étudiants sur les délais de réponse des enseignants, …)
– Le soutien aux étudiants (informations sur les programmes, prêts inter bibliothèques)
– Le soutien aux enseignants (aide technique, la formation et l’assistance aux enseignants, …)
– Le processus d’évaluation (l’efficacité éducative du programme et le processus d’enseignement, les résultats attendus de cet enseignement à distance sont réévalués régulièrement).

La pyramide ci-dessous représente les différents niveaux de référentiels, normes et standards applicables au e-learning.

Figure 9 Les outils qualités du e-learning
Les outils qualités du e-learning

Lire le mémoire complet ==> (La mesure de la qualité perçue d’un dispositif de e-learning)
Thèse pour l’obtention du Doctorat Nouveau Régime ès Sciences de Gestion
Université NANCY 2 – Institut D’administration Des Entreprises