Attentes des apprenants en e-learning : les cours et des supports

By 11 January 2013

1.2. Attentes des apprenants en e-learning concernant les cours et des supports

D’après les apprenants, la formation e-learning devrait également être évaluée au niveau du cours sur les mêmes aspects que la formation en présentiel, « je pense que pour l’évaluer, je l’évaluerai vraiment comme une formation normale », « Finalement on oublie très vite qu’on fait du e-learning. ». Les éléments recherchés par les apprenants portent sur les cas pratiques des enseignements, la richesse des contenus et des références d’approfondissement, et enfin la précision des objectifs et la cohérence entre les contenus et les évaluations.

1.2.1. Cas pratiques et exemple

La qualité et la variété des supports est comme nous l’avons souligné, très important en e-learning, « Il y a certains modules où il y a un cours vocal, avec le multimédia est vocal, …le cours vocal permet de nous mettre dans la situation scolaire, dans une classe avec un tableau et un prof qui parle, ça se serait bien qu’il y en ait dans toutes les matières quasiment ». Au niveau du contenu, les apprenants recherchent des cours biens organisés et bien rédigés, «De la part de l’institut, on attend que les cours soient bien rédigés », «des cours qui sont bien faits, ». Les exemples permettent de mieux comprendre et les exercices aident à vérifier cette compréhension, «…et beaucoup d’exemples dans les matières par exemple financière oui il faut beaucoup d’exemples, sinon on n’arrive pas à comprendre. Exercices corrigés aussi ». Les apprenants dans l’ensemble préfèrent des cours qui associent l’aspect pratique à la théorie, « Il y a beaucoup de théorie, or dans certaines matières on pourrait rapprocher ça plus de la pratique ». Les apprenants veulent des rapprochements avec l’entreprise et aimeraient être impliqués et être de véritables acteurs dans la résolution des cas pratiques, « par exemple que les cours soient un peu moins académiques, ou on puisse directement se former soit même le monde de l’entreprise est plus pratique, plus pragmatique. … Il faut plus d’interactivité avec le monde de l’entreprise. Je pense que la plupart des gens ont envie d être des acteurs.»

1.2.2. Richesse

L’un des avantages offerts par le e-learning est la possibilité de stocker des informations en grande quantité. Les apprenants sont conscients de cet intérêt et aimeraient avoir accès en temps opportun aux informations dont ils ont besoin. Les apprenants en e-learning ont un profil très diversifié. Leurs backgrounds culturels, académiques et professionnels sont différents. Il est donc important d’avoir une grande variété dans les références, de manière à permettre aux différentes catégories de profil de trouver les informations les plus appropriées. Le tuteur est un conseillé qui met à la disposition de l’apprenant des moyens d’accès aux ressources bibliographiques (lien vers les sites Internet, articles, revues, ouvrages), « … éventuellement il faudra faire des liens vers des ouvrages, vers des sites, parce que en fait si vous regarder dans les cours sur place vous avez un certain standard des élèves … Alors qu’en e-learning c’est complètement différent. Vous allez avoir des gens de 22 ans, des gens de 30 ans, 40, 50, peu importe, il y a des gens qui sont en Martinique, il y a en a un qui est au Paraguay, au Mexique…». De ce fait, les niveaux des apprenants ne sont pas homogènes, il parait important d’évaluer leurs niveaux au début de la formation, pour pouvoir mieux orienter leur choix des modules, « Il y a le problème de mise à niveau. Il faudrait vérifier le niveau je pense. Le vérifier sans le sanctionner, sinon il n’y aurait personne, mais être capable de dire voila ! Vous avez par exemple 24 ou 28 modules à choisir » . Pour certains modules, les apprenants sont amenés à suivre des cours particuliers pour se remettre à niveau, « il faudrait savoir que avant de prendre les statistiques, franchement 16 ans après, vous ne vous lancez pas dans un module de statistique sans une remise à niveau c’est obligatoire. Et on ne vous le dit pas, c’est dommage ça devrait être je ne dis pas obligatoire, mais vivement conseillé »

1.2.3. Précision et cohérence

Attentes des apprenants en e-learning : les cours et des supportsLa recherche de la précision peut paraître incompatible avec le souhait d’avoir des enseignements riches, mais la flexibilité offerte par les TICE permet de gérer ces éléments en apparence contradictoires. Le découpage des cours en « grain » offre une plus grande modularité et assure à chaque apprenant la possibilité de personnaliser son parcours d’apprentissage. L’apprenant recherche des cours bien découpés et bien organisés avec des objectifs bien définis pour chaque section, «Surtout des cours qui ne sont pas trop longs, synthétiques», «Donc il y a deux aspects, il faut que le langage soit abordable, et que le volume aussi… il faut que ça soit concis parce que sinon… Déjà je fais des résumés des supports qu’ils avaient déjà résumés eux. ». Parfois, il existe un décalage entre le cours et l’évaluation des apprenants. Cela peut être lié au système d’organisation des enseignements et du tutorat en e-learning. Les enseignants chargés de concevoir les cours ne sont pas, dans certain cas ceux qui effectuent le tutorat et donc le suivi de l’apprenant. Le tuteur sur la base du cours peut proposer aux apprenants des exercices ou évaluations qui complètent les cours disponibles sur la plateforme. Il est dans ce cas nécessaire de prévenir l’apprenant, qui peut percevoir d’une manière négative cet écart, « c’est le contenu et la cohérence entre ce qu’on propose dans le cours, ce qu’on nous demande à faire et ce qu’on contrôle dans les examens. Il y a parfois un problème au niveau de cette cohérence là par exemple les concepteurs de certains cours ne sont pas nos tuteurs, donc il y a un petit décalage entre nos attentes, donc nous on le ressent comme un manque de cohérence. ».

En résumé, nous pouvons dire qu’au niveau des cours, les apprenants compte tenu de leur emploi de temps très chargé pensent que des cours synthétiques et précis sont plus appropriés. Ces cours peuvent être assortis de références d’ouvrages, d’articles ou de revues, de sites à consulter soit pour une remise à niveau soit pour une meilleure compréhension. Ces références permettent ainsi à des publics différents d’avoir des moyens variés pour mieux apprendre et compenser les inconvénients liés à la solitude et à la distance. La diffusion des cours sur plusieurs supports (texte, audio-vidéo) est également un plus.

Lire le mémoire complet ==> (La mesure de la qualité perçue d’un dispositif de e-learning)
Thèse pour l’obtention du Doctorat Nouveau Régime ès Sciences de Gestion
Université NANCY 2 – Institut D’administration Des Entreprises